Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 23:01
















Éditions du Seuil, 2007, 189 pages.



L’histoire se passe dans le Médoc en Gironde (pas très loin de chez moi) à Soulac-sur-mer, où Sandrine, la trentaine, a réalisé son rêve d’estivante ; habiter toute l’année sur cette presqu’île au tempérament îlien et sauvage qu’elle connaît très bien à force d’y être venue chaque été. Pourtant, même si elle est mariée à Julien, l’enfant du pays, aux yeux des habitants, elle reste une touriste venue s’imposer sur leur terre.

Entourée d’un gentil mari, de deux adorables enfants et des copines sympas, Sandrine mène une vie tranquille, jusqu’au jour où débarque Arnaud, photographe parisien, surnommé par les soulacais « L’Étranger », venu faire un repérage pour un film que veut mettre en scène son père. Connaissant le Médoc comme sa poche, Sandrine lui propose son aide et découvre auprès de cet homme une autre façon d’aborder la vie. Elle se sent de plus en plus troublée par ce bellâtre dégingandé, habillé de noir, aux jambes longues et aux hanches étroites.

Dans ce petit coin de province, cette fréquentation quotidienne, fait bouger les rideaux où derrière, on épie, on chuchote, la rumeur se forme, mais Sandrine n’y prend pas gare et elle se laisse entraîner, dériver, comme dans le courant dangereux d’une baïne* qui l’entraîne vers le large jusqu’à y perdre pied.

Encrier-accueil.pngJ’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre ou sous la plume d’Éric Holder, le Médoc devient le personnage intrigant du roman. Je me suis laissée emporter par le flot des mots mélodieux et tragiques formant cette simple et belle histoire d’amour. À lire !


* On nomme " baïne ", dans le Sud-Ouest de la France, une lagune entre le rivage et un banc de sable, formée par la houle de l'Atlantique. Des failles dans le banc génèrent un courant violent, appelé " sortie de baïne ", qui attire au large le nageur imprudent.




Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article

commentaires

sylvie 19/09/2007 17:46

aïe, florinette, ca y est ! j'ai lu ce livre pendant mes vacances... et il ne m'a pas vraiment emballée. Non, je n'y ai pas retrouvé mon bout du monde, ou d'une manière qui ne résonne pas du tout avec les perceptions que j'en ai...C'est un endroit magique et je ne trouve pas qu'il en donne une image qui nous emporte. Très peu de belles pages sur l'estuaire si ce n'est les cabanes de pêcheurs, les circuits décrits sont parfois ahurissants...bon, je dirai que c'est un livre facile à lire, je ne l'ai quand même pas laissé tomber, mais, il nous relate une banale histoire d'adultère qui vire au cauchemar...bof,bof...Je dois faire ma difficile en ce moment... pas mal de mes dernières lectures ne m'ont pas vraiment accrochée !

Florinette 19/09/2007 22:08

Oh dommage qu'il ne t'a pas fait plus rêver, pourtant, à travers ses quelques lignes, j'ai bien retrouvé l'atmosphère du Médoc...mais bon, parfois on ressent plus les choses, il y a des jours sans et des jours avec ! ;-)

sylvie 25/06/2007 10:22

merci florinette,j'adore le médoc, j'y vais souvent. C'est mon petit bout du monde à moi... alors, pas de doute, il faut absolument que je lise ce livre!

Florinette 25/06/2007 12:25

Je t'en prie Sylvie, je sais d'avance que ce livre va beaucoup te plaire !!!

ekwerkwe 20/04/2007 01:22

J'ai passé deux étés merveilleux à Soulac, il y a... pas mal d'années déjà! Et si c'est une mauvaise raison de découvrir Eric holder, c'est quand même une raison! Alors si "La baïne" me saute dans les mains lors de ma prochaine virée à la librairie, je ne le rangerai probablement pas sagement sur l'étagère...

Florinette 20/04/2007 10:23

Et c'est une bonne raison je trouve !!! grâce aux belles descriptions du Médoc par l'auteur, tu vas te régaler et retrouver l'ambiance Soulacaise !

yueyin 17/04/2007 22:23

Ah et moi qui suit toujours fourré dans le médoc... Quelle belle idée de livre... en plus je ne me rappelai plus de l'auteur mais j'ai beaucoup aimé Mademoiselle Chambon... décidément je note ce livre... Merci Florinette ! (les baïnes c'est le cauchemard des parents qui emmènent leurs enfants à la plage en Lacanau et le Verdon ...brrr, chuis jamais tranquille !!!)

Florinette 17/04/2007 22:47

Alors, il va te plaire !!!!(Comme je te comprends, il faut vraiment être prudent, bien écouter les consignes des MNS et s'en éloigner le plus possible !)

jp 16/04/2007 17:50

j'ai bcp, bcp aimé ce bouquin - il m'en reste encore des échos. J'aime énormément aussi mademoiselle chambon et hongroise, ainsi que les nouvelles . Petite précision, Delphine n'est pas l'"épouse" de Holder - elle est la "femme de sa vie" . En tout cas, magnifique baïne

Florinette 17/04/2007 11:15

Merci pour la jolie petite précision ! ;-) Je compte bien poursuivre avec cet auteur, car ce fut pour moi une très belle découverte ! Quand j'irai cet été faire un petit tour dans le Médoc, je penserai à ce livre ! ;-)

majanissa 16/04/2007 13:57

Tamara le film est l'équipier et il est vraiment réaliste ;-).

majanissa 16/04/2007 13:57

Baine : Ca ne s'appelle pas comme çà ici. Je ne sais pas comment çà s'appelle en fait, je ne suis pas insulaire et lorsque j'avais été en vacances à Ouessant, je l'avais bien senti ;-). Je savais que çà se faisait au niveau de la région : "Un nouvel arrivé en Bretagne qui ne s'intègre pas et pourtant ce n'est pas faute d'essayer".  Et en allant sur cette île, j'ai enfin ressenti ce que çà faisait que d'être ainsi regardé de travers parce que l'on n'est pas du coin. C'est une mentalité étrange.

Florinette 17/04/2007 11:12

C'est encore comme ça dans certains villages de province, on épie encore derrière les rideaux, on regarde attentivement la plaque d'immatriculation des voitures avant de t'adresser la parole....ils se méfient, mais pour la plupart ce ne sont pas de mauvais bougre.

Tamara 16/04/2007 12:57

Je ne connais pas l'auteur... mais l'histoire me rappelle l'excellent film avec Sandrine Bonnaire et Philippe Torenton qui se déroule dans un phare et évoque le même sujet (le nom m'échappe, arghh !).

Florinette 17/04/2007 11:06

Je pense que c'est "L'Équipier ", qui se passe sur l'île d'Ouessant, je me souviens d'avoir vu des extraits, mais je n'ai pas vu le film, j'irai voir si je le trouve en DVD ! ;-)

majanissa 16/04/2007 09:20

C'est marrant, on a exactement les mêmes histoires ici mais avec les îles de "Sein" et d'"Ouessant" :-).

Florinette 16/04/2007 11:36

Ah ! je ne savais pas et ce phénomène s'appelle également "baïne" par chez toi ?

Gambadou 15/04/2007 22:45

J'avais beaucoup aimé "l'homme de chevet" de lui. Un livre dur sur les relations d'une jeune femme paraplégique mais superbement écrit.Je ne sais pas pourquoi je n'ai rien lu d'autre de lui.. tu me donnes envie de le lire à nouveau.

Florinette 16/04/2007 11:34

J'ai beaucoup son style et je vois que vous êtes plusieurs à avoir aimé ses romans. Un auteur à suivre...

L'Instant Présent

 

Recherche