Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous !
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 16:23
Une pause s'impose...

Je vais devoir m'absenter quelque temps pour raison de santé. En attendant de vous retrouver, je vous embrasse bien fort en vous disant à bientôt !

Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 11:45

 

Je viens de visionner la bande-annonce de ce documentaire, réalisé par Anthony Chene, que j'ai hâte maintenant de découvrir !!

 

Pour plus d'info ou pour commander ce documentaire en DVD, rendez-vous sur la page Facebook officielle de Tistrya production

Partager cet article

19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 18:48

Deux médiums répondent aux 70 questions les plus courantes sur "l'Au-delà"

Éditions Le Temps Présent

Ce qu'il faut avant tout savoir :

La médiumnité dévoilée - Christine André & Reynald Roussel

Dès l’âge de sept ans, Christine André a entendu son père en clairaudience, suite à son départ accidentel. Son canal médiumnique ne s’est jamais refermé. Elle entend et voit les êtres passés dans l’au-delà. Tout d’abord, les Guides lui ont demandé d’aider les personnes en deuil en faisant passer les messages de leurs aimés puis les personnes en recherche de leur chemin de vie ayant contact avec leur Guide. Au fil des années, Ils lui ont transmis un enseignement qu’elle se doit de faire passer à travers divers ouvrages. Elle est aujourd’hui médium-enseignante. Son site : www.christine-andre.com

Médium depuis l’âge de cinq ans, Reynald Roussel a choisi de faire partager son expérience au cours des réunions qu’il organise à Paris et en province. C’est dans cet objectif qu’il a créé les Quatre R, "Rencontres et Recherches Reynald Roussel". Afin d'expliquer certaines manifestations surnaturelles, il travaille avec des prêtres, des médecins et des scientifiques. Il aide les personnes dans le deuil pour leur expliquer qu’après la mort le fil de la vie n’est pas coupé, que des contacts sont possibles. Il est intervenu sur Europe 1, France Culture et des radios locales. Il a également rencontré Marthe Robin qui lui a redonné la foi. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Ce que les morts nous disent. Son site : www.reynald-roussel.eu

Résumé du livre :

Christine André et Reynald Roussel ces deux médiums qu'il est inutile de présenter et dont le sérieux est unanimement reconnu, nous font partager dans cet ouvrage leur point de vue sur la médiumnité. Ils répondent à pas moins de 70 questions, celles qui leur sont régulièrement posées par un public nombreux et avide de connaissance et de contacts avec l'autre monde. Ils nous font partager leurs différents points de vue de médiums, dévoilant les facettes et les nuances de leur approche dans un double but : aider les autres et faire que la médiumnité ne soit plus galvaudée, mais enfin reconnue pour démontrer la survie de l'âme.

Tout en leur rendant un bel hommage, Jean-Claude Carton, qui a préfacé ce livre, nous présente Christine André et Reynald Roussel, deux grands et sérieux médiums qui ont répondu aux questions que nous pouvons nous poser. Leurs réponses, parfois différentes, mais toujours complémentaires, nous apportent un éclaircissement qui manquait cruellement, car elles abordent en détail la médiumnité et tout ce qui l’englobe, ainsi que leurs réactions face à certaines situations...

Un grand bravo à ces auteurs pour cette initiative, car je pense que ce livre, le premier de ce genre, satisfera à merveille toutes celles et ceux en quête de réponse ou qui veulent en savoir davantage !

 

Pour aller plus loin :

Grâce à cette faculté médiumnique, ce beau duo, plein de complicité et de tendresse, partage ce même élan du cœur qui est d’aider les personnes en deuil. Je vous invite à écouter l'interview qu'a réalisé Jean-Claude Carton sur sa Web TV Etoiles du Coeur.

Partager cet article

17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 16:56

Ce merveilleux et poignant message de vérité prend aux tripes tellement il est encore d’actualité malgré toutes ces années !!

Extrait final du film "Le Dictateur" réalisé en 1940 par Charlie Chaplin.

Je ne veux ni conquérir, ni diriger personne. Je voudrais aider tout le monde dans la mesure du possible, juifs, chrétiens, païens, blancs et noirs. Nous voudrions tous nous aider si nous le pouvions, les êtres humains sont ainsi faits. Nous voulons donner le bonheur à notre prochain, pas lui donner le malheur. Nous ne voulons pas haïr, ni humilier personne. Dans ce monde, chacun de nous a sa place et notre terre est bien assez riche, elle peut nourrir tous les êtres humains. Nous pouvons tous avoir une vie belle et libre, mais nous l'avons oublié…

L'envie a empoisonné l'esprit des hommes, a barricadé le monde avec la haine, nous a fait sombrer dans la misère et les effusions de sang. Nous avons développé la vitesse pour nous enfermer en nous-mêmes. Les machines qui nous apportent l'abondance nous laissent dans l'insatisfaction. Notre savoir nous a fait devenir cyniques. Nous sommes inhumains à force d'intelligence, nous ne ressentons pas assez et nous pensons beaucoup trop. Nous sommes trop mécanisés et nous manquons d'humanité.

Nous sommes trop cultivés et nous manquons de tendresse et de gentillesse. Sans ces qualités humaines, la vie n'est plus que violence et tout est perdu.

Les avions, la radio nous ont rapprochés les uns des autres, ces inventions ne trouveront leur vrai sens que dans la bonté de l'être humain, que dans la fraternité, l'amitié et l'unité de tous les hommes.

En ce moment même, ma voix atteint des millions de gens à travers le monde, des millions d'hommes, de femmes et d'enfants désespérés, victimes d'un système qui torture les faibles et emprisonne des innocents.

Je dis à tous ceux qui m'entendent : Ne désespérez pas ! Le malheur qui est sur nous n'est que le produit éphémère de l'avidité, de l'amertume de ceux qui ont peur des progrès qu'accomplit l'Humanité. Mais la haine finira par disparaître et les dictateurs mourront et le pouvoir qu'ils avaient pris aux peuples va retourner aux peuples. Et tant que les hommes mourront, la liberté ne pourra pas périr.

Soldats, ne vous donnez pas à ces brutes, à une minorité qui vous méprise et qui fait de vous des esclaves, en régiment toute votre vie et qui vous dit ce qu'il faut faire et ce qu'il faut penser, qui vous dirige, vous manœuvre, se sert de vous comme chairs à canon et qui vous traite comme du bétail.

Ne donnez pas votre vie à ces êtres inhumains, ces hommes-machines avec une machine à la place de la tête et une machine dans le cœur.

Vous n'êtes pas des machines !

Vous n'êtes pas des esclaves. !

Vous êtes des hommes, des hommes avec tout l'amour du monde dans le cœur.

Vous n'avez pas de haine, sinon pour ce qui est inhumain, ce qui n'est pas fait d'amour.

Soldats, ne vous battez pas pour l'esclavage, mais pour la liberté !

Il est écrit dans l'Évangile selon saint Luc « Le Royaume de Dieu est dans l'être humain », pas dans un seul humain ni dans un groupe humain, mais dans tous les humains, en vous, vous le peuple qui avez le pouvoir, le pouvoir de créer les machines, le pouvoir de créer le bonheur. Vous, le peuple, en avez le pouvoir, le pouvoir de rendre la vie belle et libre, le pouvoir de faire de cette vie une merveilleuse aventure.

Alors au nom même de la démocratie, utilisons ce pouvoir. Il faut tous nous unir, il faut nous battre pour un monde nouveau, décent et humain qui donnera à chacun l'occasion de travailler, qui apportera un avenir à la jeunesse et à la vieillesse la sécurité.

Ces brutes vous ont promis toutes ces choses pour que vous leur donniez le pouvoir : ils mentaient. Ils n'ont pas tenu leurs merveilleuses promesses : jamais ils ne le feront. Les dictateurs s'affranchissent en prenant le pouvoir, mais ils font un esclave du peuple.

Alors, il faut nous battre pour accomplir toutes leurs promesses. Il faut nous battre pour libérer le monde, pour renverser les frontières et les barrières raciales, pour en finir avec l'avidité, avec la haine et l'intolérance. Il faut nous battre pour construire un monde de raison, un monde où la science et le progrès mèneront tous les hommes vers le bonheur.

Soldats, au nom de la démocratie, unissons-nous tous !

Partager cet article

15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 14:59

Dans son Dictionnaire de l’impossible, aux éditions Plon, Didier van Cauwelaert nous parle de ces écrivains visionnaires :

Les sceptiques honnêtes sont les premiers à le reconnaître : l’inconvénient, avec les écrivains, c’est que leur éventuelle médiumnité laisse des traces. Quand d’aventure la réalité vient confirmer, des années ou des siècles plus tard, leurs récits d’anticipation, on parlera donc de “hasard”, de “chance” ou de “coïncidence”. Au mieux, on qualifiera ces auteurs de “visionnaires”, mais jamais de “voyants”. Et pourtant…

 

 

  • En 1757, un an après avoir inventé le personnage de Julie dans La Nouvelle Héloïse, Jean-Jacques Rousseau rencontre Sophie d’Houdetot, et se retrouve dans la situation de son héros Saint-Preux : même différence sociale rendant leur amour a priori impossible, même relation triangulaire s’instaurant avec le mari de sa maîtresse qui, comme dans le roman, est l’un de ses amis, même échec final… Rousseau a-t-il forgé son destin par l’imagination, ou a-t-il sciemment recherché dans la réalité une situation semblable à celle de ses créatures fictives ?

 

  • […] L’astronome Asaph Hall découvre dans sa lunette, en 1877, deux points en orbite autour de la planète Mars. Il baptise ces satellites Phobos et Déimos. Mais, un siècle et demi auparavant, à une époque où une telle observation était rigoureusement impossible, un écrivain avait déjà décrit avec une précision égale ces deux lunes de Mars : Jonathan Swift, dans Les Voyages de Gulliver. [...]

 

  • En 1869, Jules Verne publie son roman De la Terre à la Lune. Il y raconte comme un « boulet capsule » du nom de Colombiad, tiré par un énorme canon situé en Floride, atteint la Lune en 73 heures 13 minutes. Sur quoi peut-il fonder son calcul ? Le voyage d’Apollo 11, cent ans plus tard, durera précisément 73 heures et 10 minutes. [...]

 

  • En 1891, Oscar Wilde décrit, dans le Portrait de Dorian Gray, l’homme qu’il va rencontrer deux ans plus tard et qui détruira sa vie : lord Alfred Douglas. […] la ressemblance, tant physique que morale (photographies et témoignages en attestent), de cet Alfred avec le prédateur démoniaque du Portrait de Dorian Gray est confondante. Au point que les sceptiques concluent qu’on moissonne ce qu’on sème, voilà tout […]

 

  • Emile Verhaeren, quant à lui, met en scène dans plusieurs de ses poèmes l’image d’un train fou semant la mort sur son passage, et la vision funèbre d’un quai de gare envahi par des voyageurs hostiles. C’est dans ce décor précis que, le 27 novembre 1916, il mourra broyé sous le train en marche dans lequel il avait tenté de monter, voulant devancer la foule énervée qui se pressait sur le quai pour prendre d’assaut les places assises. [...]

 

  • Même prescience chez Arthur C. Clarke, l’auteur de 2001 l’Odyssée de l’espace, adapté au cinéma en 1968 par Stanley Kubrick. Dans un de ses romans suivants, Odyssée II, Clarke imagine qu’un satellite de Jupiter, Europe, possède un océan sous-glaciaire grouillant de vie, comme dans les puits de chaleur de nos grands fonds marins. Et il en donne une description parfaitement fidèle aux images qu’enverra sur Terre, quinze ans plus tard, la sonde Galileo. [...]

 

  • En 1983, Frédéric Dard commence l’un des romans qu’il appelle modestement ses “grands formats”, pour les distinguer des San Antonio classiques paraissant directement en poche. Il s’agit de Faut-il tuer les petits garçons qui ont les mains sur les hanches ? Ce sera l’un de ses chefs-d’œuvre. Aux confidences autobiographiques se mêle l’histoire inventée d’un romancier qui lui ressemble comme un frère adoptif. Un taiseux au grand cœur dont la vie bascule le jour où un inconnu, s’étant introduit chez lui à la faveur d’un reportage télévisé, lui kidnappe sa fille. […] Personne n’a connaissance de l’histoire angoissante dont, le soir venu, Frédéric Dard enferme les feuillets dans un tiroir. […] Mais le 23 mars 1983, à l’heure du petit déjeuner, il découvre la disparition de sa fille Joséphine. Le ravisseur s’était glissé dans l’équipe de tournage, pour effectuer son repérage des lieux. Exactement comme Frédéric l’avait écrit quelques jours plus tôt. […] Dans la réalité, le drame se termine bien. Joséphine est retrouvée très vite, saine et sauve, sans traumatisme apparent. […]

 

En 2002, à l’université de l’Illinois, débute une expérience passionnante. Les neurologues américains McDonough, Don et Warren entreprennent d’étudier, en laboratoire, les réactions du cerveau au moment où il sollicite un pressentiment. Protocole tout simple : des cartes à jouer s’affichent de manière aléatoire sur un écran d’ordinateur, et on demande à des personnes “ordinaires”, équipées de casques à électrodes, de deviner à voix haute quelle sera la carte suivante.

Ces trois neurologues ont ainsi mis en évidence un fait capital : juste avant qu’apparaisse sur l’écran la carte tirée au sort par l’ordinateur, le tracé de l’encéphalogramme est différent lorsque la personne a deviné la bonne réponse. Autrement dit, notre cerveau sait qu’il a raison, avant même d’en recevoir la preuve1.

Eh oui, vous n’êtes pas au bout de vos surprises en lisant le Dictionnaire de l’impossible de Didier van Cauwelaert !! Comme cet autre article : Un maître guéri par son chat depuis l'au-delà...

 

  • (Passages extraits des chapitres “Futur antérieur” et “Futur (écrire le)que je me suis permis de reclasser par ordre chronologique)

1. Le Monde des Religions, mai 2008.

Pour aller plus loin :

En cliquant sur l’image ci-dessous, je vous invite à écouter l’émission Les Aventuriers de l’Impossible, diffusée cet été, qui relate ces écrivains visionnaires et bien d’autres choses encore…

Au programme de cette émission :

Chapitre 1: Jules Verne, Jonathan Swift et Arthur C. Clarke Chapitre 2 : Frédéric Dard et l'enlèvement de sa fille, Joséphine Chapitre 3 : Le syndrome d'Oscar Wilde; Jean Jacques Rousseau Chapitre 4 : Coincidences dans les livres de Didier van Cauwelaert Chapitre 5 : Le principe de Pauline.

 

Pour aller encore plus loin :

Les écrivains sont-ils des visionnaires ?

Il y a aussi Pierre Bayard dans son essai Demain est écrit, aux Éditions de Minuit, qui analyse ces faits en rapportant beaucoup d’autres situations analogues ayant marqué la littérature.

La littérature peut-elle prédire l'avenir ? La question se pose devant le nombre d'écrivains qui, d'Oscar Wilde à Virginia Woolf ou de Proust à Kafka, anticipent sur les événements majeurs de leur existence - rencontres, accidents, disparitions - et ne semblent pas seulement marqués par ce qui s'est produit hier, mais par ce qui leur arrivera demain.

S'il est vrai que la littérature puise une partie de son inspiration dans le futur, il convient d'en tenir compte dans notre perception des œuvres et de découvrir des conjugaisons nouvelles, de rechercher les traces stylistiques des événements qui n'ont pas encore eu lieu et de raconter la vie des écrivains dans le bon sens, c'est-à-dire en commençant par la fin.

Partager cet article

12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 13:31

Éditions Retour à la Vie

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Retour à la Vie - Xavier Péron

Kenny Matampash Ole Meritei est l’un des portes-parole maasaï les plus reconnus et jouit du statut de « Vénérable transmetteur de la Sagesse maasaï ». Diplômé en Sociologie et en Écologie politique d’universités de Nouvelle-Ecosse, d’Angleterre, et des Pays-Bas, Kenny Matampash dirige également, au Kenya, la Neighbours Initiative Alliance (NIA), une importante ONG de sauvegarde du pastoralisme. Consultant auprès de la Banque Mondiale sur les questions du pastoralisme et du nomadisme, Kanny Matampash est le “Guerrier pacifique” des livres Retour à la Vie et Les neuf leçons du guerrier maasaï de Xavier Péron parus aux éditions Retour à la Vie et Jouvence.

Retour à la Vie - Xavier Péron

Xavier Péron, enseignant-chercheur en anthropologie politique et expert des peuples premiers, voue sa vie aux Maasaï. Il a publié sur ce peuple célèbre et méconnu à la fois, de nombreux articles et leur a également consacré plusieurs ouvrages ainsi que deux films documentaires. Il a été maître de conférences à la Sorbonne puis à l’île de La Réunion jusqu’à la fin des années 1990. Il se consacre depuis à son chemin initiatique.

Résumé du livre :

La Vie est absolument magique car en acceptant de traverser au moins un désert intérieur, vous développerez l’Intuition salvatrice et le discernement protecteur, vous serez le Miracle. Kenny Matampash Ole Meritei, Directeur au Kénya de l’ONG : « Voisinage en Action » (Neighbours Initiative Alliance), et Porte parole le plus respecté de la cause maasaï, nous livre ici un enseignement très concret et vécu chaque jour, qui nous révèle comment l’urgente transformation de notre monde malade passe par le changement intérieur de chacun de nous.

Difficile de commenter un tel livre empreint d’amour, de compassion, d’espérance, de conscience… Ce que je peux en dire, c’est que ce livre porte à merveille son titre “Retour à la Vie” , à la vraie Vie, car c’est cela dont il s’agit, cette Vie qu’on a reniée, oubliée...

Arrêtez d’être frustrés, refusez de devenir des fantômes, redevenez humains. La vie est un don inouï, un miracle quotidien, vivez-le – Décidez le !

L’appel du cœur de Kenny Matampash, ce porte-parole maasaï, est poignant, remuant, qu’il ne peut que nous faire prendre conscience qu’il est urgent de sortir de notre léthargie, de notre errance, de notre condition d’esclave voulu par notre société matérialiste qui veut imposer à tout prix le modèle occidental au détriment des autres civilisations, de notre humanité.

  • Ce que je vous demande là est particulièrement efficace, croyez-moi, l’heure n’est plus au compromis avec le monde moderne qui vous étouffe. Pensez à vos enfants, à la nourriture que vous leur donnez, au lavage de leurs cerveaux via la télévision et les jeux vidéos, autant de pièges pour les vider de leur Être et les habituer à avoir peur, à avoir de la haine envers l’Autre, à être seuls et finalement désespérés. Une fantastique tempête s’apprête aujourd’hui à s’abattre sur le monde, et je sais au fond de moi que si nous ne réagissons pas ici et maintenant ce sera un Désastre absolu. Je le vois venir ! […]

  • Le développement doit désormais inclure des éléments-clés de spiritualité et d’humanité pour sauver l’Homme de l’extinction. Car nous en sommes arrivés là, c’est aujourd’hui une certitude. […]

  • Fini les discussions sans fin et dispendieuses sur les symptômes des grands problèmes politiques contemporains, levons-nous tous ensemble, vous et moi, pour leur demander de s’engager à dire enfin Stop à la production, Stop à la déforestation, Stop à la course à l’argent ! Nous voulons retrouver la vraie Vie, nous voulons être heureux sans faire de mal à nos voisins, nous voulons vivre avec les arbres et avec les plantes, nous voulons aimer les animaux.

Je m’arrête là, car sinon c’est tout le livre que je vais recopier !!

Dans cet hymne à la Vie, Kenny Matampash nous invite simplement à nous relier à notre véritable nature, à l’unité intérieure de l’Être, source de bonheur pour tous et d’harmonie avec l’extérieur.

 

  • Pour celles et ceux qui ne peuvent avoir accès à la lecture vous pouvez écouter le livre audio. ICI

 

Pour aller plus loin :

(Activez les sous-titres si nécessaire en cliquant sur le symbole situé sur la barre des tâches, en bas de la vidéo, à côté de l'horloge ).

 

Cette vidéo est extraite de la magnifique conférence qu’a donnée l’INREES l’année dernière s’intitulant La spiritualité Maasaï avec 2 guerriers de lumière que je vous invite à découvrir !

 

  • D’autres vidéos sont disponibles sur le site de Xavier Péron ainsi que le programme de ses conférences.

 

 

 

Partager cet article

10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 12:22

Mes plus tendres pensées aux victimes et à leurs proches.

 

Partager cet article

9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 11:45

Editions Archipoche

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Ce que les morts nous disent - Reynald Roussel

Reynald Roussel, médium depuis l’âge de cinq ans, a choisi de faire partager son expérience au cours des réunions qu’il organise à Paris et en province. C’est dans cet objectif qu’il a créé les Quatre R, "Rencontres et Recherches Reynald Roussel". Afin d'expliquer certaines manifestations surnaturelles, il travaille avec des prêtres, des médecins et des scientifiques. Il aide les personnes dans le deuil pour leur expliquer qu’après la mort le fil de la vie n’est pas coupé, que des contacts sont possibles. Il est intervenu sur Europe 1, France Culture et des radios locales. Il a également rencontré Marthe Robin qui lui a redonné la foi. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages. Son site : www.reynald-roussel.eu

Résumé du livre :

« Madame, votre grand-mère est là, à côté de vous, avec son chapeau de paille et son petit chat Croquette dans les bras. Elle vous demande de ne plus la pleurer... » Après leur mort, est-il possible que nos chers disparus restent à nos côtés et continuent de veiller sur nous ? Peut- on entrer en contact avec l'au-delà ? Depuis son enfance, Reynald Roussel, voit les défunts et communique avec eux pour transmettre aux vivants les messages qu'ils lui délivrent. Avec humilité, il évoque ses expériences et les phénomènes paranormaux dont il a été le témoin. Ce que les morts nous disent est avant tout un message d'espoir : il y a une vie après la vie.

L'auteur raconte son histoire, cette mission qu’on lui a confiée avec son lot de difficultés, de joies et d’enseignements. Même si le quotidien de Reynal Roussel peut nous paraître impressionnant, pour lui il n’a rien de sensationnel, c’est simplement la vie un peu différente d’un homme à qui les morts parlent.

La mort fait partie de la vie. La seule différence entre vous et moi tient à cette affirmation : je sais qu’il y a autre chose après, car j’en fais l’expérience chaque jour !

Alors comme le dit si bien Philippe Wallon, psychiatre et chargé de recherche à l’INSERM, qui a préfacé et commenté ce livre :

Lisons donc le témoignage de Reynald Roussel dans tout ce qu’il a de merveilleux. Imaginons nos défunts à nos côtés, sentons leur présence encourageante face aux difficultés… et réfléchissons à ce que sera notre "après-demain", car nous ne sommes pas éternels !

Une confidence pleine de sincérité qui ne peut que réconforter les personnes endeuillées et celles qui s’interrogent sur la mort et après...

 

Pour aller plus loin :

Reynald Roussel, médium spirite, explique comment il pratique la médiumnité, à la fois en salle publique et en privé. Il évoque quelques unes de ses expériences et nous explique comment il conçoit la communication avec l'au-delà. Son site internet officiel : http://www.reynald-roussel.eu

Documentaire réalisé par Anthony Chene. Pour soutenir et connaître les futures projets de sa société de production “Tistrya”, cliquez sur les liens ci-dessous :

Site : Ulule.com/tistrya

Page Facebook officielle : www.facebook.com/Tistryaproductions

Partager cet article

7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 11:02

L’Édito (extrait)

Un certain nombre d’auteurs ont décrit des communications après la mort (CAM) au cours desquelles les personnes en deuil disent avoir eu un véritable contact spirituel avec la personne décédée. Les CAM sont toujours des expériences profondément chaleureuses, qui aident beaucoup à la réussite du processus de deuil. Si la plupart des chercheurs en cette matière soutiennent que les CAM sont toujours spontanées, les travaux de Raymond Moody ont montré qu’on peut maîtriser dans une certaine mesure l’apparition de ces expériences. Il existe désormais une nouvelle technique d’induction des CAM, produisant une expérience plus élaborée et provoquant souvent une résolution complète du deuil. Ces CAM induites (ou CIAM) s’apparentent beaucoup plus aux expériences de mort imminente (EMI, appelées en terminologie anglo-saxonne NDE, « near-death experiences ») que les CAM spontanées, ce qui incite fortement à penser que CAM et NDE pourraient bien être, fondamentalement, le même phénomène. Ce type d’expérience n’est pas rare chez les personnes endeuillées, et on trace à toutes les époques. […]

 

Pour feuilleter le magazine, cliquez sur la couverture

Édito (extrait) – Les portes de la nuit

La nuit, au cœur de la forêt amazonienne et dans l’obscurité la plus totale, il m’est arrivé d’apercevoir un autre monde. […] Étais-je confronté à ce monde intérieur né des tréfonds de mon inconscient ? Ou bien un autre monde, d’ordinaire invisible, m’apparaissait-il parce que mes sens usuels étaient mis au repos par l’obscurité ? […] Cette question me taraude encore aujourd’hui. La réponse n’est pas évidente tant les frontières entre monde intérieur et réalités extérieures semblent parfois se dissoudre ; et plus encore la nuit. Alors en ces premiers temps de l’année 2015, tandis que nous traversons ces longues nuits d’hiver, nous avons voulu vous proposer d’explorer toutes les facettes de ce monde nocturne inconnu. Un espace où nous passerons la moitié de notre vie. Avec cette question : la nuit, l’obscurité, nous confronte-t-elle seulement à nous-mêmes, ou à d’autres mondes ? Mais la seule façon de trouver une réponse à cette question ne consiste-t-elle pas à plonger soi-même dans le noir afin d’en faire l’expérience directe ? [...]

 

Pour feuilleter le magazine, cliquez sur la couverture

Édito (extrait) – Je suis optimiste et vous ?

Le monde m’inspire une profonde espérance. Et vous ? L’espérance, c’est la confiance dans le fait que l’adversité ne nous atteindra pas dans nos valeurs et notre éthique, quoi qu’elle nous impose au quotidien. L’espérance, c’est la certitude que les difficultés de la vie peuvent nous rendre meilleurs, et que c’est en parvenant à être meilleurs, dans ces circonstances pénibles, que nous améliorons le monde. L’espérance, c’est la confiance. La confiance dans la vie, dans les forces invisibles qui agissent sur le destin de l’homme et de la terre. La certitude que notre avenir sera construit par nos actions du présent. […]

 

Bonne lecture !

 

Partager cet article

Publié par Florinette - dans Magazines
commenter cet article
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 14:08

J'ai trouvé cette citation qui, je trouve, complète à merveille Le Livre des Tables (ci-dessous)

Partager cet article

L'Instant Présent

 

Recherche