Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 14:01

Editions Fayard

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Comment je suis devenue chamane - Claire Marie

Psychologue, Claire Marie travaille à l’hôpital, dans un service de management de la douleur. Il y a cinq ans, elle a été initiée à la médecine traditionnelle aztèque, qui a transformé sa vie et sa pratique de thérapeute. Depuis, elle voyage dans le monde des Esprits, rentre dans les arbres, converse avec les orages et visite l’étoile Sirius. Pour aider ses patients à guérir, elle a essayé de comprendre comment exploiter cette énergie inconnue qu'elle capte plus ou moins malgré elle. Les scientifiques, qui autrefois ricanaient des transes, étudient désormais ce qui se passe dans le cerveau lorsqu’elles se produisent. Son site : Psychologie et Chamanisme / Sa page Facebook : Claire Marie

Résumé du livre :

« Psychologue, je travaille à l'hôpital, dans un service de management de la douleur. Il y a cinq ans, j'ai été initiée à la médecine traditionnelle aztèque, qui a transformé ma vie et ma pratique de thérapeute. Depuis, je voyage dans le monde des Esprits, rentre dans les arbres, converse avec les orages et visite l'étoile Sirius - rien que ça ! Vous me trouverez sans doute un peu "perchée", je le conçois volontiers. Mais parfois, en quelques séances chamaniques, se résolvent des problèmes que la psychothérapie, même après plusieurs années, ne parvient pas toujours à dénouer. Pour aider mes patients à guérir, j'ai essayé de comprendre comment exploiter cette énergie inconnue que je capte plus ou moins malgré moi. Les scientifiques, qui autrefois ricanaient des transes, étudient désormais ce qui se passe dans le cerveau lorsqu'elles se produisent. Je vous raconte les miennes, drôles ou émouvantes, et vous invite à suivre le fil, du Mexique au Népal, pour plonger vous aussi dans le monde des Esprits. »

Claire Marie vit en Angleterre où elle exerce depuis plusieurs années en tant que psychologue clinicienne. Au début de sa carrière, lors de consultation, Claire Marie avait le sentiment de pénétrer à l'intérieur de ses patients, de visualiser leurs souffrances, tout en ressentant une partie d'eux flottant autour de leurs corps qui semblait s'imprégner à elle sans qu'elle puisse s'en défaire.

Voulant approfondir ces connaissances, elle éprouve le besoin d'élargir ses capacités en explorant un mode d'intervention thérapeutique plus alternatif qui la conduira, par le plus pur des "hasards", à s'initier à la médecine traditionnelle mexicaine aztèque, le chamanisme.

Je n'étais pas totalement étrangère à l'idée que la diversité et la richesse des cultures ont un impact central dans la manifestation des maladies et qu'il existait peut-être d'autres outils pour penser mes patients que ceux que mon apprentissage de psychologue m'avait offerts. Ma formation en ethnopsychiatrie m'avait appris que les êtres humains sont fabriqués par des mondes culturels différents. L'expression de leur vie intérieure prend des formes qui varient suivant les cosmologies et la compréhension que la culture a du monde. Je savais aussi que, dans certaines cultures, les invisibles (les Esprits ou les Êtres) sont véritablement pris en compte.

Au fil des années ces divers concepts et pratiques traditionnelles ont totalement transformé sa vision du monde. À travers son témoignage, c'est tout son parcours initiatique, son évolution que Claire Marie nous transmet en nous invitant à la suivre dans ces deux mondes qu'elle côtoie, soit en tant que psychologue occidentale, formatée par un système et, dans une temporalité parallèle, en tant que chamane mettant en scène le corporel, le mythique et l'énergétique afin que son patient recouvre son âme.

À travers ces séances où une autre forme de conscience subsiste, on ressent également la solitude de Claire qui se donne corps et âme à son patient.

Je crois qu'en élargissant les traitements chamaniques à la strate mentale et psychologique j'ai, sans véritablement chercher à le faire, créé une forme de sacré qu'il m'arrive de ressentir comme un gouffre. Comme si mes deux identités, psychologue et chamane, m'avaient permis de canaliser une intensité qu'il est difficile et peut-être impossible d'appréhender seule. Ainsi, à la fin d'un traitement, en parallèle du sentiment de satisfaction, il peut m'arriver d'être prise d'une peur et d'une solitude intenses. […] Je sais que je ne suis pas véritablement seule et que les Esprits me protègent, mais je n'ai personne avec qui partager le sentiment d'avoir touché à l'interdit et créé un vecteur de sacré dont l'énergie me dépasse.

En quelques séances, Claire Marie résout des problèmes que la psychothérapie mettrait des années à dénouer. C'est un témoignage très riche qui nous fait découvrir ces autres cultures, cette autre approche de soin qui nous démontre qu'il est possible d'adapter certaines techniques traditionnelles à une clinique occidentale actuelle pour le bien-être des patients.

 

Pour aller plus loin :

Émission Le magasine de la santé du 2 février 2016 sur France 5

Claire Marie, psychologue clinicienne et chamane, auteur de l'ouvrage "Comment je suis devenue chamane - Initiation d'une psychologue".

Partager cet article

19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 09:32

Editions Dervy

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Chamanisme et Magie Animale - Erik Sablé

Écrivain, traducteur, conférencier, Erik Sablé dirige la collection “Chemins de Sagesse” aux éditions Dervy. Traducteur du tibétain et du sanskrit, passionné depuis l’adolescence par l’Orient, les voyages, la méditation, il est spécialiste des spiritualités orientales, notamment du Bouddhisme et de l’Hindouisme. Il a créé la maison d’édition “Terre Blanche” dont l’objectif est de rendre accessible des textes inédits issus de ces anciennes traditions. Parallèlement il s’est aussi intéressé à des mystiques chrétiens proches de la pensée orientale comme Angélus Silésius ou Maître Eckart.

Résumé du livre :

Le chamanisme et les croyances des anciens peuples ont tous une relation magique avec le règne animal. Pour le chaman, les esprits alliés qui l'aident dans ses voyages mystiques, les séances de guérison et ses multiples entreprises apparaissent souvent sous forme animale : chien, loup... ou bien oiseaux. Plus ils sont nombreux, plus le chaman est considéré comme puissant. Il existe un lien étrange entre le chamanisme et l'oiseau. Le chaman authentique est toujours un peu oiseau. Son costume emprunte à l'oiseau ses plumes qui lui permettent de rejoindre le pays des esprits dans un envol extatique vers l'autre monde. Ces esprits animaux sont intimement liés à certaines expériences spirituelles. Ils sont le pont avec l'invisible, des lieux de passage vers d'autres univers que le nôtre. Ce livre est un voyage dans l'univers de la magie animale. Il mêle expérience personnelle et étude des anciennes civilisations. Il nous montre la possibilité de faire un pacte avec l'âme collective d'une espèce animale et nous apprend à découvrir notre oiseau-totem et la pratique de l'ornithomancie.

Loin de notre vision cartésienne ou les animaux sont juste devenus "mécaniques", le chamanisme, qui serait un écho de la religion originelle de l'humanité, a gardé ce lien avec le sacré, la nature et plus particulièrement avec le règne animal, comme on peut le retrouver dans certains cultes de la préhistoire. Dans les traditions les plus diverses, l'âme est souvent symbolisée sous la forme d'un oiseau comme une invitation au vol. C'est cette relation magique que nous invite à (re)découvrir Erik Sablé en abandonnant notre position dominante envers l'animal, car, retrouver ce lien, y compris avec notre animal totem, nous amènerait vers la connaissance intuitive du monde que les animaux possèdent.

Connaître son animal totem, c'est s'inscrire dans cette vision du monde où toute la nature est l'expression de la loi d'harmonie. Contrairement à ce que pense la science, chaque être est à sa place, dans la mesure où il reflète un archétype, une parole du logos, du Verbe qui émane et façonne toute chose selon un sens précis. Si nous connaissons notre oiseau totem, nous pourrons effectuer un pacte avec lui. Alors, il nous protégera, nous aidera au-delà de ce que nous pouvons imaginer, car les animaux sont d'une parfaite droiture et ne trahissent jamais leurs amis.

 

Partager cet article

Publié par Florinette - dans Chamanisme
commenter cet article
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 16:07

Editions Albin Michel

Ce qu'il faut avant tout savoir :

L'Enfant Cheval - Rupert Isaacson

Rupert Isaacson est né en 1967 d’une mère sud-africaine et d’un père rhodésien. Partageant son temps entre le Royaume-Uni - son pays d’origine -, les États-Unis - son pays de résidence -, et l’Afrique - son continent d’adoption. Journaliste, il travaille pour de nombreuses publications anglaises. Il s'est battu aux côtés de Survival International pour la reconnaissance et les droits des peuples autochtones d’Afrique du Sud. Après leur avoir consacré de nombreux articles et crée une fondation pour le droit à la terre des peuples indigènes, il publie en 2008 un livre intitulé Les derniers hommes du Kalahari : rencontre avec les Bushmen. Rupert Isaacson a créé, fin 2007, un centre d’équithérapie pour les enfants autistes et handicapés. Il a souhaité élargir cette expérience à d’autres enfants en organisant des stages de soin en Angleterre, aux États-Unis et en France.

Résumé du livre :

En 2004, au Texas, Rowan a deux ans quand les médecins diagnostiquent chez lui une forme rare et violente d'autisme, laissant ses parents désespérés. Anéantis, les rêves et projets d'une famille heureuse. Pourront-ils un jour communiquer avec leur enfant ? Seul réconfort aux crises de Rowan : chevaucher avec son père sur Betsy, une vieille jument. Une idée folle traverse alors la tête de Rupert Isaacson. Emmener son fils en Mongolie, l'une des dernières cultures équestres de l'humanité, et un pays où le chamanisme est toujours très présent, où les rapports entre le corps et l'esprit ne sont pas les mêmes que dans le monde "civilisé.

Quand Rupert Isaacson et sa femme apprennent que leur fils Rowan, âgé de deux ans, est diagnostiqué autiste, leur monde s'écroule. Se retrouvant seuls dans le désarroi le plus complet, ils commencent à chercher sur Internet les meilleures thérapies possible. Après en avoir tentées plusieurs en vain et face au vocabulaire limité, sous forme d'écholalie, aux violentes et incontrôlables crises de colère de Rowan qui les laissent tous les deux exsangues, ils décident, après avoir remarqué que le contact des chevaux l'apaise et lui fait dire ses premiers mots, de partir en Mongolie, dans ce pays qui offre à leurs yeux un double avantage, une terre de chevaux et de chamans

C'est dans une incroyable et courageuse odyssée que va se lancer la famille Isaacson. Partir à cheval aux confins de la Mongolie, camper en pleine nature avec un enfant autiste va s'avérer extrêmement compliqué. Mais guidés par l'amour qu'ils portent à leur fils, aux surprenants progrès que Rowan fait au contact de chamans, ils sont bien décidés à aller jusqu'au bout, à l'extrême Nord de la Mongolie où vivent les Tsaatans, le Peuple du Renne là où la force de la nature n'est ni affaiblie, ni clôturée, ni entravée et dont la tradition chamanique est ancestrale.

J'avais eu accès à quelque chose d'unique - un aperçu de la réflexion de Rowan sur sa propre existence, la vision fugitive, comme à travers une fenêtre, de la vie intérieure d'un enfant autiste. Et cette vie, ce monde, comme ils étaient riches !

Les résultats vont être des plus surprenants, des plus impressionnants, car c'est un enfant différent que ses parents vont voir apparaître, un enfant qui va reprendre contact avec le monde, avec la vie. Un témoignage émouvant, édifiant et encourageant !

 

Pour aller plus loin :

Ce livre a été récompensé par trois prix littéraires en France. Ce voyage a donné lieu à un documentaire intitulé The Horse Boy (en cours de traduction) sélectionné par plusieurs festivals internationaux, dont le Festival de Sundance en janvier 2009. Depuis Rupert Isaacson continue d'amener son fils à la rencontre des chamans et, à chaque voyage, Rowan mûrit et progresse. Rupert Isaacson vit à Austin (Texas) avec sa famille où il a créé, fin 2007, un centre d’équithérapie (Horse Boy World) avec son épouse Kristin, professeur de psychologie à l’Université d’Austin.

 

Pour aller encore plus loin :

Lors de son passage en France en Avril 2012, Rupert Isaacson explique (en français) les bienfaits de l'Equithétapie/ Hippothérapie et les techniques qu'il a mis en place avec son fils autiste, Rowan, dont il fait profiter aujourd'hui d'autres enfants.

Partager cet article

8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 18:04

Editions Albin Michel

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Les tribulations d'une chamane à Paris - Corine Sombrun

Pianiste, concertiste, compositrice, Corine Sombrun a fait des reportages pour BBC World sur le chamanisme ainsi que sur les musiques de transe. Elle est l'auteure du Journal d'une apprentie chamane, qui a été traduit en plusieurs langues, et d’un reportage pour la BBC qui connaît un très grand succès lors de sa diffusion. La grande chaîne d’information britannique lui commande ensuite un documentaire sur les chamanes de Mongolie. En 2004, elle publie la suite de ses aventures chez Albin Michel : Mon initiation chez les chamanes ainsi que Les tribulations d’une chamane à Paris en 2007 et Les esprits de la steppe en 2012 .

Passionnée par les mondes autochtones et le dialogue interculturel, Corine Sombrun a également écrit en collaboration avec le descendant du grand chef apache, Sur les pas de Geronimo. Son dernier livre Sauver la Planète retrace l’histoire d’un peuple et le destin d’un homme qui s’est engagé contre la catastrophe écologique qui menace l’humanité. Corine Sombrun vit à Paris. Son site : corinesombrun.com

Résumé du livre :

Comment être chamane à Paris ? En Mongolie, les chamanes ont reconnu Corine Sombrun comme l'une des leurs. Trois ans durant, ils l'ont initiée à la culture de la steppe, à la croyance aux esprits et à la magie. Mais, de retour à Paris, comment répondre aux attentes de ses proches qui lui demandent, à son corps défendant, toutes sortes de rituels pour apporter la chance, la santé et l'amour ? En quoi la réalité citadine occidentale est-elle si différente du mode de vie traditionnel et tribal ? Sa rencontre avec une ethnopsychiatre, très au fait des dernières découvertes en neurobiologie, va l'amener à saisir la fragile frontière entre logique et crédulité, raison et superstition, et à mieux comprendre ses propres facultés. Ce qui n'empêche cependant pas l'inattendu de surgir...

Je vous avais parlé de son Journal d'une apprentie chamane, de son Initiation chez les chamanes et voici qu'après deux ans passés en Mongolie avec la chamane Enkhetuya, qui l'a aidé à développer ses aptitudes au chamanisme, Corine Sombrun doit rentrer en France retrouver l'univers occidental, ses amis et surtout affronter les doutes, le regard des autres face aux épreuves de sa nouvelle vie de chamane qui l'oblige, tous les neuvièmes jours du mois lunaire, a jouer du tambour et entrer en transe dans le but de continuer à développer ses facultés.

Comme on saute à l'élastique, l'enseignement que je viens de recevoir m'a fait lâcher le cadre de cet univers habituel pour plonger dans l'inconnu. Ce saut, je le ressens déjà, a provoqué dans mon cerveau une sensation irréversible avec laquelle je vais devoir vivre. Sans savoir comment elle va me transformer…

Mêlant science et chamanisme, c'est toujours un réel plaisir de lire Corine Sombrun qui ne s'est pas départi de son humour malgré toutes ces tribulations qu'une chamane à Paris peut rencontrer.

 

Pour aller plus loin :

Corine Sombrun est à l'origine du premier protocole de recherche sur la transe chamanisme étudiée par les neurosciences, je vous invite donc à écouter ses passionnantes et instructives conférences !

 

Interview réalisé ISSNOE, l'Institut Suisse des Sciences Noétiques.
Corine Sombrun devenu chamane et la seule personne de ce genre à avoir travaillé avec deux centres de recherche en neurologie. les découvertes qui y ont été faites vont à l'encontre d'un modèle réductionniste de la conscience.

  • Entre Chamanisme et Neurosciences sur le site de l'INREES : La transe chamanique peut-elle modifier le comportement des circuits de notre cerveau ? Le parcours de Corine Sombrun, adoubée chamane par les esprits de la steppe mongole et aujourd’hui collaboratrice de recherches scientifiques sur le sujet, indique que ce serait le cas...

Partager cet article

6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 12:38

 

Mon-initiation.jpg

Editions Albin Michel

Ce qu'il faut avant tout savoir :

C.SombrunPianiste, concertiste, compositrice, Corine Sombrun fait des reportages pour BBC World sur le chamanisme ainsi que sur les musiques de transe. Elle est l'auteure du Journal d'une apprentie chamane, qui a été traduit en plusieurs langues, et d’un reportage pour la BBC qui connaît un très grand succès lors de sa diffusion. La grande chaîne d’information britannique lui commande ensuite un documentaire sur les chamanes de Mongolie.
En 2004, elle publie la suite de ses aventures chez Albin Michel : Mon initiation chez les chamanes : une Parisienne en Mongolie. Suivront, Dix centimètres loi Carrez (Belfond 2004), Les tribulations d’une chamane à Paris chez Albin Michel en 2007. Son ouvrage écrit en collaboration avec le descendant du grand chef apache, Sur les pas de Geronimo, est paru en 2008 et son dernier Les esprits de la steppe chez Albin Michel en 2012. Corine Sombrun vit désormais à Paris.

Résumé du livre :

Après la découverte de l'Amazonie, racontée dans Journal d'une apprentie chamane, Corine Sombrun part pour la Mongolie, guidée par un rêve étrange. Là, elle apprend avec stupéfaction qu'elle possède des aptitudes au chamanisme. Dans ce nouvel ouvrage, elle témoigne de l'extraordinaire initiation, inédite pour une Occidentale, dont elle a bénéficié. Adoptée par la famille d'Enkhetuya, la chamane chargée de lui enseigner son art, elle doit d'abord s'acclimater à la rude vie de la tribu Tsaatane avant de parvenir à communiquer avec les esprits. Elle découvre alors l'élevage des rennes, la vie sous le tipi, le froid, la promiscuité, et surtout l'humanité chaleureuse d'une vie sans artifice. Pendant deux ans, elle va suivre son propre chemin initiatique, à la rencontre d'une culture, d'elle-même et, par-delà les limites de la perception, de l'être aimé et disparu, dont le deuil traverse ce récit fascinant.

stylo bleu reduit

C'est à la suite du décès d'un être cher que Corine Sombrun décide de suivre l'enseignement d'un chamane péruvien qu'elle relate dans son premier récit : Journal d'une apprentie chamane. Cela faisait un moment que j'avais envie de savoir où cette quête spirituelle allait la mener et je me suis une fois de plus délectée à lire la suite de cette incroyable et passionnante aventure qui se déroule, cette fois-ci, en Mongolie. C'est avec beaucoup d'humour et d'humanité que Corine Sombrun nous raconte son initiation chez les Tsaatanes où elle doit s'adapter à leur rythme de vie et à leurs différents rituels.

J'ai quand même décidé de suivre le signe que j'avais reçu lors de ce rêve fait en Amazonie, ce rêve dans lequel un jeune homme me demandait d'écouter et de reproduire un chant diphonique. Le chant diphonique se pratique en Mongolie et chez les Touvas, une population de Sibérie. Pas en Amazonie. C'est un chant sacré, qui consiste en l'émission simultanée de deux sons. Je m'étais alors posé la question. Pourquoi avoir rêvé de cette technique mongole lors d'une initiation en Amazonie ? Était-ce un signe? Une piste à suivre ? J'ai tenté. J'ai décidé. De rencontrer des chamanes mongols et, sans espérer devenir leur apprentie, d'au moins enregistrer les cérémonies pour la BBC. Il fallait que je voie, que je sache, si c'était vraiment un signe ou si je devenais folle. De toute façon depuis ta mort je n'ai plus rien à perdre, je me fous des conséquences. Voilà.

Pour aller plus loin :

Au cours de son apprentissage auprès d’Enkhetuya, Corine apprend à entrer en transe sur commande, et développe ses capacités perceptives lorsqu’elle se trouve dans cet état. A la suite de rencontres avec des neuroscientifiques, Corine commence une collaboration destinée à évaluer les effets de la transe chamanique sur le cerveau et son comportement, grâce à des électroencéphalogrammes d’abord en état de conscience ordinaire puis en état de conscience modifiée par la transe. Aujourd’hui, les résultats de ces études montrent que les capacités perceptives du cerveau ne sont pas statiques mais peuvent être cultivées et développées.

Chez TEDxParis, Corine Sombrun revient sur son parcours, du chamanisme aux protocoles de recherches en neurosciences.

Lire l'article sur le site de l'INREES

Vous pouvez également écouter Corine Sombrun sur France Culture

 

Son site : www.corinesombrun.com

Partager cet article

Publié par Florinette - dans Chamanisme
commenter cet article

L'Instant Présent

 

Recherche