Présentation

Recherche

Soyez les bienvenus !

Par Florinette
Mercredi 17 septembre 2014 3 17 /09 /Sep /2014 11:59

Quand nous baignons dans une culture dans laquelle nous sommes nés, il est difficile de la regarder d’un œil tout à fait neuf. Et si on demandait leur avis à une tribu d’Amazonie, qui ne la connaît pas ?

SensCivilisation.jpg

Les tribus d’Amazonie, vivant en autarcie dans leur forêt, loin du monde du téléphone portable, d’internet, et des magasins, connaissent très peu de choses sur notre civilisation occidentale et du monde. Le peu qu’ils connaissent, ou dont ils ont entendu parler, les incite à se méfier de nous et des valeurs que véhicule notre culture. Dans l’idée de voir ce que ces tribus penseraient réellement de la civilisation d’aujourd’hui s’ils pouvaient l’observer quelques minutes, des images leur ont été montrées à l’aide d’un ordinateur portable dans le cadre d’une ancienne émission d’Emmanuel Chain intitulée « Haute Définition » et diffusée sur TF1. L'équipe de journalistes avait rencontré l’une des dernières tribus d’Amazonie coupées de l’homme blanc.

 

 

Des images sous forme de vidéos, montrant des exploits de l’homme moderne actuel, tel que le premier voyage sur la lune, ou sa conception de la beauté paysagiste, avec les jardins du Château de Versailles, et du loisir, avec le ski, ou encore sa culture musicale, avec Michael Jackson et Maria Callas. Mais également des images de sujets conflictuels, tels que la guerre, le traitement des personnes âgées en maisons de retraite, ou le port de la burkha.

De l’incompréhension à la consternation, en passant par de francs éclats de rire et des moments d’émotion, la tribu s’ouvre à se qu’elle ressent devant ces images. Avec leurs questions spontanées et pertinentes, la tribu nous offre un regard totalement neuf et très rafraichissant sur la civilisation. Et à notre tour, poussés par cet autre regard, on en vient également à s’interroger sur ces choses que, tous les jours, nous acceptons souvent sans trop réfléchir ou réagir.

 

Lire l'article sur l'INREES.com

Publié dans : Peuples autochtones - Ecrire un commentaire
Voir les 4 commentaires
Par Florinette
Mercredi 10 septembre 2014 3 10 /09 /Sep /2014 13:20

 

Jade.jpg

Editions Monte-Cristo

Ce qu'il faut avant tout savoir :

F.Garagnon.jpg François Garagnon, né en 1957, est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages révélant, sous des styles divers, une quête spirituelle ardente, une recherche des valeurs morales et du sens de la vie. Son best-seller, Jade et les sacrés mystères de la vie, traduit dans de nombreuses langues, continue d'enchanter d'innombrables lecteurs dans le monde entier.

Résumé du livre :

Jade est une petite fille qui se passionne pour les choses spirituelles (au sens à la fois mystique et humoristique du mot). Ce livre, qui rapporte ses propos essentiels, projette avec une lumineuse simplicité des idées fondamentales, illustrées par des anecdotes chargées d'humour ou d'émotion. Jade s'est mis dans la tête qu'il fallait sauver le monde dans sa saveur. Aussi met-elle tant de coeur à chercher le lien entre sa petite graine de vie et le grand bouquet de l'infini. Grâce à elle, le sens de la vie relie les âmes comme un courant d'étincelles. Elle est fabuleuse de poésie, attachante par ses élans d'enthousiasme, émouvante dans sa quête obstinée des mystères divins, irrésistible par sa fraîcheur inventive, fascinante par sa logique. Elle est inoubliable.

stylo bleu reduit

Voilà un conte extrêmement touchant, beau, spirituel qui donne envie de mordre la vie à pleine dent !!
Jade est une petite fille très attachante avec un franc parlé insolite, enfantin, mais très pertinent, abordant des réflexions sur la vie qui sont bien souvent, même si elles sont empreintes d'humour et d'allégresse, très déconcertantes nous obligeant à réfléchir, car Jade s'est mis dans la tête qu'il fallait à tout prix sauver le monde en redécouvrant le sens de la vie. Un joli livre empreint de bonheur et d'ensoleillement qui nous pousse à regarder la vie différemment !

 

Publié dans : Romans, contes initiatiques... - Ecrire un commentaire
Voir les 4 commentaires
Par Florinette
Samedi 6 septembre 2014 6 06 /09 /Sep /2014 14:58

 

Ombre-est-lumiere.jpg

 

Je ne sais pas si vous connaissez cette chanson datant de 1993 du groupe IAM, mais je trouve les paroles, que vous pourrez découvrir sous la vidéo, assez pertinentes, pleines de spiritualité rendant hommage aux divinités et anciennes civilisations…

 

 

Folie de l'espace ?
Peur de la nuit absolue ? du silence absolu ?
De l'absolu d'un univers sans commencement ni fin ?
Non, non

Assis sur un point infime de l'univers courbe,
Un paradis a été créé; un instant,
détourne le regard sur les étoiles et leur lumière,
Des millions de vies possibles autour de la terre.
Dire qu'ils croyaient à la platitude de la planète,
Ceux qui parlaient de sphère ont perdu la tête.
A travers cela on a réalisé
L'insanité, les vanités, les folies de l'humanité.
Mais tous savaient que rien ne se perd dans l'univers,
Pas de disparition de matière
De Démocrite à Mendeleïev, 2000 ans
Un classement : le tableau périodique des éléments
Des molécules, structures atomiques
Donnent matières minérales et organiques.
La vie est née de l'infiniment petit
Et l'homme en prend conscience seulement aujourd'hui
Que ce qu'il y a dans son corps ressemble étrangement
Au système solaire et aux astres brillants.
Des frissons me parcourent en fixant et scrutant Ouranos.
Je m'incline, prisonnier du 7, et contient le cosmos.
Dans le cosmos...

Chang-Ti, symbole des régions septentrionales
Issu d'une philosophie restée dans les annales
Bien longtemps sais tu.
Pendant des siècles, il conversa avec ce qu'il y avait derrière le ciel.
La vérité ne se trouve qu'à l'intérieur de soi
Mais l'homme a détruit son véritable moi
Régi par les lois du matérialisme,
Décomposant l'univers comme le ferait un prisme.
Avec la lumière que l'on refuse de toucher,
Car il est clair qu'il faut vouloir pour essayer
Elever sa spiritualité, intérieurement chercher à s'éveiller.
L'univers subi un dérèglement croissant
On oublie que notre rôle est important.
Comment parler d'harmonie avec les énergies suprêmes
Lorsqu'on est en total désaccord avec soi-même
Que l'on se blotti sous l'aile de la compassion
Ou sous l'anthropomorphisme d'une religion
Nous étions sensés maintenir une symbiose,
En fait, nous avons trahi le cosmos.
Dans le cosmos...

Chaque être a une place dans l'espace
Et le vide est comme une grande glace
La vitrine où le silence plane, une exposition
Des plus beaux objets de la création.
Des bijoux rangés dans une cassette,
L'orfèvre est minutieux, tout est clair, tout est net :
La hauteur, la largeur, la longueur, la position
De toutes formes se déplaçant en trois dimensions. Attention
Le Temps, prince magnifique des mesures,
Accouchant du passé, du présent, du futur.
Et je joins les mains, laisse glisser des mots,
Augmente le pourcentage d'activité dans mon cerveau.
Tout est opposé mais équilibré
La chaleur, le froid, la sécheresse et l'humidité,
Le bien, le mal, le jour, la nuit, le Ying et le Yang
S'embrassant comme des frères, à l'instant du Big-Bang.
L'homme n'a plus les pieds sur terre mais dans sa merde
Et attend impatient que son ignorance le perde.
Il croit en lui et en sa vision hémisphérique
En 360 degrés et l'horizon panoramique.
Le danger vient dans son dos comme Thanatos
Car il a négligé ses origines : Le cosmos

Une étoile s'éteint, une autre la remplace.
Il en est ainsi pour toute chose, c'est inévitable.
La vie, la mort, le clair, le sombre, autant de dualités
Parfois on choisit, parfois on ne peut s'y dérober.
Mais en tant que médiateur entre le ciel et la terre,
Régi par l'un et dépendant de cette dernière,
Notre tâche est d'assurer la liaison,
Mission non-remplie par la façon dont nous vivons.
Seuls quelques uns d'entre nous ont reçu le message,
Cela nous dépasse, nous les appelons sages.
Peut-être qu'un jour, dans les années qui viennent,
Nous comprendrons le langage pourvu qu'il nous parvienne.
Et d'autres s'engageront sur le chemin DIVIN
Car tout Baobab ne fut d'abord qu'une simple graine.
Je délaisse un instant ce que vous qualifiez d'utopique
Dans la position du lotus, je vide mon esprit
Atteint le mushin, affûte ma perception
Laisse les ondes m'envelopper comme un cocon.
Mon âme s'éveille l'énergie se renouvelle,
Rivalisant avec Thanos, je contiens le cosmos.
Dans le cosmos...

O Armakis,
Toi qui t'es élevé parmi les étoiles indestructibles,
Tu ne disparaîtra jamais !
Dans le cosmos…

 

Artiste : IAM
Extrait de l'album : Ombre est lumière
Date de sortie : 1993
Auteurs : Shurik'n, Akhenaton
Compositeurs : Imhotep, Akhenaton
Editeurs : EMI Virgin Music Publishing, Cote Obscur

 

Publié dans : Musiques, Chansons... - Ecrire un commentaire
Voir les 4 commentaires
Par Florinette
Dimanche 31 août 2014 7 31 /08 /Août /2014 10:21

 

 

La-C.IA.M.jpg

Editions Guy Trédaniel

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

A.BOTKIN.jpg Dr Allan Botkin est titulaire d’un doctorat de psychologie obtenu à l’Université de Baylor en 1983. Pendant les vingt années qui ont suivi, il a travaillé dans un cabinet privé et en tant que psychologue dans un hôpital pour anciens combattants dans la région de Chicago. Sa spécialité est le diagnostic et le traitement du syndrome de stress post-traumatique (SSPT). Le Dr Botkin a traité des anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale, de la guerre de Corée, de la guerre du Vietnam et de l’opération Tempête du désert. Il a également publié des articles scientifiques sur le fonctionnement cérébral, le SSPT et l’EMDR. Il est actuellement directeur du Center for Grief and Traumatic Loss de Libertyville dans l’État de l’Illinois aux États-Unis.

Résumé du livre :

 La communication induite après la mort (CIAM) est une nouvelle thérapie qui a déjà aidé des milliers de personnes à surmonter un deuil, en leur permettant d'entrer en communication avec le défunt. Allan Botkin, psychologue clinique, a créé cette thérapie à l'époque où il recevait des vétérans de la guerre du Vietnam dans son cabinet de l'hôpital de Chicago. C'est ainsi qu'il a, par hasard, découvert la communication induite après la mort lors d'une séance de thérapie avec Sam, l'un de ces vétérans, hanté par le souvenir d'une jeune Vietnamienne qu'il n'avait pu sauver. Au cours de la séance, contre toute attente, Sam a eu une vision de l'esprit de la jeune fille, qui lui a dit que tout allait bien et qu'elle était désormais en paix. Ce seul moment a eu un impact plus profond sur lui que des années de thérapie. À la suite de cette guérison, Sam a pu reprendre contact avec sa famille. Depuis cette découverte en 1995, Allan Botkin a perfectionné la communication induite après la mort et l'a utilisée pour traiter d'innombrables patients, dont des dizaines de cas sont abordés dans ce livre. Il a par ailleurs formé des thérapeutes partout aux États-Unis. Dans cet ouvrage, vous découvrirez les dessous d'une révolution dans le monde de la thérapie et du traitement du deuil et des traumatismes.

stylo bleu reduit

Le Dr Botkin a découvert cette thérapie en 1995, qu'il a appelé CIAM* (Communication Induite Après la Mort), auprès d'anciens combattants qu'il soignait durant plus de vingt ans dans un hôpital qui leur était réservé afin de les aider à surmonter leur stress post-traumatique à l'aide de la méthode thérapeutique appelée EMDR* (technique de désensibilisation rendue célèbre en France par David Servan-Schreiber).

C’est au cours d'une de ces séances que le Dr Botkin, en ayant par inadvertance modifié la procédure de l'EMDR, va déclencher la communication induite avec les défunts. Cette incroyable découverte a complètement approfondi sa compréhension de la vie, des gens et de sa profession. C'est donc l'histoire captivante de cette méthode thérapeutique révolutionnaire que nous livre ici Allan Botkin et que je vous invite tous à découvrir !

Si certains lecteurs accepteront facilement les découvertes expliquées dans cet ouvrage, car elles sont conformes à ce en quoi ils croient déjà, d'autres le liront avec un certain scepticisme, ce qui est sain. J'ai moi-même été formé à la psychologie comportementale et à la recherche, je ne me départirai donc jamais de mon scepticisme scientifique. Je ne présenterais pas cette méthode thérapeutique si je ne ressentais pas de tout mon cœur qu'elle a une valeur et qu'elle devrait être explorée par la communauté psychothérapeutique.

Je vous demande simplement de ne pas laisser votre scepticisme à propos de ces phénomènes vous fermer à la découverte de cette thérapie qui fonctionne, qui plus est de manière spectaculaire. Qu'importe mes croyances, celle du patient ou les vôtres. La thérapie de la CIAM guérit du deuil en dépit des croyances.

Ce que j'ai découvert est conforme à la direction qu'a commencé à prendre le domaine de la thérapie du deuil avec l'émergence de la CIAM. Le principe est qu'au lieu de faire leurs adieux au défunt, les personnes endeuillées devraient maintenir une relation différente et dynamique avec lui. Cette nouvelle direction commence déjà à se manifester. J’espère que la thérapie de la CIAM contribuera à l'essor de ce mouvement.

 

Extrait de l'avant-propos :

Du Dr Raymond Moody :

Aussi incroyable que cela paraît, il existe de très nombreuses techniques documentées permettant de vivre des expériences avec des défunts. Ce genre de pratique existait déjà dans la Grèce ancienne et s'est poursuivi en Europe, jusqu'au Moyen Âge, sous la houlette de médecins. Aussi, bien qu'en ce XXIème siècle, certains puissent froncer les sourcils à l'évocation du travail du Dr Botkin, il ne s'agit en réalité que de la dernière innovation dans le cadre d'une tradition humaine remontant à la préhistoire. on peut même dire que l'appel aux défunts fait partie de l'héritage culturel collectif de l'humanité. 

Extrait de la préface :

Du Dr Frédéric Rosenfeld et du Dr Olivier Chambon (Psychiatres et psychothérapeutes) :

Pour tout lecteur en soif de vérité, ce livre sera la source inspirante de réflexions – que nous souhaitons profondes et belles – sur la Vie et ses manifestations innombrables, jaillissant dans une poésie créatrice au-delà de ce que nous croyons être le voile infranchissable de la mort. Aujourd’hui, notre expérience de praticiens nous convainc qu’elle est une frontière factice. Elle est une illusion tissée par nous-mêmes. Elle n’est que le reflet docile des limitations que nos croyances frileuses et nos héritages culturels nous imposent depuis plusieurs dizaines de siècles. Tout ceci n’est que peurs. Cet ouvrage et la technique qu’il décrit les pulvérisent, joyeusement.


*CIAM : IADC (en anglais) Induced After-Death Communication
*EMDR : (Eye Movement Desensitization and Reprocessing, ou désensibilisation et reprogrammation par les mouvements oculaires) méthode découverte en 1987 par Francine Shapiro, en Californie.

 

Pour aller plus loin :

Le Dr Allan Botkin a formé des thérapeutes spécialisés dans les CIAM dans plusieurs pays. En France, si vous souhaitez vivre cette expérience, cliquez sur le lien ci-dessous afin de connaître la liste des thérapeutes :

www.induced-adc.com/europe-france/

Pour tout autre information : www.induced-adc.com/

 


Publié dans : Contact avec l'Invisible (Témoignages) - Ecrire un commentaire
Voir les 6 commentaires
Par Florinette
Samedi 2 août 2014 6 02 /08 /Août /2014 10:27

 

Je vous souhaite à toutes et à tous un très beau mois d'Août

en vous embrassant bien fort !

Blog-en-pause.jpg

A bientôt !

Ecrire un commentaire
Voir les 5 commentaires

L'Instant Présent

 

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Conférences

Pour consulter le calendriers des conférences, cliquez sur la ville :


- La Teste-de-Buch (33) (Association "Les Anges du Bassin) 

- Bazas (33) (Association Cyclamen)

- Villenave d'Ornon (33) (Trace une Diagonale)

- Toulouse (31) (Source de Vie)

- Paris (75) (INREES)

- Aix / Reims (Quantique Planète)

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés