Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 09:30

Albin Michel

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Les Racines du sang - Natacha Calestrémé

Membre de la Société des explorateurs français et membre des JNE (Journalistes écrivains pour la Nature et l’Écologie) Natacha Calestrémé est journaliste et réalisatrice depuis plus de quinze ans. Elle a démontré sa rigueur scientifique en réalisant 23 films documentaires pour les télévisions françaises et étrangères, dont la collection Les héros de la nature. Son expertise liée aux sujets "surnaturels" lui a permis de diriger et de réaliser les Enquêtes Extraordinaires pour M6. Elle présente et réalise également l’émission Sur les chemins de la santé proposé par INREES.TV. Elle écrit également pour Inexploré Magazine. Depuis 5 ans, elle partage son expérience sur ces sujets qui la passionne, au travers de thrillers “éclairants” basés sur des phénomènes mystérieux et réels. Elle est l'auteur du thriller "Le Testament des abeilles", un plaidoyer en faveur de la nature, "Le Voile des apparences" est un roman qui traite de l'autisme et qui revisite le thème de l'après-vie. Sa page Facebook : Natacha Calestrémé - Officiel et son site : natachacalestreme.fr

Résumé du livre :

Un flic sous l'emprise des fantômes de son passé. Une série de meurtres étrangement sophistiqués. Une histoire à couper le souffle sur fond de scandale sanitaire mondial. Thriller psychologique, perceptions surnaturelles, roman ultra-documenté... Après Le testament des abeilles et Le voile des apparences, une nouvelle aventure de Yoann Clivel.

En plein coeur de la nuit, au deuxième sous-sol d'un parking, un richissime homme d'affaires est retrouvé mort d'un coup de poignard dans la carotide. Une rose d'un blanc nacré est enfoncée dans la plaie et une substance sucrée est découverte dans la gorge de la victime.

Le district de police judiciaire fait appel au major Yoann Clivel qui, sortant d'un songe très étrange et déstabilisant, va se tenir sur ses gardes tout au long de cette enquête qui va vite s'avérer compliquée et dangereuse, puisque Yoann Clivel va mettre à jour certaines manipulations de laboratoire pharmaceutique qui l'amèneront à se rendre en Afrique où sévit le virus Ebola.

Faisant de plus en plus confiance aux perceptions sensorielles de personnes qui l'entourent, mais également des siennes, Yoann Clivel nous entraîne vers différentes pistes comme un puzzle captivant à reconstituer. Sur fond de toile de mystère qui entoure l'enquête, certains évènements répétitifs que subit Yoann Clivel nous démontrent l'incroyable pouvoir viscéral des liens transgénérationnels, ces racines du sang, quand ils ne sont pas coupés à temps…

Outre le fait que Natacha Calestrémé parle de ces sujets qui touchent l'extraordinaire, ce que j'aime également dans ses romans, c'est qu'elle nous invite à réfléchir sur certains faits importants tels que la disparition des abeilles avec son premier roman intitulé Le Testament des abeilles, ou l'autisme dans Le Voile des apparences.

En tout cas, que vous soyez passionnés ou non par les perceptions surnaturelles, Natacha Calestrémé nous offre un thriller psychologique et initiatique des plus surprenant et captivant !

 

Pour aller plus loin :

Natacha Calestrémé était l'invitée de Patricia Drailline dans l'émission "Des mots et Débat" sur Télésud.

 

 

Partager cet article

26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 09:15

Librinova

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Mon père au loin - Martine Gercault

Martine Gercault est psychologue clinicienne, psychanalyste-psychothérapeute depuis plus de 30 ans. Formée à la respiration holotropique et à la psychologie transpersonnelle par le Dr. Stanislav Grof, elle est spécialisée dans les états non ordinaires de conscience et leur potentiel de guérison Elle pratique une psychanalyse élargie dans laquelle elle intègre la dimension psycho-corporelle, l’EMDR, l’hypnose, la danse primitive, la gestalt, la méditation, la thérapeutique des sons et certains rituels chamaniques. Son site : www.psyemergence.com

Résumé du livre :

Mon père au loin  est un livre intimiste qui s’ouvre sur un chant d’amour. Ariane, l’héroïne, nous entraîne dans un voyage intérieur dont elle sortira grandie. Elle témoigne, avec sincérité et subtilité, de la douleur psychique : celle d’un père frappé par la maladie d’Alzheimer, et de la sienne, sa fille qui l’accompagne en fin de vie durant les longues années de cette affection dévastatrice, fléau de notre époque. Une maladie qui s’attaque à la mémoire, garante de l’identité psychique, et qui foudroie le patient et son entourage. Ce livre écrin est le portrait d’une femme de son temps, libre et libérée, qui nous invite, avec vitalité, gravité et parfois légèreté, à toujours repousser les limites douloureuses pour rencontrer le plaisir d’être. Le témoignage de la confrontation d’Ariane avec la maladie, le deuil, la mémoire et l’identité ne peut qu’inciter le lecteur à la méditation sur la nature et le sens de l’amour, fil rouge de ce livre.

Ariane, l'héroïne du livre, est née cinq ans après le cataclysme de la Seconde Guerre mondiale dans une famille très aimante, mais fortement stigmatisée par la Shoah. Imprégnée par cette mémoire collective, elle tente de reconstituer la vie de son père, cet homme courageux, très engagé dans la lutte pour les droits de l'homme, mais qui toute sa vie restera hanté par cette terrible épreuve et dont Ariane n'obtiendra que pour seule explication qu'un obscur silence.

La Seconde Guerre mondiale alimenta ma quête, mes questions. Les fantômes erraient autour de nous. J'évoluais dans un univers spectral, tant demeurait proche cette époque qui te colla à la peau toute la vie durant.

C'est à travers ces lignes qu'Ariane se livre en toute sincérité sur la relation très particulière qu'elle vécut avec son père. Frappé par la maladie d'Alzheimer qui s'attaque à la mémoire, Ariane, qui l'accompagne jusqu'à son dernier souffle, tente de reconstituer par l'écriture tout ce que son père a imprimé en elle afin de mieux le connaître pour s'en libérer. Le faire revivre pour mieux le laisser partir.

Ce livre est bien plus qu'un magnifique et émouvant témoignage d'amour d'une fille à son père. Il invite le lecteur à comprendre la souffrance de ces héritages transgénérationnels que peuvent déclencher certains non-dits…

Tout en retraçant le cheminement du deuil, ce témoignage nous fait prendre conscience du travail intérieur qui s'ensuit et qui nous amène à réfléchir sur notre vie, sur ces sacrifices que peuvent engendrer certaines relations affectives nous poussant ainsi à vivre par procuration sans savoir vraiment qui nous sommes :

Dire non à nos besoins nous annule en tant qu'être.

C'est un magnifique hymne à l'amour pour la vie que Martine Gercault nous livre dans une écriture des plus élégante et poétique !

 

 

Partager cet article

22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 11:57

Pocket

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Le chat zen - Kwong Kuen Shan

Kwong Kuen Shan est née à Hong Kong, où elle a étudié l'anglais et le chinois classique avant de s'initier à la peinture traditionnelle chinoise. Après plusieurs années passées à Londres, elle vit actuellement à Abergavenny, village du Pays de Galles, où elle se consacre à son art. Elle est également l'auteur du recueil Le chat philosophe (L'Archipel, 2008). Retrouvez l'auteur sur www.kwongkuenshan.net

Résumé du livre :

« Une personne large d'esprit trouve ses aises même dans un endroit exigu. » Proverbe chinois Détachés, indépendants, élégants, philosophes sûrement, et si les chats, mieux que quiconque, nous ouvraient la voie du zen ? Kwong Kuen Shan, artiste chinoise, présente ici quarante de ses plus belles aquarelles, associées à des proverbes chinois, des enseignements de la tradition zen, ainsi que des citations de Confucius.

Kwong Kuen Shan avait la phobie des chats jusqu'à ce que Healey, le chat de ses anciens voisins, revienne sur le territoire qui l'a vu naître. Le voyant errer, elle et son mari se sont sentis obligés de le nourrir afin qu'il ne dépérisse pas. Durant 1 an, ce chat va vivre dehors par tous les temps, car Kwong Kuen Shan ne pouvait toujours pas s'en approcher. Elle avait bien conscience de cette peur irrationnelle, mais c'était plus fort qu'elle. Pourtant, la patience de Healey l'a fait changer d'avis…

Et c'est à force d'observer l'élégance et l'agilité de ce chat que Kwong Kuen Shan a eu l'idée picturale de le représenter dans la seule forme d'art qu'elle connaît, l'art de la Chine. Afin d'ajouter une dimension supplémentaire à ce petit recueil, elle a associé au caractère félin la sagesse des proverbes chinois, des poèmes, des maximes de grands maîtres tels que Confucius, Lao Tseu, Gao Bogong… Cet élégant et magnifique petit recueil allie à merveille cette sagesse millénaire et la beauté de la calligraphie.

Lorsque l'on parle du zen, l'on pense fréquemment que son origine est à la fois japonaise et bouddhiste. La vérité est tout autre car le zen est originaire de la Chine, a puisé ses bases dans le Tao Chia (philosophie taoïste) et dans le bouddhisme. Le zen n'est arrivé au Japon que plusieurs siècles après. J'emploie ici le mot zen au sens large de chemin de sagesse et d'inspiration. Cela signifie l'orientation d'un itinéraire complet, l'observation des lois de la nature et la vie en harmonie avec les autres êtres vivants.

 

Partager cet article

23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 10:23

NiL Éditions

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

La Citadelle des Neiges - Matthieu Ricard

Né le 15 février 1946 à Aix-les-Bains, Matthieu Ricard est le fils du philosophe Jean-François Revel et de l'artiste peintre Yahne Le Toumelin. Matthieu Ricard décide, en 1967, de s'établir dans l'Himalaya - où il réside depuis presque cinquante ans - et devient moine bouddhiste. Il est l'interprète français du dalaï-lama depuis 1989. Auteur de plusieurs livres, Matthieu Ricard photographie les maîtres spirituels, les monastères, l'art et les paysages du Tibet, du Bhoutan et du Népal. L'intégralité de ses droits d'auteur est reversée à des projets humanitaires en Asie par le biais de l'association Karuna. Il réside actuellement au monastère de Shéchèn au Népal. Son site : matthieuricard.org

Résumé du livre :

Détchèn est un enfant bon et compatissant. Né dans un petit village du Bhoutan, au pied de l'Himalaya, il se sent plus attiré par la vie spirituelle des moines que par les rudes travaux des champs. Aussi, quand son oncle Jamyang, un ermite, lui propose de l'accompagner jusqu'à la mystérieuse Citadelle des Neiges, il n'hésite pas un seul instant. Là, dans ce lieu hors du monde, il pourrait suivre l'enseignement de Tokdèn Rinpotché, un maître spirituel, et développer auprès de lui à la fois sagesse et méthode. Mais avant d'y parvenir, un long voyage attend Détchèn, un voyage au milieu d'une nature inviolée et splendide, un chemin qui à lui seul sera porteur de bien des leçons...

Détchèn, qui signifie "Félicité de Diamant" en tibétain, grandit comme tous les enfants de son village, au pied de l'Himalaya. Certes, il montre depuis son plus jeune âge des qualités de générosité et de compassion exceptionnelles à l'égard de tous les êtres vivants. Il aime à s'asseoir longuement avec les moines et les ermites de passage, mais rien ne semblait le prédisposer à un destin différent de celui de son père et de ses frères paysans. Puis un jour, son oncle vint le chercher et propose de l'emmener à la Citadelle des Neiges...

On se laisse emporter dans ce très beau conte spirituel empreint de sagesse et de poésie qui retrace le voyage initiatique d'un enfant bhoutanais jusqu'à l'un des lieux les plus sacrés du bouddhisme. Ce lieu, « hors du monde, si loin des hommes, si près des dieux », vous ne le trouverez sur aucune carte, Matthieu Ricard l'a réinventé pour ne pas troubler son infinie quiétude, car ce lieu existe... La Citadelle des Neiges vous mènera au cœur des enseignements du bouddhisme, vers le chemin de l'éveil.

 

Pour aller plus loin :

C'est à l'âge de 20 ans que Matthieu Ricard découvre l'existence des moines exilés du Tibet. Séduit par leur "qualité d'être", leur sagesse et leur bonté mais aussi leur liberté intérieure, il décide en 1972 de s'établir auprès d’eux pour suivre leur enseignement et apprendre le tibétain. Sept ans plus tard, il devient moine et, d’un maître à l'autre, finit par rencontrer le dalaï-lama dont il devient l'interprète et le traducteur.

Partager cet article

20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 11:24

Editions J'ai Lu

Ce qu'il faut avant tout savoir :

La Prophétie des Andes, l'intégrale - James Redfield

James Redfield est né le 19 mars 1950 en Alabama (États-Unis). Il a fréquenté l'université d'Auburn où il a étudié les philosophies orientales, dont le taoïsme et le bouddhisme zen, dans le cadre d'une majeure en sociologie. Il a ensuite obtenu une maîtrise en consultation psychosociale et a passé plus de quinze ans à travailler comme thérapeute auprès d'adolescents maltraités. Dès la publication de La prophétie des Andes, James Redfield est devenu un auteur phénomène avec près de vingt millions de livres vendus dans plus de trente-cinq pays. Le roman La prophétie des Andes a été adapté au cinéma aux États-Unis et a connu un très grand succès au box-office.

Résumé du livre :

Objet de toutes les convoitises, un mystérieux manuscrit péruvien rédigé six cents ans avant J.-C. dévoile une prophétie : notre société va subir un grand bouleversement. Commence alors pour le héros une aventure magique mais dangereuse : une quête en onze révélations qui le mène du sommet des Andes au cœur de l'Himalaya. Quand, au terme de son périple, le héros découvre le vrai sens de son existence, c'est la propre quête du lecteur qui débute.

Cette édition regroupe en un seul volume les romans qui composent la trilogie de James Redfield : La Prophétie des Andes ; La Dixième Prophétie ; Le Secret de Shambhala. Cette trilogie est un roman initiatique dans lequel le narrateur qui part à la recherche d'un vieux manuscrit va reconstituer au fil des rencontres, les onze révélations qui lui ouvrent la porte d'une vie meilleure et l'espoir d'un troisième millénaire où les hommes sauront concilier contraintes quotidiennes et spiritualité. Cette quête va le mener à porter un regard différent sur l'univers en comprenant la raison de sa présence sur Terre et le sens profond de l'humanité.

C'est vraiment un roman inspiré, visionnaire, car James Redfield à l'âge de 21 ans a eu la vision de ce livre qui résume bien la situation actuelle de notre monde… Passionnant et instructif !!

À suivre La Douzième Prophétie, quatrième volet de cette célèbre série qui annonce pour 2020 la venue d'un monde meilleur et spirituel…

 

Pour aller plus loin :

Extrait de l'entrevue de James Redfield, réalisée en français par Annie Laforest, avec des extraits du film La Prophétie des Andes (Celestine Vision).

 

 

 

Partager cet article

L'Instant Présent

 

Recherche