Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous !
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

26 avril 2015 7 26 /04 /avril /2015 11:43

La Vie, la Mort, la Vie ?
La Vie, la Mort.
Que se passe t-il ?
Qu'est-ce que la mort ?
Est-ce une transformation physique ?
Est-ce un changement de conscience ?
Y a-t-il une part de nous qui doit se laisser mourir pour qu'une autre renaisse ?
Qu'y a-t-il de l'autre côté ?
Comment surmonter un deuil ?
Comment gérer cela avec nos proches, nos enfants, nos amis ?
Faut-il en parler et comment ?
Comment s'y préparer...

 

Cliquez sur l'affiche pour consulter le programme

 

Autant de questions et bien d'autres que nous nous posons tous, un jour ou l'autre, à l'occasion d'un deuil, lors d'une quête spirituelle, ou tout simplement en contemplant un coucher de soleil.

Pour la première fois, l'association Terre du Ciel propose d'explorer en profondeur une thématique forte et majeure : "Le Grand Passage, Mort et Renaissance". Ce 31ème Forum Terre du Ciel se déroulera au Palais des Congrès d’Aix-les-Bains, le vendredi 1er mai 2015 dès 14h, jusqu'au dimanche 3 mai 2015 à 17h.

Lors de ces rencontres exceptionnelles, un panel d'intervenants de référence sera présent. En voici un aperçu : Docteur Jean-Jacques Charbonier - Phakyab Rinpoché - Docteur Olivier Chambon - Satish Kumar - Marion Kaplan - Pr Aziz El Amrani - Père Patrice Gourrier - Sarah Seriévic - Patrice Van Eersel - Maxence Layet - François Choffat - Soeur Giàc Nghiêm - Andreas K. Freund - Pierre Pradervand - Sébastien Lilli - Sofia Stril-Rever - Marc-Raphaël Guedj - Sébastien Henry - Gertrude Croé - Michèle Decoust - Viviane-José Restieau - Alain Griet - Alain Besson - Swamini Umananda - Olivier Clerc - Karine Mazevet - Patrick Baudin - Jean-Luc Champougny - Bettina De Pauw - Franck Flanquart - Iris Haüsermann Davis & Ojasvin Kingi Davis - Béatrice Maine - Jean-Marc Vignoli...

Pour toutes informations concernant l'inscription, rendez-vous sur leur site en cliquant ICI.

 

Partager cet article

21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 14:12

Editions Les Initiés

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Rencontre mystique - Brenda Guidi

Née en 1971, Brenda Guidi a vécu son enfance et son adolescence dans le Sud-Ouest de la France. Après des études en Commerce International et une brève expérience professionnelle dans la banque, à l’âge de 21 ans elle quitte la ville de Toulouse pour aller vivre à l’île de la Réunion. En 1995, elle fait une rencontre déterminante avec un guérisseur. Elle vit un chemin de guérison et de transformation à ses côtés, et reçoit ses enseignements. Rencontre mystique est le récit de cette rencontre et ce parcours initiatique. Thérapeute holistique intuitive, formée à l’hypnose ericksonienne et à l’hypnose spirituelle de régression (vies antérieures et entre vies), Brenda est également co-auteur du livre Les 7 Clés de la Guérison, paru en novembre 2011 aux Editions Les Initiés. Elle donne des consultations, anime des conférences et des ateliers, et publie régulièrement des articles sur la guérison, l’éveil de la conscience et l’intuition. Brenda vit à Auvers sur Oise, près de Paris, où elle partage son temps entre l’écriture, la thérapie, et une ONG d’aide à l’enfance, dont elle est co-fondatrice et Vice Présidente : Coeur et Conscience.

Résumé du livre :

Une jeune femme à la recherche du sens de son existence part pour l'île de la Réunion où elle rencontre un guérisseur. Suite à ses révélations sur une vie passée et leur mission, elle reçoit un signe confirmant ses prédictions. Sa vie est bouleversée. Elle décide de suivre les pas du guérisseur sur son chemin initiatique. Commence alors une extraordinaire aventure spirituelle. Elle devient le témoin de ses guérisons, sa clairvoyance, et des synchronicités qui se manifestent en sa présence. En recevant ses enseignements, elle découvre qu'il est aussi un sage, porteur d'un message, un retentissant appel à s'éveiller. Rencontre mystique est le récit émouvant de ce chemin initiatique hors du temps.

C'est suite à une expérience d'état modifié de conscience que Brenda décide de trouver des réponses aux questions existentielles qui la taraudent.

Cette quête va la mener à rencontrer un guérisseur, un éveilleur de conscience et vivre auprès de lui d'incroyables expériences qui vont petit à petit la transformer, lui donner un sens à sa vie et trouver la paix intérieure.

Basé sur des faits réels, c'est sous la forme d'un roman que Brenda Guidi relate son témoignage. Son parcours initiatique, qui aura duré dix ans, nous invite à transcender nos limites intérieures, tout en nous amenant à porter un regard sur notre cheminement personnel.

Pour ne rien vous cacher, j'ai dévoré ce récit autobiographique, déjà pour son histoire captivante, mais surtout par cette avancée spirituelle qu’a vécu Brenda et qui nous démontre qu’en restant connectés avec tout ce qui nous entoure nous pouvons puiser à une source intarissable d'inspiration, d'enchantement. Un magnifique voyage initiatique que je vous invite à découvrir !!

 

Pour aller plus loin :

Petite Info supplémentaire :

  • Brenda Guidi va donner une Web-conférence ce jeudi 23 avril à 20h30 sur le réseau des thérapeutes et du bien-être : Terres d'Amours pour présenter son livre Rencontre mystique !

 

 

Partager cet article

18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 16:02

Envahissant, conquérant même, l’homme est en train d’envahir tout l’espace vital disponible sur cette belle planète et de consommer les ressources naturelles (minéraux, végétaux et animaux) qu’il trouve sur son passage. Darwin avait déjà constaté la disparition totale d’espèces d’oiseaux sur certaines îles, causée par la chasse humaine.

Mais la vraie difficulté est que nous avons réellement du mal à comprendre que nos actions locales ont des répercussions globales bien réelles. Car depuis Darwin notre impact sur notre environnement n’a fait que grandir et son effet est tout simplement exponentiel. Pour le dire simplement : notre croissance démographique, notre main mise sur les terres ou les mers sauvages, notre tendance à la surconsommation et notre activité industrielle, sont un désastre pour notre planète.

Il était une fois l'espèce humaine...

La conscience pour s'auto-réguler ?

Dans son livre Requiem pour l’espèce humaine, Clive Hamilton, membre du bureau pour le changement climatique du gouvernement australien et professeur d’éthique à l’Université Charles Sturt, souligne la tendance humaine à nier la réalité. Nous aurions du mal à prendre conscience que nous sommes en train de générer la destruction de milliards d’autres espèces et peut-être même la nôtre. L’ampleur de la situation est tellement impensable, que justement nous n’arriverions pas à en prendre la mesure.

Mais dernièrement encore, une étude du Centre des vols spatiaux Goddard de la NASA avance que notre civilisation moderne est condamnée. « La rareté des ressources provoquée par la pression exercée sur l’écologie et la stratification économique entre riches et pauvres ont toujours joué un rôle central dans le processus d’effondrement », avance les chercheurs pour qui notre civilisation industrialisée va s’effondrer.

Alors, que faire ? Comment réveiller la conscience humaine ? Car si les faits scientifiques sont ce qu’ils sont, il reste certainement une marge de manœuvre. Nous pouvons soit continuer à accepter, dans une semi-conscience, de foncer dans le mur, soit ouvrir cette conscience dont la vie nous a fait cadeau, pour apprendre à nous auto-réguler et à respecter l’environnement dont nous sommes dépendants.

Bien sûr, personne n’a dit que ce serait facile. Nous le savons, les habitudes reprennent vite le dessus et c’est une pratique qui doit s’installer dans tous nos gestes quotidiens. Moins consommer, recycler nos objets, choisir dans quoi l’on investit son argent et à quoi l’on accorde son attention, cultiver « une sobriété heureuse », propose l’agriculteur et philosophe Pierre Rabhi. Car une conscience pratique et incarnée, n’est-elle pas la force d’auto-régulation dont a besoin notre planète, et nous avec ?

De tout façon, avons-nous le choix ? « Que les personnes se sentent concernées ou pas, ce n’est pas là l’important. Ce qui est primordial c’est que les gens changent le monde dans le bon sens », conclut Elisabeth Kolbert. Il va bien falloir que suffisamment d’homo sapiens sapiens – qui veut dire « l’homme sage sage » - évoluent de manière à ce que cette espèce cesse cette destruction massive.

 

Lire l'article complet sur le site de l'INREES

 

Pour aller plus loin :

L'homme, une catastrophe à lui tout seul ?

Le monde est en train de basculer dans un avenir hostile. Notre obstination à tirer profit de la planète au-delà des limites supportables par son écosystème a déclenché des effets indirects si dramatiques que la crise climatique menace désormais notre existence. Nous avons nié cette réalité. Nous avons ignoré ou accueilli avec lassitude les signaux d'alarme des climatologues, refusé de remettre en cause le dogme de la croissance et l'obsession consumériste. Nous devons maintenant en mesurer les conséquences pour le XXIe siècle et agir afin de tirer le meilleur parti de l'inéluctable. Un propos courageux, un livre d'utilité publique.

Partager cet article

14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 17:15

Editions J'ai Lu

Ce qu'il faut avant tout savoir :

En communication avec l'au-delà - Rosemary Brown

Rosemary Brown est née le 27 juillet 1916 à Stockwell, en Angleterre, dans une famille de classe moyenne. Elle mourut le 16 novembre 2001 à l'âge de 85 ans. Ce n'est qu'à partir de l'âge de 48 ans qu'elle se mit à retranscrire les compositions des plus grands musiciens qui la contactèrent depuis l'au-delà.

Résumé du livre :

Mrs Brown est une simple ménagère anglaise que rien dans sa famille ou son entourage ne prédisposait à devenir la plus célèbre médium du siècle. Or, plusieurs grands musiciens, Liszt, Chopin, Berlioz, Schubert, etc, l'ont choisie pour lui dicter certains morceaux de musique qu'ils tenaient à faire parvenir au monde des vivants. Les enregistrements de ces morceaux ont provoqué la stupéfaction des musicologues du monde entier, sinon leur unanimité, car ils sont extrêmement proches des oeuvres de leur compositeur “théorique”, et il a été prouvé que Rosemary Brown ne possède aucune connaissance musicale.

1921, tout commence dans une modeste banlieue de Londres. Alors âgée de sept ans, et déjà familiarisé avec les esprits, c'est dans sa chambre à coucher que Rosemary Brown voit apparaître pour la première fois Liszt, qui se présente à elle sous les traits d'un vieillard sans dire son nom :

La seule chose qu'il me dit, ce matin-là, en parlant lentement parce que j'étais une enfant, fut que dans ce monde il avait été compositeur et pianiste ; il ajouta : « Lorsque tu seras grande, je reviendrai, et je te donnerai de la musique. »

Ce n'est qu'en 1964 que Liszt tint sa promesse, c'est le début d'une grande complicité et, malgré son faible niveau au piano, le fruit d'une retranscription remarquable.

Du jour au lendemain, voilà que ses doigts se mettent à courir, tantôt sur le clavier du piano, tantôt sur le papier, prenant “sous dictée” des kilomètres de partitions.

Liszt ne fut pas le seul à lui rendre visite, plus d'une douzaine de grands compositeurs comme Schubert, Beethoven, Chopin… vinrent également.

La rumeur circule et attire les journalistes, des musicologues sont appelés pour analyser ses compositions, Rosemary accepte de subir d'innombrables tests musicaux, psychologiques, psychiques afin de pouvoir déceler la supercherie. Mais voilà, aucun expert ne démentira ces oeuvres venues d'outre-tombe, comme l'expliqueront plusieurs spécialistes :

« Chaque partition possède les qualités de chaque compositeur, un truqueur, même très habile, est incapable de faire ce que fait Mrs Brown. » Ian Parrot*

 

« Un étudiant en musique peut apprendre à imiter le style d'un compositeur passé, mais Rosemary ne possède pas les compétences techniques nécessaires. Sa musique semble donc provenir d'une source inconnue. » William Lloyd Webber*

Léonard Bernstein lui-même viendra constater le phénomène. La B.B.C. programmera une émission sur sa musique et la maison de disque Philips lui proposera de l'enregistrer afin de produire un 33 tours. Rosemary Brown ne tirera aucun profit de ses compositions, car son seul désir était de servir d'intermédiaire et surtout d'amener la preuve de la survie après la mort.

Elle mourut en 2001 à l'âge de quatre-vingt-cinq ans en laissant une oeuvre inédite de plus de huit cents partitions !

 

*Extraits du Dictionnaire de l'Impossible de Didier Van Cauwelaert

 

Pour aller plus loin :

Il faut patienter un peu avant le démarrage du reportage à cause de la publicité...

Partager cet article

12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 21:11

Ils ont dit OUI à une vie nouvelle !

LES TEMOINS DES POSSIBLES sont des personnalités venant de tout horizon. Sur scène, au centre d'un décor sobre constitué de quatre monolithes lumineux, ils témoignent en compagnie de leurs invités des passerelles et des rencontres qui les ont conduits par choix ou par accident à dire OUI à une vie nouvelle, dans un monde dans lequel l'humain est replacé au centre du sujet.

Ce nouveau concept de témoignages de vie scénographiés est un nouveau mode d'information, un lieu de réflexion où les parcours de vie se racontent et se partagent en vidéo, en musique, en dialogues sur le chemin des possibles !

Jusqu'au mois de juin, le Théâtre du Gymnase met sa scène à disposition de la vie.

 

 

Pour consulter leur programme, cliquez ICI

 

Partager cet article

8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 18:04

Editions Albin Michel

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Les tribulations d'une chamane à Paris - Corine Sombrun

Pianiste, concertiste, compositrice, Corine Sombrun a fait des reportages pour BBC World sur le chamanisme ainsi que sur les musiques de transe. Elle est l'auteure du Journal d'une apprentie chamane, qui a été traduit en plusieurs langues, et d’un reportage pour la BBC qui connaît un très grand succès lors de sa diffusion. La grande chaîne d’information britannique lui commande ensuite un documentaire sur les chamanes de Mongolie. En 2004, elle publie la suite de ses aventures chez Albin Michel : Mon initiation chez les chamanes ainsi que Les tribulations d’une chamane à Paris en 2007 et Les esprits de la steppe en 2012 .

Passionnée par les mondes autochtones et le dialogue interculturel, Corine Sombrun a également écrit en collaboration avec le descendant du grand chef apache, Sur les pas de Geronimo. Son dernier livre Sauver la Planète retrace l’histoire d’un peuple et le destin d’un homme qui s’est engagé contre la catastrophe écologique qui menace l’humanité. Corine Sombrun vit à Paris. Son site : corinesombrun.com

Résumé du livre :

Comment être chamane à Paris ? En Mongolie, les chamanes ont reconnu Corine Sombrun comme l'une des leurs. Trois ans durant, ils l'ont initiée à la culture de la steppe, à la croyance aux esprits et à la magie. Mais, de retour à Paris, comment répondre aux attentes de ses proches qui lui demandent, à son corps défendant, toutes sortes de rituels pour apporter la chance, la santé et l'amour ? En quoi la réalité citadine occidentale est-elle si différente du mode de vie traditionnel et tribal ? Sa rencontre avec une ethnopsychiatre, très au fait des dernières découvertes en neurobiologie, va l'amener à saisir la fragile frontière entre logique et crédulité, raison et superstition, et à mieux comprendre ses propres facultés. Ce qui n'empêche cependant pas l'inattendu de surgir...

Je vous avais parlé de son Journal d'une apprentie chamane, de son Initiation chez les chamanes et voici qu'après deux ans passés en Mongolie avec la chamane Enkhetuya, qui l'a aidé à développer ses aptitudes au chamanisme, Corine Sombrun doit rentrer en France retrouver l'univers occidental, ses amis et surtout affronter les doutes, le regard des autres face aux épreuves de sa nouvelle vie de chamane qui l'oblige, tous les neuvièmes jours du mois lunaire, a jouer du tambour et entrer en transe dans le but de continuer à développer ses facultés.

Comme on saute à l'élastique, l'enseignement que je viens de recevoir m'a fait lâcher le cadre de cet univers habituel pour plonger dans l'inconnu. Ce saut, je le ressens déjà, a provoqué dans mon cerveau une sensation irréversible avec laquelle je vais devoir vivre. Sans savoir comment elle va me transformer…

Mêlant science et chamanisme, c'est toujours un réel plaisir de lire Corine Sombrun qui ne s'est pas départi de son humour malgré toutes ces tribulations qu'une chamane à Paris peut rencontrer.

 

Pour aller plus loin :

Corine Sombrun est à l'origine du premier protocole de recherche sur la transe chamanisme étudiée par les neurosciences, je vous invite donc à écouter ses passionnantes et instructives conférences !

 

Interview réalisé ISSNOE, l'Institut Suisse des Sciences Noétiques.
Corine Sombrun devenu chamane et la seule personne de ce genre à avoir travaillé avec deux centres de recherche en neurologie. les découvertes qui y ont été faites vont à l'encontre d'un modèle réductionniste de la conscience.

  • Entre Chamanisme et Neurosciences sur le site de l'INREES : La transe chamanique peut-elle modifier le comportement des circuits de notre cerveau ? Le parcours de Corine Sombrun, adoubée chamane par les esprits de la steppe mongole et aujourd’hui collaboratrice de recherches scientifiques sur le sujet, indique que ce serait le cas...

Partager cet article

1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 15:42

L'Édito (extrait)

Le docteur Eben Alexander et le docteur Raymond Moody ont signé un livre choc sur L'évidence de l'après-vie aux éditions Guy Trédaniel. Sous forme d'une conversation, nous découvrons l'incroyable histoire du docteur Eben Alexander, neurochirurgien, dont nous avons déjà parlé dans nos colonnes telles son expérience fut incroyable et fascinante. […] Selon le docteur Raymond Moody : « Il est difficile pour moi de me débarrasser de l'impression que nous sommes en quelque sorte là pour diffuser ce message. Je pense que nous sommes en quelque sorte en mission ici. » L'évidence de l'après-vie nous interroge sur de grands sujets existentiels : que nous arrive-t-il après la mort ? Pourquoi sommes-nous là ? La conscience dépend-elle du cerveau ou d'un état supérieur au-delà de l'état psychique ? Que ferions-nous différemment si nous avions conscience que notre vie sur Terre n'était qu'une parmi tant d'autres ? […]

*************************************

Disponible le 03 avril

Pour feuilleter le magazine, cliquez sur sa couverture

Édito (extrait)

Partir…

Quelle que soit la raison profonde ayant motivé le départ en voyage - désir d'aventure lointaine ou simple recherche de repos et de détente -, il arrive parfois que les lieux, les paysages traversés, finissent par vous submerger de leur puissance et transmutent littéralement ce qui avait constitué la raison première de votre départ. Un jour, sans prévenir, c'est la rencontre. À 20 kilomètres de chez soi, ou à 20 000. Pourquoi ? Pourquoi arrive-t-il parfois qu'un simple paysage, une bâtisse, un lieu aient un impact si puissant sur nous et transforment un simple déplacement en une rencontre magique et fondatrice ? […] Est-ce que ce sont les voyages, les lieux que nous traversons qui nous transforment, ou les attaches presque surnaturelles qui nous relient étrangement à certains lieux ? La vie, lorsqu'on la laisse s'exprimer, ne nous conduit-elle pas parfois à ces rencontres ? […]

 

Bonne lecture !

 

Partager cet article

Publié par Florinette - dans Magazines
commenter cet article
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 15:03

Imagessence Production propose le film de Franck Flanquart, Le Premier Souffle, la mort est une nouvelle vie, d'après les écrits et travaux d'Idris Lahore. Ce film retrace sous la forme d'un docu-fiction, les différentes étapes du processus de la mort et du cheminement de la conscience des défunts.

 

Synopsis

Avec le Livre Tibétain des Morts et, plus loin dans le temps, avec le Livre Egyptien des Morts, nous constatons qu’à travers les âges et les civilisations, une cartographie de l’au-delà a plusieurs fois été esquissée pour préparer le mourant à ce qui l’attend. Mais qui, aujourd’hui, peut vraiment comprendre et relier à sa vie concrète, quotidienne, ce que les auteurs de ces manuscrits ont transmis à leurs contemporains il y a des centaines ou des milliers d’années ?

Aujourd’hui, en Occident, en 2015, c’est sous la forme d’un docu-fiction que nous est raconté l’accompagnement de fin de vie de Julia, puis sa guidance à travers les mondes de sa conscience et ceux de l’au-delà.

"Le Premier Souffle", avec la force des images et des sons, avec ses textes pleins de cœur et d’intelligence, dévoile une incroyable leçon de vie : les actes que nous posons lors de notre vie terrestre, non seulement orientent notre parcours durant la mort, mais créent également les conditions de notre renaissance.

Ce docu-fiction est un voyage de la vie à la mort puis à la renaissance, dont aucun spectateur ne ressort sans une formidable bouffée d’espoir et de responsabilité quant à sa réalité d’être humain.

 

 

Loin de chercher à convaincre ou à imposer une nouvelle théorie sur la mort, ce film offre en réalité à réfléchir sur le sens même de la vie. Porter un autre regard sur la mort, emprunt de curiosité et non de peur, invite à envisager la vie sous un jour nouveau, à donner un sens différent aux événements de l'existence, aux actes que nous posons, aux paroles et pensées que nous entretenons et à leurs conséquences, non seulement dans notre vie présente, mais bien au-delà encore…

« C'est là que se situe la véritable liberté pour l'être humain : choisir son avenir en devenant le créateur de son destin, tel est pour moi le message principal que je souhaitais faire passer à travers ce film, et Franck Flanquart a su en capter l'esprit!… » Idris Lahore

Un docu-fiction intéressant basé sur les connaissances et compréhensions spirituelles d'Idris Lahore qui regroupe diverses traditions et leurs représentations de la vie ainsi que les différentes étapes de la mort.

 

Pour aller plus loin :

  • Rencontre avec le réalisateur Franck Flanquart

Pour agrandir l'article, cliquez dessus

 

  • Si vous le souhaitez, vous pouvez vous rendre sur le site du film pour commander le DVD ou de le voir en VOD HD ou SD en Streaming : www.lepremiersouffle-lefilm.com
  • Je vous invite également à consulter les articles du blog où y figurent plusieurs extraits du film en cliquant ICI

 

 

Partager cet article

23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 11:41

InterEditions

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Manuel Clinique des Expériences Extraordinaires - Stéphane Allix & Paul Bernstein

Stéphane Allix, journaliste et écrivain, est également le président et co-fondateur de l'INREES (Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires) et du magazine Inexploré. Il est en outre l’auteur et animateur de la série de documentaires Enquêtes Extraordinaires sur M6.

Manuel Clinique des Expériences Extraordinaires - Stéphane Allix & Paul Bernstein

Paul Bernstein diplômé en science sociale et en biologie, il a collaboré au PEER - Programme de Recherches sur les Expériences Extraordinaires du psychiatre John E. Mack de l'Université de Harvard aux États-Unis. Il se consacre à des recherches liant science et expériences transpersonnelles : expérience de mort imminente, perception hors du corps, médiumnité ou encore précognition.

Résumé du livre :

Expériences de mort imminentes (EMI), vécu subjectif de contact avec un défunt, sortie hors du corps, rêve lucide, expérience chamanique, expérience psycho-spirituelle, possession et hantise, perceptions extra-sensorielles (PSI)… Interprétation, croyance, hallucination, réalité ? Qu’est-ce qu’une expérience extraordinaire ? Quelles sont les stratégies les plus à mêmes d’aider les personnes qui traversent ces expériences ? Autant de questions auxquelles les auteurs, sous la direction de Stéphane Allix et de Paul Bernstein, répondent de façon claire et scientifique.

Cet ouvrage collectif, qui s'adresse aux professionnels de santé ainsi qu'au grand public, présente, par catégorie, la totalité des expériences extraordinaires répertoriées à ce jour ainsi que les suggestions d'approches thérapeutiques et surtout d'écoute. Car ces expériences extraordinaires, qui nous placent dans une zone frontière de l'esprit humain, si elles ne sont pas bien comprises, intégrées par les personnes qui les vivent et qui ne présentent aucun signe de maladie mentale, peuvent les amener à perdre leurs repères en s'isolant de leur entourage étant donné que notre culture n'inclut pas ce type d'expérience dans la liste des événements réels.

La plupart des “expériences extraordinaires” décrites dans cet ouvrage ont déclenché des conflits au sein de la science contemporaine. Non parce que les données scientifiques portant sur leur réalité n'ont pas été rassemblées et validées, mais justement parce qu'elles l'ont été et qu'en conséquence certaines théories fondamentales concernant les expériences humaines doivent être révisées.

 

Pour aller plus loin :

Vous pouvez écoutez l'introduction de Paul Bernstein, traduit par Stéphane Allix, de ce Manuel Clinique :

 

D'autres podcast sont disponibles sur le site de l'INREES, ICI

 

Partager cet article

17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 18:03
La force du regard...

Une vidéo réalisée à Montréal cet hiver promet d'attirer l'attention. Le concept : demander à deux personnes qui ne se connaissent pas de se regarder dans les yeux pendant une minute.

Toute simple, cette vidéo de près de 2 minutes et demie présente quelques duos se prêtant au jeu dans les rues montréalaises. Le réalisateur Marc Guevremont explique sa démarche par des titres — en anglais — insérés dans la vidéo.

(Activez les sous-titres si nécessaire en cliquant sur le symbole situé sur la barre des tâches, en bas de la vidéo, à côté de l'horloge ).

 

L'inspiration venait d'un cours qu'a suivi le réalisateur au cours duquel il a eu à faire cette expérience et a trouvé ce moment « intense », a-t-il expliqué au HuffPost Québec :

« J'ai décidé de la reproduire dans la rue à plus grande échelle et de filmer la réaction d'inconnus qui entrent en contact les uns avec les autres par le regard. »

Les individus semblent vivre un moment intense, entre l'introspection, la création d'un lien unique et l'envie de sourire face à cette situation amusante et inhabituelle.

« Quand on regarde quelqu'un dans les yeux et que cette personne se trouve dans notre bulle, c'est très inconfortable comme situation, on se retrouve confronté à soi-même et la vulnérabilité ressort », a expliqué M. Guevremont.

 

Lire l'article sur Le Huffington Post Quebec

 

Partager cet article

L'Instant Présent

 

Recherche