Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous !
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 10:18

Editions Plon

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Le nouveau Dictionnaire de l'impossible - Didier van Cauwelaert

Prix Goncourt, Grand prix du Théâtre de l'Académie française, Prix Science-Frontières de la vulgarisation scientifique, Didier van Cauwelaert qui est un auteur prolifique aimant sortir des sentiers battus a participé à de nombreuses expériences avec des chercheurs renommés sur les états modifiés de conscience et les pouvoirs de la pensée. Son site : van.cauwelaert.com

Résumé du livre :

Guérisons inexpliquées, manifestations d'intelligence végétale et animale plus « impossibles » les unes que les autres, pouvoirs humains défiant la logique, communications audiovisuelles en provenance de l'au-delà, contacts extraterrestres analysés scientifiquement... Mais aussi complots tordus, supercheries délirantes montées par des savants, des militaires, des religieux, des médiums...

Didier van Cauwelaert nous fait découvrir, dans les secrets de l'Histoire comme au travers de phénomènes tout récents, des cas incroyables attestés par des références solides. Et si « impossible » n'était pas terrestre ? De A jusqu'à Z, c'est notre conception du monde qui bascule à chaque entrée de ce Dictionnaire, pour le meilleur et (parfois) pour le pire. Mais l'intelligence, l'amour et l'humour qui, à la lecture de ce livre, semblent partout à l'oeuvre dans l'Univers ne sont-ils pas les meilleurs antidotes à la bêtise et à la barbarie humaines qui, trop souvent, monopolisent notre attention ?

Dans ce deuxième tome, Didier van Cauwelaert nous présente avec toujours autant de passion et d'humour de nouveaux phénomènes étonnants qui, dépassant parfois même notre entendement, nous poussent à réfléchir, à essayer de comprendre comment fonctionne le monde, qui nous sommes et ce que nous pouvons devenir...

Ces découvertes incroyables ont été observées, attestées par des scientifiques, des historiens, des militaires, des instruments de mesure… Je me suis régalée à lire le premier tome, ( je vous avais présenté la première histoire de ce maître guéri par son chat depuis l'au-delà) et, grâce aux liens qu'indique l'auteur en bas de chaque histoire, à poursuivre mes réflexions.  

Ce tome 2 est le fruit des réactions extraordinaires qu'a suscitées le tome 1 ainsi que les émissions Les Aventuriers de l'Impossible animées l'été dernier par Jacques Pradel et Didier van Cauwelaert. Ce flot d'informations reçues en retour et ces expériences fantastiques qu'on lui a communiquées, Didier van Cauwelaert n'a pas résisté, pour notre plus grand plaisir, à nous les faire partager une seconde fois !

 

Pour aller plus loin :

Les émissions Les Aventuriers de l'Impossible reviennent pendant l’été sur RTL l'après-midi dès 14 h. En ce qui concerne les émissions de l'été dernier, il est possible de les écouter ou de télécharger le podcast.

Didier van Cauwelaert présente sur france info le premier tome de son Dictionnaire de l'impossible

Nous avons peur de ce qui nous dépasse

Des mystères de l'intelligence animale aux dernières découvertes sur notre cerveau, des guérisons inexpliquées de Lourdes aux transformations du climat à usage militaire, des tables tournantes de Victor Hugo aux manipulations médiumniques de Hitler en passant par le double miracle "infligé" à Emile Zola, des complots les plus tordus aux supercheries les plus subtiles, Didier Van Cauwelaert explore une centaine de situations impensables qui ont fait l'objet de publications scientifiques, d'enquêtes policières et de décisions de justice.

Partager cet article

25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 10:55

Frédéric Lopez est journaliste et producteur pour la télévision. Après avoir débuté sa carrière en annonçant des "mauvaises nouvelles" pour une chaîne d’info continue, il s’est mis à chercher le beau sur cette planète. Il a créé Rendez-vous en Terre Inconnue en allant à la rencontre d’êtres humains qui vivent dans une "sobriété heureuse", en harmonie avec leur environnement, en dehors de notre société de consommation.

 

 

J'aime beaucoup son émission Rendez-vous en Terre Inconnue où l'on découvre des niveaux de conscience spirituelle différents qui nous poussent à nous remettre en question, à porter un regard différent sur notre société de consommation, mais également sur tout ce qui nous entoure.

Et si la plus importante révolution à mener aujourd’hui était notre (R)évolution intérieure ? Colibris souhaite montrer que la vraie (R)évolution est celle qui nous amène à nous transformer nous-mêmes pour transformer le monde ! Une occasion, pour chacun d’entre nous, de prendre le temps de s’interroger sur nos comportements et nos leviers de changement.

 

 

Partager cet article

22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 09:56

Editions Desclée de Brouwer

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Aïe, mes aïeux ! - Anne Ancelin Schützenberger

Anne Ancelin Schützenberger, née le 29 mars 1919 à Moscou est une psychologue française, également psychothérapeute, groupe-analyste et psychodramatiste de renommée internationale, elle est l'auteur de nombreux ouvrages. Professeur émérite enseignant à l'université de Nice et directeur pendant une vingtaine d'années du Laboratoire de psychologie sociale et clinique, elle anime des séminaires de moniteurs et thérapeutes de groupes en France, en Europe et à travers le monde.

Résumé du livre :

Anne Ancelin Schützenberger livre dans cet ouvrage, à travers son analyse clinique et sa pratique professionnelle de près d'une vingtaine d'années, une "thérapie transgénérationnelle psychogénéalogique contextuelle". En langage courant, ceci signifie que nous sommes un maillon dans la chaîne des générations et que nous avons parfois, curieusement, à "payer les dettes" du passé de nos aïeux. C'est une sorte de "loyauté invisible" qui nous pousse à répéter, que nous le voulions ou non, que nous le sachions ou pas, des situations agréables ou des événements douloureux. Nous sommes moins libres que nous le croyons, mais nous avons la possibilité de reconquérir notre liberté et de sortir du destin répétitif de notre histoire, en comprenant les liens complexes qui se sont tissés dans notre famille. Ce livre passionnant et truffé d'exemples s'inscrit parmi les toutes récentes recherches en psychothérapie intégrative. Il met particulièrement en évidence les liens transgénérationnels, le syndrome d'anniversaire, le non-dit-secret et sa transformation en un "impensé dévastateur".

L'auteure livre, à travers son analyse clinique et sa pratique professionnelle de près d'une vingtaine d'années, une thérapie transgénérationnelle psychogénéalogique contextuelle. C'est-à-dire que nous sommes un maillon dans la chaîne des générations et que l'hérédité ne se limite pas qu'aux caractéristiques physiques, nous accueillons également les mémoires émotionnelles de nos aïeux qui peuvent être des héritages pas toujours faciles à porter et qui risquent, si nous n'arrivons pas à les identifier, de se répéter de génération en génération. Il est donc important de connaître ces liens transgénérationnels afin d'éviter de commencer dans la vie avec des valises qui ne nous appartiennent pas !!

Je me suis occupée, depuis près d'une vingtaine d'années, d'accompagner des gens gravement malades, en phase terminale de cancer, et les aider à mieux vivre. J'ai découvert, à mon grand étonnement, des répétitions familiales dans la lignée de ces personnes, souffrant de maladies graves (et non génétiquement héréditaires).

Tout se passe comme si quelque chose pointe et se transmet du grand-père au petit-fils ou à la petite fille. Tout au moins, on pourrait dire que tout se passe comme si quelque chose qui ne peut être oublié se transmettait au fil des générations, comme si on ne pouvait pas oublier un événement de vie - comme si on ne pouvait ni l'oublier ni en parler -, mais le transmettre, sans le dire.

Voilà un ouvrage passionnant, truffé d'exemples étonnants qui mettent en évidence l'impact, parfois terrible comme l'alcoolisme, la maladie ou les accidents répétitifs, que peuvent engendrer ces hérédités psychologiques !!

 

Pour aller plus loin :

Partager cet article

Publié par Florinette - dans La Psychogénéalogie
commenter cet article
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 09:18

Enquête sur les EMI/NDE

La sensation de se détacher de son corps, d'assister à sa propre réanimation, d'entendre les chirurgiens parler entre eux et de voir un tunnel avec au bout une lumière. Cette expérience a bouleversé leur vie, au point qu'ils ne craignent plus la mort. Longtemps considéré comme obscur et assujetti aux railleries, le phénomène intéresse aujourd'hui de nombreux scientifiques, qui s'interrogent: Comment ces personnes ont-elles pu percevoir et mémoriser des scènes de leur réanimation alors qu'elles étaient inconscientes, dans le coma et parfois déclarées mortes cliniquement?

Ce documentaire réuni des cardiologues, neurologues, anesthésistes, réanimateurs, médecins, psychologues, ils témoignent sans complexe pour lever un tabou qui se révèle être une mine d'or de connaissance pour la science et pour l'Homme. En abandonnant définitivement l'hypothèse de l'hallucination pour s'orienter vers une possible délocalisation de notre conscience, nous comprenons que l'ombre d'un nouveau paradigme se profile.

 

Ce film est aujourd'hui disponible sur Youtube en version Française et Anglaise. Vous pouvez donc le visionner et le partager

 

Il y a des films qui ont un destin très atypique et Faux Départ en fait partie.

Faux Départ est un film avec des vertus thérapeutiques et pédagogiques : utilisé comme outil thérapeutique pour des patients en fin de vie, et comme outil pédagogique pour des étudiants en médecine par des CHU Français.

 

« Réalisé par Sonia Barkallah, le film Faux Départ sur les expériences de mort imminente est une œuvre riche d'inspiration et d'une grande profondeur. Sonia y saisit de façon admirable l'intensité des descriptions personnelles d'EMIs qui attirèrent mon attention dès le tout début de mes recherches en 1965. Le film de Sonia apportera réconfort et consolation aux personnes en deuil, et un nouvel éveil à ceux et celles qui s'intéressent aux mystères spirituels profonds de la vie. » Raymond Moody

 

Partager cet article

13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 13:46

Aluna Éditions

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Perles de Conscience - Dominica

Dominica naît Dominique Pascale Claude Herbin à Neuilly-sur-Seine en 1962. Après des études littéraires à Paris, puis de droit privé à l'Université de Londres et de Paris, elle est admise au Barreau de Paris en1986 et à celui de New York en 1988. Mais le travail de collaboratrice dans des cabinets d'avocats d'affaires ne lui convient pas, elle finit par abandonner. Grâce au conseil de l'écrivain américain Joseph Campbell, elle décide d'explorer sa créativité à travers le dessin, la peinture et plus tard la photographie. Dans le même temps, elle se consacre à l'approche du corps à travers la pratique régulière de l'aïkido et du tai-chi-chuan. Ce faisant, Dominica découvre l'enseignement des grands sages et se rend en Inde pour la première fois en 1992 où elle y rencontre Ramesh Balsekar. De retour en France elle rencontre Arnaud Desjardins qui l'encourage à persévérer dans la photographie. Plus tard, en 1997, Éric Baret l'initie à la tradition non duelle du Shivaïsme du Cachemire. Depuis lors, la pratique du yoga alimente en elle la vie, le feu, la joie, la santé.

Résumé du livre :

Autrefois cinéaste moi-même je suis sensible à l'art photographique et c'est depuis longtemps que j'admire les portraits de Dominica. L'austérité du noir et blanc, sans la distraction qu'apportent les couleurs, révèle la profondeur qu'exprime la surface. Avec rigueur, mais aussi une grande ouverture de coeur et d'esprit, Dominica a réuni en un volume les visages ô combien différents, d'hommes et de femmes témoins de formes différentes elles aussi, de la vie spirituelle. Nous savons que "l'Esprit souffle où il veut". La première vertu est donc l'accueil de l'autre - même si la forme de son engagement diffère de celle du nôtre. C'est à quoi nous appellent les visages que la persévérance de Dominica a réunis ici. Puissent au moins certains de ceux-ci avoir un écho en vous et vous orienter non vers leur "sagesse", mais vers la vôtre. En ce qui concerne ceux et celles que je connais personnellement, ce qui m'a le plus touché en les découvrant dans leur vérité, c'est leur amour des autres, leur bienveillance essentielle - même si celle-ci prend parfois un "visage" inattendu.

Collaboratrice dans des cabinets d'avocats d'affaires à Boston puis New York, Dominica finit par abandonner ce travail qui ne la satisfait pas. Elle suit le conseil de l'écrivain américain Joseph Campbell et cherche sa propre voie à travers le dessin, la peinture et la photographie. En 1992, après avoir rencontré Ramesh Balsekar qui lui fait découvrir la philosophie éternelle de la non-dualité, Dominica, suite aux encouragements d'Arnaud Desjardins, décide de persévérer dans sa vocation de portraitiste, notamment à travers ce magnifique livre où elle dresse le portrait de ces 52 êtres remarquables, conscients de leur nature profonde. À travers ses sublimes photographies en noir et blanc, dont chacune est accompagnée de textes illustrant leur pensée, nous découvrons, avec un véritable enchantement, ces portraits d'hommes et de femmes témoins de leurs différentes formes de vie spirituelle. Tout simplement magnifique !!

 

Extrait de la préface d'Arnaud Desjardins

... Nous savons que "l’Esprit souffle où il veut". La première vertu est donc l'accueil de l'autre – même si la forme de son engagement diffère de celle du nôtre. C'est à quoi nous appellent les visages que la persévérance de Dominica a réunis ici. Puissent au moins certains de ceux-ci avoir un écho en vous et vous orienter non vers leur "sagesse" mais vers la vôtre.


Extrait de la postface de Thierry Janssen

… Chacun des portraits présentés dans ce bel ouvrage m'est apparu comme une fenêtre ouverte sur la beauté de notre humanité. Une invitation à nous réveiller. Un appel à vivre avec sagesse et sérénité. Un but que certains qualifient d'utopie. « L'utopie n'est visible qu'à l'oeil intérieur », écrivait Jorge Luis Borges. C'est avec cet oeil intérieur que Dominica a capté la profonde humanité de ses "amis spirituels". Des amis dont les yeux nous apparaissent comme des perles de conscience. Le reflet de notre propre beauté. Pour cela, je voudrais la remercier. Namasté.

 

Pour aller plus loin :

Si vous désirez en savoir plus sur ce livre, ou découvrir quelques extraits, cliquez sur le lien ci-dessous où sur la photo de couverture :

 

Voir également le site de l'auteur en cliquant ICI

 

Partager cet article

9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 10:55

Découvrez ce projet en cliquant sur la photo

 

Mon article du 11 mai 2014 vous parlait du beau livre au profit des Kogis s’intitulant Rien n’est éternel sauf les étincelles et bien la vente de ce livre a été un succès pour l’Association Tchendukua, car elle a permis de contribuer au financement d’un programme d’achat/restitution de 600 hectares de terres dans la Sierra Nevada de Santa Marta en Colombie.

Aujourd’hui, l’Association Tchendukua, qui depuis plus de 17 ans soutient les Indiens Kogis en les aidant à retrouver leurs terres ancestrales, nous propose une autre série d’événements pour partager la pensée du vivant portée par les Kogis et poursuivre l’achat de leurs terres :

« Il est temps d’installer un dialogue entre nos sociétés modernes en quête de sens qui détruisent inlassablement les ressources naturelles, et leur civilisation précolombienne menacée d'extinction. Il est urgent de trouver un équilibre tous ensemble. Notre époque en mutation nous confronte à l'urgente nécessité d'écrire une nouvelle page de l'histoire humaine, dont les principes Kogis, fondés sur le lien au vivant, peuvent être une formidable source d'inspiration.

Le projet Zigoneshi, parrainé par Pierre Richard, propose d’initier et de faire vivre, pendant plusieurs mois, un dialogue entre la société millénaire des Indiens Kogis de Colombie vivant en parfaite communion avec la nature, et notre modernité hors sol qui a externalisé cette nature la qualifiant d’"environnement". »

L’Association Tchendukua nous invite donc à soutenir de nouveau les Indiens Kogis en participant à ce projet unique qui propose pendant plusieurs mois, entre octobre 2015 et octobre 2016, ce dialogue entre les sages Kogis et nos savants modernes.

Ces conférences marqueront le lancement de l'Autre voyage. Imaginez, un petit bateau blanc de 6,50 m, barré par Olivier Jehl, qui va quitter les côtes bretonnes pour rejoindre le pied de la Sierra Nevada de Santa Marta, en Colombie, où vivent les Kogis... Sur sa grand-voile, ces mots "Zigoneshi, l'Autre voyage". Une référence au premier voyage, celui de la conquête espagnole qui, à partir de 1502, devait marquer cinq siècles de violence et de barbarie, dont la mondialisation incarne les derniers soubresauts.

Le temps est donc venu d’entreprendre cet Autre voyage, celui du dialogue et de la rencontre.

Par respect pour ces "invisibles" comme les appelait René Char, mais aussi pour nous, car nous avons besoin de leurs regards pour décoloniser notre imaginaire et explorer de nouvelles voies d'alliance avec le vivant.

Pour soutenir le projet Zigoneshi et participer à certaines étapes, vous pouvez vous rendre sur le site : http://lautrevoyage.fr

 

Lors de l'émission "Vivement Dimanche " consacrée à Pierre Richard, Eric Julien a été invité pour parler des indiens Kogis

Partager cet article

Publié par Florinette - dans Peuples autochtones
commenter cet article
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 09:42

Les abeilles, cet insecte pollinisateur agricole le plus important de la planète, continuent de disparaître par millions chaque année à travers le monde et en France aussi.

Or, un tiers de notre nourriture dépend directement de l'abeille domestique ou sauvage. En cause, les pratiques agricoles intensives notamment, le frelon asiatique et l'emploi massif de pesticides. Il faut savoir qu'aux États-Unis, dans un minuscule échantillon de pollen pas moins de 25 pesticides, 30 fongicides et on ne sait combien d'herbicides ont été retrouvés…

« Si l’on veut imaginer une vie sans abeille, il faut la penser longue comme un jour avec pain, mais sans rien d’autre. La seule chose qui resterait, ce seraient les céréales. Alors, le choix semble vite fait, non ? »  Natacha Calestrémé, réalisatrice et environnementaliste.

Natacha Calestrémé a publié un livre aux Éditions Albin Michel intitulé Le Testament des abeilles, un thriller angoissant dont le prologue raconte la triste fin d’un pharmacien victime de 874 piqûres d’abeilles… S’il s’agit d’un vrai roman policier, son auteur ne cache pas, dès les premières lignes, sa motivation : mettre la littérature au service de la cause des abeilles. « Elles ne savent pas s’exprimer, alors il faut bien que quelqu’un écrive à leur place » constate Natacha Calestrémé.

Son roman, qui vient de sortir en poche, prend le relais du documentaire Disparition des abeilles, la fin d’un mystère qui a été diffusé sur France 5 en 2009 et qui est disponible en DVD aux Éditions Montparnasse.

 

Depuis une vingtaine d'années, un mal mystérieux frappe les abeilles. Les pertes se chiffrent en millions. Les conséquences en sont désastreuses : faute de pollinisation, les arbres ne produisent plus de fruits et tout l'écosystème est menacé. Natacha Calestrémé mène l'enquête afin de démasquer le vrai coupable de cette catastrophe écologique annoncée.

 

Dans son livre L'Énigme des abeilles, le Pr Rémy Chauvin, qui a prolongé les travaux de Karl von Frisch (voir ci-dessous), avait également lancé cet avertissement dans les années 1970 « Quand l'homme perd la boussole, les abeilles deviennent folles » et c'est bien ce qui est en train de se produire… Alors quand on sait que 80 % des fruits et légumes n'existent que par la pollinisation des abeilles il serait tant de réagir !

« Si l'abeille disparaissait de la surface du globe, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre » Albert Einstein

 

Pour aller plus loin :

Dans Les Aventuriers de l'Impossible sur RTL, Jacques Pradel, Didier Van Cauwelaert en compagnie de deux autres invités, nous en apprennent un peu plus sur l'incroyable mode de vie des abeilles avec des anecdotes surprenantes !

 

Pour aller encore plus loin :

Karl von Frisch, prix Nobel de physiologie et de médecine en 1973, passa plus de cinquante ans à observer les abeilles, à étudier leur langage et leur poser des problèmes pour essayer de mieux les comprendre. Il fut le premier à mettre en évidence les paradoxes de leur intelligence.

Film muet de Jean Benoit-Levy décrivant les stratégies des abeilles qui ont trouvé une source de nourriture et avertissent les autres par des rondes en forme de 8

Au printemps 1919, Karl von Frisch découvre la danse des abeilles et leur façon de communiquer les sources de nourriture. Ce jour-là, il est assis dans le jardin de l'Institut de zoologie de Munich et surveille sa ruche, une boîte spéciale munie de deux fenêtres de verre lui permettant de voir des deux côtés le mouvement des abeilles sur leur rayon de miel. Après en avoir attiré quelques-unes hors de la ruche et afin de pouvoir les reconnaître, il les marque avec de la peinture pendant qu'elles se gorgent d'eau sucrée.

« J'interrompis l'apport de nourriture. Quand tout fut redevenu tranquille près de la coupelle, je la remplis de nouveau et j'observai le retour à la ruche d'une abeille qui était venue en éclaireuse et avait bu à la coupelle. Je n'en crus pas mes yeux ! L'abeille se mit à danser en rond, entourée des abeilles marquées qui témoignèrent d'une grande excitation, et provoqua leur envol vers la coupelle pleine. Cette observation fut la plus féconde de toute ma vie. »

Ultérieurement, von Frisch parviendra à décrypter le “langage” des abeilles et établira que les butineuses, par leur danse, indiquent à leurs congénères la direction et la distance d'une source de nourriture.

Pour information :

En ce moment Agir pour l'environnement fait circuler une pétition pour l'arrêt immédiat des pesticides et non en 2022 comme le Parlement le prévoit. Si cela vous intéresse, voici le lien vers cette pétition : Stoppons la vente des pesticides sans attendre 2022 !

 

 

Partager cet article

1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 16:36

Éditions La Providence

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Mémorandum pour l'au-delà - Vincent Hamain

Vincent Hamain est auteur, conférencier et Directeur technique à Equinoxe, scène nationale de Châteauroux. Il est en parallèle accompagnant des personnes en fin de vie au sein de l’association JALMALV qui agit pour que le "mourant" soit reconnu comme une personne vivante jusqu’à son dernier souffle. Il a vécu une expérience de mort imminente (EMI) suite à un arrêt cardiaque de plusieurs minutes.

Résumé du livre :

Mon coeur qui lâche. Un brancard. L'hôpital. La mort au bout du couloir... Oui, c'est bien elle qui m'attend ! Tantôt enveloppée de noir, tantôt lumineuse, la voilà qui m'invite à la suivre. Que faire ? Je n'ai rien demandé ! Et puis ce rendez-vous n'était pas prévu... Dois-je accepter cette dernière danse ? Étrangement, je n'ai pas peur. Je crois même que je ne me suis jamais senti aussi bien. Avant de me lancer dans ses bras, je décide d'abord de l'observer. De la scruter. De percer ses plus profonds mystères. À la fois âpre et suave, inquiétante et douce, la mort est d'une terrifiante beauté. C'est de cette rencontre-là que je vais vous parler...

Après cette incroyable plongée dans l'éternité, il a fallu près d'une décennie à Vincent Hamain pour mettre en mots ce qu'il a vécu. Cette aventure, qui a commencé en 1999, continue encore aujourd'hui à l'enrichir de jour en jour.

Cette profonde immersion intemporelle oriente ma vie de maintenant vers la recherche de l'impossible quête d'un amour que j'ai connu dans cet autre état, celui de l'autre côté… l'au-delà.

Cette exploration dans l'au-delà que Vincent Hamain nous invite à faire est une magnifique aventure spirituelle, empreinte d'amour et débordante de cette somptueuse lumière que tant d'expérienceurs ont touchée. C'est avec des mots simples que Vincent Hamain aborde cette visite guidée selon une chronologie déterminée afin que le lecteur puisse s’y retrouver, tant la richesse de tous ces niveaux et plans vibratoires qu'il a traversés, en compagnie de ses guides, est incommensurable.

J'ai été très touchée, époustouflée par ce voyage que Vincent Hamain a entrepris à travers tant de différents plans de l'astral allant des mondes infernaux puis célestes, expliquant, par son ressenti, toutes les situations dans lesquelles il s'est retrouvé. Ce fantastique témoignage nous aide à mieux appréhender notre vie sur Terre et, surtout, nous éclaire en nous apportant un soulagement face à cet autre monde qui nous attend.

Ce pas dans l'éternité, que je vous invite à faire, commence par de belles introductions rédigées par Dominique Vallée et Nicole Dron, qui a également vécu cette éternité. Pour finir avec les Postfaces de l'écrivain et poète Martine Maillard et le cher regretté Jean-Claude Carton.

 

Pour aller plus loin :

Extraits de "Mémorandum de l'au-delà" Un pas dans l'éternité, livre qui retrace une expérience de mort provisoire.

Vous pouvez lire également le témoignage de Vincent Hamain déposé sur le site de IANDS Québec :

Pour aller encore plus loin :

Retrouvez les autres interviews de Vincent Hamain dirigées par Jean-Claude Carton sur la Web-TV Etoiles du Coeur :

 

 

Partager cet article

18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 13:21

Dans cette vidéo gratuite, découvrez le témoignage riche et touchant d’un homme déterminé qui, frappé par une maladie auto-immune et condamné par les médecins, à choisi de se battre et de guérir.

Richard Cummings, interviewer célèbre pour ses émissions dédiées à la quête de sens et à l'exploration de la nature humaine, anime l'émission "Questions de sens" sur S17.TV. Dans cet entretien très intime, il nous emmène à la découverte de Claude Pinault qui nous livre un témoignage vibrant et empreint d'amour, plein d'espoir sur les ressources insoupçonnées de l'être humain. Une source d'inspiration pour tous ceux et celles qui font face à l'adversité, au delà de la maladie.

C'est un magnifique et émouvant témoignage d'un homme qui a refusé l'inéluctable. Claude Pinault, avec des mots simples mais qui touchent au coeur, nous montre l'important d'aimer la Vie comme elle se présente avec ses hauts et ses bas et que, si nous le voulions, nous pouvons tous devenir des "éponges à bonheur" ! Cette belle invitation nous fait prendre conscience que la Vie c'est ici et maintenant, la minute d'après reste hypothétique...

 « On a deux vies sur terre et la deuxième commence le jour où on réalise qu'on en a qu'une » Confucius

N'hésitez pas à partager librement cette vidéo à votre entourage en cliquant sur ce lien :  Se guérir grâce à notre volonté  ou sur l'image ci-dessus, car cet entretien est une véritable source d'inspiration pour tous !

 

Pour aller plus loin :

Se guérir grâce à notre volonté - Claude Pinault sur S17.TV

« Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec on atterrit dans les étoiles. »

En 2005, Claude Pinault se retrouve tétraplégique presque du jour au lendemain. Le diagnostic est violent : c'est une forme sévère du syndrome de Guillain-Barré. «Quand il n'y a plus de jus, il n'y a plus de jus. Vous ne remarcherez plus», lui annonce un médecin. Mais Claude refuse l'inacceptable. Il mobilise toutes ses forces, physiques et mentales, pour vaincre le diagnostic et petit à petit sortir son corps d'un sarcophage terrifiant. Dans ce livre d'entretiens, la psychologue Marie de Hennezel revient avec Claude Pinault sur les techniques qu'il a instinctivement développées pour aller vers la guérison : l'humour, la pensée positive, la détermination... Tous deux mettent ainsi en lumière le lien étonnant entre le corps et l'esprit. Un livre plein d'espoir sur les forces insoupçonnées de l'être humain, une source d'inspiration pour tous ceux qui font face à l'adversité, au-delà même de la maladie.

Pour aller encore plus loin :

Si vous ne connaissez pas encore S17.TV, c'est le moment de leur rendre une petite visite ! :

S17.TV vous ouvre les portes d'un savoir en mouvement et vous apporte ainsi les outils pour construire et élargir votre propre vision.

Partager cet article

12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 16:31

Éditions du Relié

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Vivre en Terre indienne - Patrick Cicognani

Psychologue clinicien Patrick Cicognani a passé 20 ans aux États-Unis dans le cadre de sa carrière, dont 3 ans, en tant que directeur clinique de la santé mentale sur la réserve Sioux de Cheyenne River à Eagle Butte, dans le Dakota du Sud puis dans les réserves indiennes de l’État de Washington et de l’Oregon.

Résumé du livre :

Trois ans chez les Sioux de Cheyenne River Mû par un désir profond de connaître des Indiens et de vivre avec eux, l'auteur, après ses études de psychologue clinicien, se rend aux USA avec sa femme. Il nous fait part de la magnifique expérience qui l'a conduit à occuper un poste dans plusieurs réserves indiennes, partageant des années durant le quotidien souvent difficile de ses amis Sioux Lakotas ainsi que leurs cérémonies et rituels. En suivant les multiples et palpitantes aventures de ce récit philosophique nous pénétrons dans l'âme même de ces peuples et dans leur rude façon de vivre au sein d'une nature magnifique. Il nous fait découvrir la profondeur et la portée universelle de ces cultures dans les domaines spirituel, psychologique et écologique. Voici un livre d'une force rare, une plongée stupéfiante dans l'univers actuel des Sioux et des Cheyennes, une vraie leçon de vie.

Patrick Cicognani est un psychologue clinicien. Les peuples indiens d'Amérique du Nord l'ont toujours fasciné. Il décide donc de partir, avec son épouse, à la découverte de ces peuples. Son travail de psychologue lui permet de travailler dans une réserve indienne, chez les Sioux Lakotas, à Cheyenne River, dans le Dakota-du-Sud.

À travers ce témoignage, nous plongeons dans l'étonnante expérience que Patrick Cicognani a vécue auprès de ces Indiens. Il nous invite à porter un regard différent sur les cultures indiennes dont le message spirituel n'a cessé d'être étouffé, amoindri sous certains concepts réducteurs.

Notre monde contemporain, noyé dans l'oubli, le bruit et la fureur, a désespérément besoin de prendre conscience de cette beauté, de cette fraîcheur vitale, libératrices et porteuses de renouvellement, que les civilisations indiennes nous offrent avec tant de générosité, d'intelligence et d'élégance.

À mille lieues des aventures que vivent tant de touristes en quête d'exotisme culturel, Patrick Cicognani nous dévoile également les ravages que la colonisation des Blancs a engendrés, comme l'alcoolisme et les dérives qu'il entraîne. Au fil des pages, c'est toute cette misère et cette grandeur d'un peuple qui s'offre à nous. Patrick Cicognani évoque également la magie, la beauté des Hautes Plaines des Dakotas et du Montana, les cérémonies initiatiques, les réunions de village et la sagesse de ces Indiens, dont la grandeur d'âme touche au coeur et qui ont ouvert en lui des brèches qui l'amènent dans une profonde transformation.

Disparus le cynisme, le désenchantement et les prétentions intellectuelles qui, je croyais, me définissaient. Dispersés aux vents des Hautes Plaines, ils avaient laissé la place à une légèreté et une fraîcheur d'esprit, inaccessibles jusqu'alors. [...]

Oui, j'étais devenu une autre personne. Que j'apprenais à aimer beaucoup. Sur les flancs boisés de Bear Butte, au fond de toutes ces sweatlodges, de grands lambeaux de mes boucliers s'étaient déchirés, mettant à nu la palpitation lumineuse de mon coeur. "Chante Ishta", "l'oeil du Coeur", ce n'était plus une formule, à présent. Je l'avais entrevu et pleinement vécu, de tout mon être.

Grâce à cette immersion totale qu'a vécu l'auteur, il met en lumière la diversité dont ont fait preuve ces peuples pour communiquer leur spiritualité, leurs paroles uniques porteuses d'un sens extraordinaire. Nous découvrons véritablement ces Indiens, non dénués d'humour, loin des clichés, des stéréotypes qui les ont emprisonnés depuis toujours.

Je crois que nous n'avons jamais cessé de trahir la vérité des peuples indiens, et de beaucoup d'autres peuples d'ailleurs. Avec nos armes de destructions massives, les maladies que nous avons importées, notre avidité matérielle et notre gloutonnerie intellectuelle. C'est tout comme si nous avions essayé de les réduire à des "à peu près Blancs", en les définissant selon nos propres critères. Et je crois qu'ils n'ont jamais cessé d'éluder nos définitions. Leur silence est significatif. Les Indiens n'écrivent pas d'ouvrages sur nous. Il est intéressant de le remarquer.

Comme les fleurs sauvages et les animaux des libres espaces, ils n'ont strictement rien à faire de nos analyses, suppositions et inlassables dissertations sur leurs coutumes, leurs pensées, leur âme. Ils se contentent de sourire énigmatiquement, et, comme les fleurs sauvages, savent qu'ils seront toujours là. Ce que nous ne pouvons pas affirmer de la sorte, au train où vont les choses.

C'est un ouvrage fascinant et magnifique que je vous invite à découvrir !!

 

 

 

Il y a également un très beau site que l'on vient de me conseiller :

 

Partager cet article

L'Instant Présent

 

Recherche