Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 12:08

















Éditions Belfond, 232 pages, mars 2008.
Traduit de l’anglais (Irlande) par Michèle Valencia.



Dans les années 1930, Kitty et sa sœur cadette Esme quittent leur Inde natale pour s’installer en Écosse avec leur parent. Mais pour Esme, qui est devenue une jeune fille de seize ans, tout ne se passe pas très bien, le conflit avec ses parents s’intensifie, car elle refuse de se conformer aux règles de conduite que lui impose la haute bourgeoisie.

60 plus tard, Iris, la petite fille de Kitty, apprend qu’une grand-tante au nom d’Esme Lennox, dont elle ignorait jusqu’à présent l’existence, doit quitter l’asile psychiatrique où elle était enfermée depuis soixante et un ans, cinq mois et quatre jours. Iris, qui s’attend à rencontrer une minuscule vieillarde fragile, une sorcière de conte de fées, voit apparaître une femme grande d’allure assez hautaine au visage anguleux et au regard malicieux.

Pour quelle raison étrange Esme a-t-elle disparu de la mémoire familiale ? Et pourquoi l’avoir internée ? Entre les paroles confuses de sa grand-mère Kitty atteinte de la maladie d’Alzheimer et les bribes du passé que fait ressurgir sa grand-tante Esme, Iris va peu à peu découvrir les secrets du terrible drame familial.

Entre passé et avenir, Esme, qui se livre avec toute la fragilité de sa psychologie, devient au fil des pages terriblement attachante. Maggie O’Farrel, en se basant sur des faits réels, dresse avec beaucoup de sensibilité le portrait de ces femmes qui ont vécues dans les années 20 en Irlande des internements abusifs parce qu’elles avaient osé vivre leur vie.
Ce récit captivant, qui m’a fait frissonner tellement l’émotion est intense et le dénouement accablant, est un roman à trois voix magnifiquement construit que je vous recommande vivement !


Merci beaucoup Yspaddaden pour ce magnifique moment de lecture !


Ce qu'elles en pensent : Un livre tout à fait prenant (Ys), A lire de toute urgence (Cathulu), Un livre à lire (Annie), ce beau roman que je recommande (Dasola), Un roman passionnant ! (Marie), C'est un régal ! (BelleSahi), Une très belle lecture (Nanou), Une lecture forte, qui me restera en mémoire (Aifelle)...(Si j'en oublie, dites-le-moi !)





Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 12:07





Bibliographie :

Née en 1972 en Irlande du Nord, Maggie O'Farrell a grandi au pays de Galles et en Écosse. Après des études littéraires à Cambridge, elle s'est lancée dans le journalisme.

Suite au succès de son premier roman, Quand tu es parti (2000) elle a abandonné sa carrière de rédactrice en chef des pages littéraires de l'Independent on Sunday pour se consacrer à l'écriture.

Suivront ensuite La Maîtresse de mon amant (2003), La Distance entre nous lauréate du prix Somerset Maugham (2005) et L'étrange disparition d'Esme Lennox (Belfond, 2008). Tous ses romans tournent autour de thèmes récurrents : la complexité des relations entre deux soeurs, la perte d'un être cher et les conséquences que celle-ci entraîne dans l'existence de ses personnages.

Maggie O’Farrell est mariée au romancier William Sutcliff, avec lequel elle vit à Édimbourg.


Bibliographie :

* 2000 - Quand tu es parti, (Éditions Belfond),
* 2003 - La Maîtresse de mon amant, (Éditions Belfond),
* 2005 - La distance entre nous, (Éditions Belfond),
* 2008 - L'étrange disparition d'Esme Lennox, (Éditions
             Belfond
)


Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 12:05




Éditeur publiant principalement de la littérature étrangère « grand public », notamment anglo-saxonne, mais aussi de grands classiques comme Stefan Zweig, Ivo Andric ou Lion Feuchtwanger. Les Éditions Belfond publient également de la littérature française, des essais, des biographies.

Pour en savoir plus cliquez sur leur logo...


A voir sur ce blog :


* Les cerfs-volants de Kaboul de Khaled Hosseini
* Dix mille amants d'Edeet Ravel
* Kafka sur le rivage de Haruki Murakami
* Au sud de la frontière à l'ouest du soleil de Haruki
   Murakami

* De grâce et de vérité de Jennifer Johnston
* Petite musique des adieux de Jennifer Johnston
*
Bonheur, marque déposée de Will Ferguson
* Une fenêtre sur l'Hudson de Brian Morton
* Les constellations du hasard de Valérie Boronad
* Le passage de la nuit de Haruki Murakami
* Mille soleils splendides de Khaled Hosseini
* Le Livre d'Hanna de Geraldine Brooks

* L'étrange disparition d'Esme Lennox de Maggie O'Farrell



Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 00:59




















Éditions L'École des Loisirs, novembre 2006, 140 pages.
Traduit de l’anglais par Dominique Kugler.



À partir de 9 ans


C’est le jour de Noël, Ralph, comme tous les ans, s’apprête à passer le réveillon en famille.
« Tout le monde a débarqué la veille de Noël, dans la matinée, et ça a été, comme d’habitude, la foire d’empoigne pour les lits les plus moelleux et les chambres les mieux chauffées. »

Sa mère qui s’active afin que tout se passe pour le mieux est de plus en plus stressée à l’approche du repas surtout que l’humeur générale se dégrade fortement. Ralph tente d’aider au mieux, mais devant l’ingrate attitude des uns et des autres il se retrouve condamné à rester dans sa chambre le jour de Noël.

Il trouve tout cela bien injuste d’autant plus qu’il avait envoyé sa lettre au Père Noël en demandant « Un furet, un vrai crâne humain, une promenade en ballon et filet de saumon fumé
». En retour, il obtient un oncle sadique, une Grand-Mamie odieuse, une cousine crâneuse, une tante gâteuse, un père coupable et une mère surmenée. Il est bien décidé à se venger en racontant SA version de l’histoire !

À travers ces personnages décalés, Anne Fine nous a concocté une journée de Noël, aromatisée d’un humour bien grinçant, saupoudrée de situations tendres et très drôles qui à l’approche du réveillon est un bon divertissement pour tous ceux et celles stressés par tous ces préparatifs !


Le site officiel de l'auteure


L'avis de Cathulu & celui de
Souki




Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 00:57





Biographie :

Anne Fine est née à Leicester en 1947 dans une grande maison parmi quatre soeurs.

Après ses études dans des écoles de filles, elle est devenue professeur, mais ne l'est pas restée très longtemps, car elle préfère rédiger des nouvelles pour adultes. Mais sa célébrité lui vient surtout de ses textes humoristiques pour la jeunesse.

Ses romans, caractérisés par une insolence et un humour dévastateurs, ont été acclamés par la critique. Elle a obtenu le Guardian Children's Fiction Award et la Carnegie Medal pour L'Amoureux de ma mère.
Madame Doubtfire
(paru une première fois sous le titre "Quand Papa était femme de ménage") a été porté à l'écran et a connu un immense succès.

Anne Fine continue d’écrire pour les adultes. Un bonheur mortel (Editions de l'Olivier) a reçu en 1990 le Scottish Arts Council Book Award. Elle a été désignée en 2001 comme Children's Laureate au Royaume-Uni, devenant ainsi ambassadrice de la littérature de jeunesse pendant deux ans.


Le site officiel de l'auteure


Bibliographie :

1990 – Madame Doubtfire, (Éditions L'École des Loisirs),
1990 – Tous des menteurs, (Éditions L'École des Loisirs),
1991 – S.O.S. Mamie, (Éditions
L'École des Loisirs),
1991 – Un bonheur mortel, (Éditions de l’Olivier),
1992 – La Crêpe des champs, (Éditions L'École des
           Loisirs),
1993 – Les confessions de Victoria Plum, (Édition de
           L’Olivier),
1994 – Bébés de farine, (Éditions
L'École des Loisirs),
1994 – Parrains, marraines, (Éditions Fayard),
1995 – Dans un jardin anglais, (Éditions de L’Olivier),
1997 – Comment écrire comme un cochon, (Éditions
           L'École des Loisirs),
1997 – Journal d’un chat assassin, (Éditions
L'École des
           Loisirs
),
1998 – Le jeu des sept familles, (Éditions L'École des
           Loisirs),
1998 – Radio Maman, (Éditions
L'École des Loisirs),
1998 – Une sale rumeur, (Éditions de l’Olivier),
1998 – Un ange à la récré, (Éditions
L'École des Loisirs),
1998 – Mon amitié avec Tulipe, (Éditions
L'École des
           Loisirs),

1998 – Un bon début dans la vie, (Éditions L'École des
           Loisirs),
1999 – Louis le bavard, (Éditions
L'École des Loisirs),
1999 – Ma mère est impossible, (Éditions L'École des
           Loisirs),
2001 – Assis ! Debout ! Couché ! (Éditions L'École des
           Loisirs),
2001 – Mauvais rêves, (Éditions
L'École des Loisirs),
2001 – La guerre sous mon toit, (Éditions L'École des
           Loisirs),
2001 – Tiffou vit sa vie, (Éditions Gallimard Jeunesse),
2002 – Vieille menteuse, (Éditions de L’Olivier),
2002 – Le jour où j’ai perdu mes poils, (Éditions L'École
           des Loisirs),
2006 – L’amoureux de ma mère, (Éditions L'École des
           Loisirs),
2006 – Charme Académie, (Éditions
L'École des Loisirs),
2006 – Le tyran domestique, (Éditions de L’Olivier),
2006 – Au secours, c’est Noël !, (Éditions L'École des
           Loisirs ),
2006 – La tête à l’envers, (Éditions
L'École des Loisirs),
2006 – Billy le transi, (Éditions
L'École des Loisirs),
2006 – Le chat assassin, le retour, (Éditions L'École des
           Loisirs),
2008 – Ivan le terrible, (Éditions L'École des Loisirs),
2008 – La vengeance du chat assassin, (Éditions L'École
           des Loisirs),
2008 – La route des ossements, (Éditions L'École des
           Loisirs)



Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article

L'Instant Présent

 

Recherche