Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous !
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 11:41

 

L'Edito (extrait)

On nomme médium une personne qui serait sensible à des influences ou à des phénomènes non perceptibles par les cinq sens. Les médiums percevraient les manifestations de l'au-delà, ou bien des esprits. D'autres suppositions suggèrent que les médiums percevraient intuitivement des informations lors d'un changement de leur état de conscience. […]

Avant la période de la révolution, la France connaît un véritable engouement pour les phénomènes du magnétisme animal étudiés par Franz-Anton Mesmer. Des individus exposés à ces phénomènes entrent dans des états de conscience comparables à ceux que l'on observera plus tard chez les médiums. Avant l'apparition du terme médium, on utilise le mot de somnambule pour désigner des personnes qui, dans un état hypnotique, attestent d'une sensibilité exceptionnelle ou bien affichent des comportements sans rapport avec leur personnalité habituelle.

Les tentatives pour développer les applications scientifiques de l'hypnose et du mesmérisme sont alors supplantées par l'expansion du spiritisme et sa propre définition des médiums, qui seraient les instruments utilisés par les “Esprits” pour se manifester. Le déclin du mouvement spirite en Europe au milieu du XXe siècle fera progressivement disparaître l'intérêt pour les médiums au profit des voyant(e)s. […]

En dehors du mouvement spirite, certains médiums exposent des capacités exceptionnelles telles que la lecture à distance, la vision d'objets cachés ou la prémonition. Dans les pays anglo-saxons, la possibilité de “perceptions extrasensorielles” n'est pas réfutée a priori et les spécialistes préfèrent désormais le terme de channel à celui de médium. […]

La médiumnité reste cependant un sujet de controverse entre croyants et sceptique. Il est temps d'en savoir un peu plus sur ce fascinant sujet.

Bonne lecture !

Sommaire

Partager cet article

Publié par Florinette - dans Magazines
commenter cet article
26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 09:15

Librinova

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Mon père au loin - Martine Gercault

Martine Gercault est psychologue clinicienne, psychanalyste-psychothérapeute depuis plus de 30 ans. Formée à la respiration holotropique et à la psychologie transpersonnelle par le Dr. Stanislav Grof, elle est spécialisée dans les états non ordinaires de conscience et leur potentiel de guérison Elle pratique une psychanalyse élargie dans laquelle elle intègre la dimension psycho-corporelle, l’EMDR, l’hypnose, la danse primitive, la gestalt, la méditation, la thérapeutique des sons et certains rituels chamaniques. Son site : www.psyemergence.com

Résumé du livre :

Mon père au loin  est un livre intimiste qui s’ouvre sur un chant d’amour. Ariane, l’héroïne, nous entraîne dans un voyage intérieur dont elle sortira grandie. Elle témoigne, avec sincérité et subtilité, de la douleur psychique : celle d’un père frappé par la maladie d’Alzheimer, et de la sienne, sa fille qui l’accompagne en fin de vie durant les longues années de cette affection dévastatrice, fléau de notre époque. Une maladie qui s’attaque à la mémoire, garante de l’identité psychique, et qui foudroie le patient et son entourage. Ce livre écrin est le portrait d’une femme de son temps, libre et libérée, qui nous invite, avec vitalité, gravité et parfois légèreté, à toujours repousser les limites douloureuses pour rencontrer le plaisir d’être. Le témoignage de la confrontation d’Ariane avec la maladie, le deuil, la mémoire et l’identité ne peut qu’inciter le lecteur à la méditation sur la nature et le sens de l’amour, fil rouge de ce livre.

Ariane, l'héroïne du livre, est née cinq ans après le cataclysme de la Seconde Guerre mondiale dans une famille très aimante, mais fortement stigmatisée par la Shoah. Imprégnée par cette mémoire collective, elle tente de reconstituer la vie de son père, cet homme courageux, très engagé dans la lutte pour les droits de l'homme, mais qui toute sa vie restera hanté par cette terrible épreuve et dont Ariane n'obtiendra que pour seule explication qu'un obscur silence.

La Seconde Guerre mondiale alimenta ma quête, mes questions. Les fantômes erraient autour de nous. J'évoluais dans un univers spectral, tant demeurait proche cette époque qui te colla à la peau toute la vie durant.

C'est à travers ces lignes qu'Ariane se livre en toute sincérité sur la relation très particulière qu'elle vécut avec son père. Frappé par la maladie d'Alzheimer qui s'attaque à la mémoire, Ariane, qui l'accompagne jusqu'à son dernier souffle, tente de reconstituer par l'écriture tout ce que son père a imprimé en elle afin de mieux le connaître pour s'en libérer. Le faire revivre pour mieux le laisser partir.

Ce livre est bien plus qu'un magnifique et émouvant témoignage d'amour d'une fille à son père. Il invite le lecteur à comprendre la souffrance de ces héritages transgénérationnels que peuvent déclencher certains non-dits…

Tout en retraçant le cheminement du deuil, ce témoignage nous fait prendre conscience du travail intérieur qui s'ensuit et qui nous amène à réfléchir sur notre vie, sur ces sacrifices que peuvent engendrer certaines relations affectives nous poussant ainsi à vivre par procuration sans savoir vraiment qui nous sommes :

Dire non à nos besoins nous annule en tant qu'être.

C'est un magnifique hymne à l'amour pour la vie que Martine Gercault nous livre dans une écriture des plus élégante et poétique !

 

 

Partager cet article

22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 09:06

Télépathie - Clairvoyance - Intuition -

Psychokinésie - Guérison Spirituelle...

Et si l'esprit dominait la matière ?

Tous les hommes possèdent cinq sens physiques pour percevoir leur environnement ; il s'agit de la vue, l'ouïe, l'odorat, le goût et le toucher. Mais nous avons tous également d'autres modes de perception pour appréhender le monde qui nous entoure d'une manière plus complémentaire.

Ces perceptions extra-sensorielles n'utilisent aucun de nos cinq sens classiques. En effet, ces informations arrivent directement à notre cerveau par d'autres voies pour nous permettre d'en prendre conscience ou les censurer.  

Aujourd'hui une partie du cerveau reste inexpliquée par les scientifiques, il existerait donc, d'autres régions, et d'autres traducteurs sensibles à ces perceptions extra-sensorielles. Certains individus auraient des capacités sensorielles plus développées que d'autres, or ces capacités ne sont détectables directement, mais il est possible de les développer.

 

Sélection Officielle Santa Fe Film Festival - Sélection Officielle Doc Fest Berlin - Prix du Jury au Arizona International Film Festival

 

De nombreux scientifiques reconnus tels que le Dr Gary Schwartz, Dr Dean Radin, Dr Roger Nelson ainsi que le Pr Charles Tart ont analysé ces phénomènes et s'expriment dans cet incroyable documentaire.

 

"La science ne vous éloigne pas de la spiritualité, elle vous en rapproche."

Dr Gary Schwartz

 

 

 

Partager cet article

19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 09:32

Editions Dervy

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Chamanisme et Magie Animale - Erik Sablé

Écrivain, traducteur, conférencier, Erik Sablé dirige la collection “Chemins de Sagesse” aux éditions Dervy. Traducteur du tibétain et du sanskrit, passionné depuis l’adolescence par l’Orient, les voyages, la méditation, il est spécialiste des spiritualités orientales, notamment du Bouddhisme et de l’Hindouisme. Il a créé la maison d’édition “Terre Blanche” dont l’objectif est de rendre accessible des textes inédits issus de ces anciennes traditions. Parallèlement il s’est aussi intéressé à des mystiques chrétiens proches de la pensée orientale comme Angélus Silésius ou Maître Eckart.

Résumé du livre :

Le chamanisme et les croyances des anciens peuples ont tous une relation magique avec le règne animal. Pour le chaman, les esprits alliés qui l'aident dans ses voyages mystiques, les séances de guérison et ses multiples entreprises apparaissent souvent sous forme animale : chien, loup... ou bien oiseaux. Plus ils sont nombreux, plus le chaman est considéré comme puissant. Il existe un lien étrange entre le chamanisme et l'oiseau. Le chaman authentique est toujours un peu oiseau. Son costume emprunte à l'oiseau ses plumes qui lui permettent de rejoindre le pays des esprits dans un envol extatique vers l'autre monde. Ces esprits animaux sont intimement liés à certaines expériences spirituelles. Ils sont le pont avec l'invisible, des lieux de passage vers d'autres univers que le nôtre. Ce livre est un voyage dans l'univers de la magie animale. Il mêle expérience personnelle et étude des anciennes civilisations. Il nous montre la possibilité de faire un pacte avec l'âme collective d'une espèce animale et nous apprend à découvrir notre oiseau-totem et la pratique de l'ornithomancie.

Loin de notre vision cartésienne ou les animaux sont juste devenus "mécaniques", le chamanisme, qui serait un écho de la religion originelle de l'humanité, a gardé ce lien avec le sacré, la nature et plus particulièrement avec le règne animal, comme on peut le retrouver dans certains cultes de la préhistoire. Dans les traditions les plus diverses, l'âme est souvent symbolisée sous la forme d'un oiseau comme une invitation au vol. C'est cette relation magique que nous invite à (re)découvrir Erik Sablé en abandonnant notre position dominante envers l'animal, car, retrouver ce lien, y compris avec notre animal totem, nous amènerait vers la connaissance intuitive du monde que les animaux possèdent.

Connaître son animal totem, c'est s'inscrire dans cette vision du monde où toute la nature est l'expression de la loi d'harmonie. Contrairement à ce que pense la science, chaque être est à sa place, dans la mesure où il reflète un archétype, une parole du logos, du Verbe qui émane et façonne toute chose selon un sens précis. Si nous connaissons notre oiseau totem, nous pourrons effectuer un pacte avec lui. Alors, il nous protégera, nous aidera au-delà de ce que nous pouvons imaginer, car les animaux sont d'une parfaite droiture et ne trahissent jamais leurs amis.

 

Partager cet article

Publié par Florinette - dans Chamanisme
commenter cet article
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 15:21

Une famille s’embarque jusqu’au bout du monde à la recherche d’une nouvelle perspective sur le monde. Pendant cinq ans, ils vont parcourir six continents à la rencontre de sages indigènes qui n’avaient encore jamais été filmés ni interviewés.

Du Lac Supérieur du Michigan à l’Amazonie, du fin fond de l’Australie au désert du Kalahari en Afrique, des Andes aux jungles de l’Inde, la famille rencontre des communautés jamais approchées. Ils vont croiser des personnes hors du commun, au service de leur communauté. Ils sont appelés « hommes ou femmes médecins », chamanes, guérisseurs ou gardiens de la Terre.

Les Gardiens de la Terre ont vécu cachés pendant des siècles et sentent que le temps est venu de partager leur savoir avec ceux qui sont prêts à l’écouter. Plus qu’un voyage, ce récit est un cadeau de la terre.

 

GARDIENS DE LA TERRE, Bande Annonce (Documentaire réalisé par Rolf Winters, Renata Heinen - 2016) © 2016 - Jupiter Films

 

Ce film a pour vocation d'éveiller les consciences, il nous tend un miroir. Pourquoi les peuples premiers sont-ils heureux alors qu'ils n'ont rien ? Et nous qui avons beaucoup restons insatisfaits. Plus qu'un simple documentaire, il nous entraîne dans un voyage intérieur. C'est à la fois un appel à nous réveiller et un espoir pour l'avenir.

 

  • Date de sortie : 13 Avril 2016
  • Pour connaître les dates et lieux de projections dans les cinémas, cliquez ICI
  • Pour suivre l'actualité du film sur Facebook : ICI

 

Pour aller plus loin :

Quand Renata Heinen et Rolf Winters ont fait ce virage à 180° il y a une dizaine d’années, ils partaient simplement à la recherche de nouvelles perspectives, un autre modèle pour leurs enfants. Ils étaient loin d’imaginer qu’ils feraient un voyage inoubliable – et un film. L’idée du film est née trois ans après leur départ, quand ils ont rencontré Nowaten (‘Celui Qui Écoute’) : la sagesse de ce chamane Potawatomi les a profondément marqués, et ils se sont dit que d’autres Gardiens de Sagesse devaient exister. Un questionnement a été le point de départ du documentaire : Se pourrait-il que ces gardiens de sagesse détiennent les clefs d’un renouveau ? - See more at: http://www.up-magazine.info/index.php/arts/5750-gardiens-de-la-terre-l-appel-au-voyage-interieur#sthash.MFNkyUoV.dpuf
Nowaten (celui qui écoute)
Nowaten (celui qui écoute)

Quand Renata Heinen et Rolf Winters ont fait ce virage à 180° il y a une dizaine d’années, ils partaient simplement à la recherche de nouvelles perspectives, un autre modèle pour leurs enfants. Ils étaient loin d’imaginer qu’ils feraient un voyage inoubliable – et un film. L’idée du film est née trois ans après leur départ, quand ils ont rencontré Nowaten (‘Celui Qui Écoute’) : la sagesse de ce chamane Potawatomi les a profondément marqués, et ils se sont dit que d’autres Gardiens de Sagesse devaient exister. Un questionnement a été le point de départ du documentaire : Se pourrait-il que ces gardiens de sagesse détiennent les clefs d’un renouveau ?

Lire l'article sur UP-Magazine, "GARDIENS de la TERRE : l'appel au voyage intérieur" (par Fabienne Marion).

Partager cet article

6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 10:34

Futuropolis

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

 

Quand vous pensiez que j'étais mort - Matthieu Blanchin

Matthieu Blanchin est né dans la région de Grenoble et vit à Paris. Après des études à l’École Émile Cohl à Lyon, il réalise des couvertures de livres, des illustrations de contes, des Bandes Dessinées, des affiches et pochettes de disque. Ses Bandes Dessinées paraissent dans divers revues et ses illustrations se trouvent chez plusieurs maisons d'édition. Il donne également des cours à l’École des Arts appliqués Estienne à Paris et s’est rendu récemment à Lomé au Togo pour animer un stage d’illustration.

Résumé du livre :

Alors qu'il s'apprête à fêter les deux ans de sa fille, Matthieu Blanchin se sent de plus en plus mal : maux de tête, vomissements, aveuglement. Arrivé aux urgences, son calvaire continue durant de nombreuses heures. Atteint d'une tumeur au cerveau, il faudra l'opérer d'urgence et l'auteur restera dix jours dans le coma. Matthieu Blanchin n'était pas du genre à se plaindre, et, discret, se surnommait Monsieur Tout-va-bien. Trépané, il a voulu raconter son expérience de la mort, du coma et de sa vie après. Grâce à un docteur qui lui a conseillé d'écrire tout ce dont il se souvenait de cette terrible expérience, il nous offre un récit autobiographique exceptionnel. Comme s'il se voyait d'en haut, multipliant ses propres points de vue, il nous entraîne dans un voyage intérieur et sensoriel inédit. Emportés avec lui, nous vivons les douleurs et les tourments de l'auteur, ses rêves, mais aussi sa vie au quotidien, partagé entre sa famille, ses visites aux différents médecins qui le suivent et son incapacité à reprendre le dessin.

C'est en 2002 que tout bascule pour Matthieu Blanchin, alors qu'il s'apprête à fêter les deux ans de sa fille, il se retrouve subitement pris de maux de tête qui vont s'intensifier jusqu'à lui provoquer des vomissements. Sa femme le fera transporter aux urgences qui ne vont pas prendre ses malaises très au sérieux… Son calvaire va durer de nombreuses heures avant que les médecins détectent sa tumeur au cerveau. Opéré dans l'urgence il restera dix jours plongé dans un coma profond. Durant ce temps, Matthieu Blanchin est projeté dans un univers mystérieux tantôt effrayant, tantôt merveilleux.

C'est un étonnant et poignant témoignage que je vous invite à découvrir. Ce récit intimiste, réalisé en bande dessinée, révèle très bien les étapes de son voyage aux frontières de la mort et les différents mondes que sa conscience a traversé avant de pouvoir reprendre une vie normale.

Matthieu Blanchin explique également l'importance d'être attentif aux personnes plongées dans le coma, car, même si elles ne réagissent pas, elles sont extrêmement sensibles à tout ce qui se passe, que ce soit lors des soins où à l'extérieur

 

Pour feuilleter d'autres planches, cliquez sur l'image

 

Pour aller plus loin :

France 3 a rencontré Matthieu Blanchin qui, pour la première fois depuis des années, raconte son retour à la vie. Il raconte aujourd'hui dans une bande dessinée ce qu'il appelle une incursion dans le monde des morts. "Dans les moments où j'étais diagnostiqué en mort clinique, je percevais ce qui se passait, les soins qu'on m'attribuait, qu'on me prodiguait", se souvient le dessinateur.

 

 

Partager cet article

2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 16:41

Dans le trimestriel d'Inexploré, qui vient de paraître, je vous invite à lire l'article sur le Dr François Lallier qui a réalisé sa thèse de doctorat sur les Expériences de Mort Imminente à partir de sa propre étude. Article rédigé par Jocelin Morisson.

Extrait du magazine Inexploré n°30

Jamais si bien servi que par soi-même, un jeune médecin généraliste nouvellement installé en milieu rural dans la région rémoise, a fait sien cet adage pour se constituer un échantillon de 118 patients ayant survécu à un arrêt cardiaque, soit plus que l'étude AWARE dont on a fait grand cas à l'automne 2014. Son travail a reçu la récompense maximale lors de la présentation de sa thèse de doctorat - mention très honorable avec félicitations du jury -  et une synthèse en a été présentée sous forme de “poster” dans un congrès international de médecine d'urgence. [...]

 

Pour aller plus loin :

Conférence du docteur François Lallier sur les Expériences de Mort Imminente (EMI). Evènement organisé à Reims le 26 avril 2015 par l'association Le Rémois Informé.

 

 

Pour aller encore plus loin :

Dans le magazine Inexploré n° 30 - La révolution quantique est en marche...

Pour feuilleter le magazine, cliquez sur sa couverture

Notre réalité est-elle vraiment celle que nous croyons ? Depuis un siècle, une révolution scientifique est à l’oeuvre. La physique quantique, science de l’infiniment petit bouleverse nos conceptions : il nous faut changer notre manière de percevoir le réel, la matière, l’espace et le temps. Mais comment imaginer notre monde sans ses paramètres ? Inexploré plonge dans les vertiges de cette science révolutionnaire et vous aide à révéler le potentiel qui se cache sous ses découvertes. [...]

 

 

Partager cet article

29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 14:13

Editions Dangles

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Splendeur des Lettres, Splendeur de l'Être - Rivka Crémisi

Rivka Crémisi s'est formée à la médecine énergétique chinoise, à la tradition bouddhiste et daoiste avec Maître Kar Fung Wu. Elle a également étudié l'hébreu moderne et biblique, puis la Torah et le Talmud auprès des rabbins Philippe Haddad et Marc-Alain Ouaknin. Sa pratique énergétique lui révèle une compréhension nouvelle de la symbolique des lettres et du texte hébraïque qui la mène vers la kabbale. Elle enseigne le Qi Gong et le Tai Ji Quan ainsi que la symbolique des lettres hébraïques en France et en Suisse. Son site : rivka-cremisi.com

Résumé du livre :

Rivka Crémisi fait un travail de recherche vivant et passionnant entre kabbale, corps et médecine énergétique chinoise. Sa pratique corporelle, alliant la respiration, l'enracinement, la libération de l'énergie, et son étude en parallèle des textes fondamentaux, en particulier la Torah, lui ont permis de trouver un lien entre le corps-souffle et le souffle du texte. Tous deux sont vibrations. Le mot hébreu est un coffre-fort, nous dit la tradition ; c'est à nous de l'ouvrir pour nous laisser pénétrer de son mystère, comme nous étirons le corps dans tous ses axes pour laisser circuler le flux de la vie. Ainsi se révèle un pont entre le corps, l'énergie et la lettre. L'auteure nous offre ses découvertes, inédites, à travers une lecture de différentes parties du corps, chacune portant le sceau de la création de Yhvh, ‎יהוה, c'est-à-dire l'énergie primordiale. Son interprétation devient une création à part entière. Ainsi, ce livre invite le lecteur à voir la splendeur divine, vivante, dans chaque parcelle du corps humain comme dans l'univers tout entier, lui permettant de se situer dans son unité.

Difficile de commenter un tel livre tellement il est riche d'enseignements sur la tradition kabbalistique hébraïque et la tradition énergétique chinoise. Ce que je pourrais dire ne serait pas à la hauteur de tout ce que met en lumière l'auteur sur la symbolique des vingt-deux lettres hébraïques porteuses de mémoire de l'Univers.

Elle partage également toutes ses découvertes de la conscience du corps et cette connaissance sacrée révélée par l'étude des textes bibliques tout en dressant un pont entre le corps, l'énergie et la lettre creusant ainsi « des sillons vers le souffle primordial, siège de la lumière divine ». Un livre à découvrir !

J'ai compris, alors, ou plutôt j'ai ressenti intérieurement, que notre corps et la lettre hébraïque sont UN. Notre corps est une grande lettre de lumière ! Pour se mettre en vie, notre corps a besoin d'un bon enracinement, d'une libre circulation de souffle. Alors, notre âme, comme un petit oiseau a la possibilité de libérer son chant unique et de trouver sa voie pour accomplir son chemin de vie.

 

Partager cet article

25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 15:13

En fin d'année, je vous ai parlé du Congrès Orbs, dont le thème était : 

Les Passerelles du Vivant

Je vous invite aujourd'hui, à travers ce court extrait, de retrouver l'esprit de ce congrès où neuf passeurs de savoirs ont témoigné de toutes les facettes du vivant :

 

Retrouvez le Congrès Orbs 2015 sur le DVD disponible sur orbs.fr

 

  • La Princesse Constance de Polignac au service de l’art de la vie.
  • L’astrophysicien Morvan Salez sur la vie ailleurs.
  • Le géophysicien Guy Thieux au sujet des forces créatrices de la nature dans les anciennes écoles initiatiques.
  • L’ingénieur physicien Jean‐Paul Bibérian pour les transmutations biologiques contre les pollutions radioactives.
  • Le biologiste et agronome Gauthier Chapelle sur le biomimétisme des plantes appliqué aux panneaux solaires.
  • Le Dr Bernard Vial sur le mystère du sang.
  • Philippe Perrot-Minnot, ingénieur géologue, sur la chimie minérale naturelle du corps humain.
  • L'enseignant de Qi Gong Marc Sokol sur les trois trésors selon l'alchimie taoïste.
  • Une rencontre de chant harmonique avec David Hykes.

 

Pour aller plus loin :

Je vous invite également à découvrir cette magnifique revue :


Au sommaire de ce Orbs#4, Les Racines du Futur

  • John Eccles, Prix Nobel de médecine

« Notre conscience est une création spirituelle d’ordre surnaturel »

  • David A. Palmer

Histoire politique du Qi Gong sous la Chine communiste

  • Gideon Bohak

Magie et Kabbale dans la tradition juive

  • Renaud Evrard

La science des tables tournantes

  • Jacques Mousseau

Les années Planète

  • Ludovic Hary

Cette fleur silicienne

  • Vladimir Zbynovsky

Le crystal du temps

  • Jacques Gossart

Les olmèques, enfants de la Chine ?

  • Kikombaley’vu et Catitu Tayassu

Le mythe de la canopée

  • Deni Béchard

La voie des bonobos

  • Bernard Boisson

Et si on libérait les forêts ?

  • John Perry Barlow

Déclaration d’indépendance du cyberespace

 

Pour plus d'information, rendez-vous sur Orbs.fr

 

 

Partager cet article

22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 11:57

Pocket

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Le chat zen - Kwong Kuen Shan

Kwong Kuen Shan est née à Hong Kong, où elle a étudié l'anglais et le chinois classique avant de s'initier à la peinture traditionnelle chinoise. Après plusieurs années passées à Londres, elle vit actuellement à Abergavenny, village du Pays de Galles, où elle se consacre à son art. Elle est également l'auteur du recueil Le chat philosophe (L'Archipel, 2008). Retrouvez l'auteur sur www.kwongkuenshan.net

Résumé du livre :

« Une personne large d'esprit trouve ses aises même dans un endroit exigu. » Proverbe chinois Détachés, indépendants, élégants, philosophes sûrement, et si les chats, mieux que quiconque, nous ouvraient la voie du zen ? Kwong Kuen Shan, artiste chinoise, présente ici quarante de ses plus belles aquarelles, associées à des proverbes chinois, des enseignements de la tradition zen, ainsi que des citations de Confucius.

Kwong Kuen Shan avait la phobie des chats jusqu'à ce que Healey, le chat de ses anciens voisins, revienne sur le territoire qui l'a vu naître. Le voyant errer, elle et son mari se sont sentis obligés de le nourrir afin qu'il ne dépérisse pas. Durant 1 an, ce chat va vivre dehors par tous les temps, car Kwong Kuen Shan ne pouvait toujours pas s'en approcher. Elle avait bien conscience de cette peur irrationnelle, mais c'était plus fort qu'elle. Pourtant, la patience de Healey l'a fait changer d'avis…

Et c'est à force d'observer l'élégance et l'agilité de ce chat que Kwong Kuen Shan a eu l'idée picturale de le représenter dans la seule forme d'art qu'elle connaît, l'art de la Chine. Afin d'ajouter une dimension supplémentaire à ce petit recueil, elle a associé au caractère félin la sagesse des proverbes chinois, des poèmes, des maximes de grands maîtres tels que Confucius, Lao Tseu, Gao Bogong… Cet élégant et magnifique petit recueil allie à merveille cette sagesse millénaire et la beauté de la calligraphie.

Lorsque l'on parle du zen, l'on pense fréquemment que son origine est à la fois japonaise et bouddhiste. La vérité est tout autre car le zen est originaire de la Chine, a puisé ses bases dans le Tao Chia (philosophie taoïste) et dans le bouddhisme. Le zen n'est arrivé au Japon que plusieurs siècles après. J'emploie ici le mot zen au sens large de chemin de sagesse et d'inspiration. Cela signifie l'orientation d'un itinéraire complet, l'observation des lois de la nature et la vie en harmonie avec les autres êtres vivants.

 

Partager cet article

L'Instant Présent

 

Recherche