Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 22:57

undefinedundefined














Éditions Gallimard, 2007, 229 pages.


« L'Échappée » c'est Madeleine, une jeune fille de seize ans qui, en 1941, travaille comme bonne à tout faire dans un hôtel à Rennes pour échapper au trop lourd contexte familial dans lequel elle a du mal à vivre, elle étouffe.

Dans ce milieu paysan vivant dans le non-dit où l'Occupation prend place, ses parents tiennent une épicerie dans le village de Moermel, mais Madeleine a choisi de vivre sa propre vie, loin d'une mère qui n'a d'yeux pour son fils et d'un père qui se cure les ongles en ressassant les comptes de la boutique.

Fuir cet endroit austère, la routine, c'est tout ce qui importe à Madeleine « À Moermel, les champs succèdent aux champs. Les lignes de fuite aux lignes de fuite. » Elle veut exister, être quelqu'un. « À Rennes, les motifs se répètent sur le papier peint des chambres, le tissu des rideaux, semblables aux broderies de la mère ; les heures, les jours, les mois se déroulent en frise continue, selon la même pulsation lente, ne laissant place ni au hasard, ni à la fantaisie. » C'est donc, sans réfléchir aux conséquences, qu'elle accepte, même si elle ne sait pas déchiffrer la musique, de devenir l'accompagnatrice du pianiste allemand Joseph Shimmer.

Madeleine n'a peur de rien, malgré la crainte qui s'insinue chez ses collègues. Elle ne le perçoit pas comme un ennemi, il parle français, ses mains fines, aux ongles soignés, aux articulations de fille ne peuvent pas tenir un fusil, elles ne peuvent que jouer du Litz. Madeleine est amoureuse et quand Joseph Shimmer doit s'absenter, les jours sans lui deviennent de suite des jours pour rien.

À la Libération quelqu'un prend une photo de Madeleine tondue, humiliée, pour l'exposer comme un trophée en devanture des marchands de journaux avec pour légende : « Leçon d'hygiène patriotique ».
Au beau milieu de la place publique, affalée sur sa chaise sous le poids des regards accusateurs, Madeleine veut s'enfuir loin, mourir quelque part, mais il y a Anna, son ange blond, qui l'attend à la maison.

Cet acte de transgression va la suivre toute sa vie ainsi que sa petite fille qui hérite de la honte de sa mère en subissant cet exil forcé afin d'échapper à la vindicte populaire.

Dans la dernière partie du livre, l’auteur continue l’histoire, sous trois versions différentes, laissant le choix au lecteur d’imaginer la destinée de Madeleine et Anna.

C'est un magnifique livre bouleversant, surtout le court passage de la tonte où, Madeleine, tatouée d'une croix gammée sur le sein tel un monstre à patte noire, subit ce qui lui arrive dans le silence, et voit, pour la première fois, l'illusion du pianiste Joseph Shimmer s'évaporer pour se transformer en officier allemand.

Valentine Goby, que j'ai découvert avec La note sensible, décrit avec beaucoup de sensibilité la souffrance de ces femmes violentées moralement et physiquement et qui trouvent encore le courage de se battre pour continuer à vivre dans le seul but de se sentir libre.


D'autres avis sur ce livre : Alice [Merci !! :-D], Clarabel, Gambadou, Mireille, Philippe, Yvon...



Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article

commentaires

emilie 22/10/2009 19:30


Un roman qui m'a beaucoup moins touché que La note sensible. J'ai ajouté ton article en lien.


Florinette 24/10/2009 11:23



J'ai été également surprise, mais agréablement, par ce roman, car comme toi "La note sensible" m'a beaucoup touchée ! Merci Emilie ! :-)



Lou 30/09/2008 19:22

Le roman suivant est vraiment excellent, j'espère que tu auras l'occasion de le lire :)

Florinette 04/10/2008 12:02



Je l'espère aussi !! ;-)



Lou 19/08/2008 14:56

Je viens tout juste de lire moi aussi, et j'ai beaucoup apprécié. C'est un roman vraiment riche et intéressant.

Florinette 26/08/2008 14:34



Une bien belle et poignante histoire qui restera dans ma mémoire...



pom' 12/03/2008 18:02

j'ai adoré la note sensible , du coup je me suis empressée d'aller à sa rencontre à la foire de Brive la Gaillarde pour me procurer ce livre et le dédicacer, et que fut pas ma deception quand j'ai ouvert le livre : impossible de rentrer dans l'histoire que j'ai trouvé tres hachuré , fait de petites phrases, je l'ai reposé, puis repris avec la même difficulté de lecture, je l'ai finis bien  difficilement car l'histoire est  m'interressait.

Florinette 12/03/2008 22:25

J'ai adoré comme toi la note sensible et celui-ci, dans un tout autre genre je te l'accorde, m'a quand même beaucoup touchée. Tu avais peut-être l'émotion, que t'a procuré "La note sensible", encore trop présente au fond de toi...

Joelle 25/01/2008 08:53

Je ne l'avais pas vraiment noté (juste au crayon sur ma liste provisoire) mais du coup, avec ce que tu en dis, je le note en définitif !

Florinette 25/01/2008 10:10

Ne passe pas à côté de ce livre, ça serait dommage !

Nanne 24/01/2008 21:27

J'ai déjà noté ce livre dans ma LAL. C'est plutôt rare d'écrire un ouvrage sur un sujet aussi tabou que la "collaboration" féminine et les tondues à la fin de la 2nd Guerre mondiale. C'est un sujet grave, mais très intéressant et j'ai lu beaucoup de bonnes critiques au sujet de ce livre. Merci Florinette pour ce beau billet très émouvant ...

Florinette 24/01/2008 22:27

Merci à toi Nanne pour ton message, c'est un beau livre et même si ce passage est assez court, il reste poignant et difficilement oubliable !!

nath 24/01/2008 07:13

Devant la lecture d'un aussi beau billet, je ne peux que noter ce titre, merci Florinettte ... Bonne journée. Bisous

Florinette 24/01/2008 12:31

Merci à toi Nath pour ce compliment !Bisous et bonne journée !

maijo 23/01/2008 14:44

Je ne connais pas cette auteure, mais ta façon d'en parler me donne bien envie de noter ce titre.

Florinette 23/01/2008 18:32

Tu peux aussi commencer par son roman "La note sensible" qui est dans un tout autre registre, mais rempli de douceur et de charme !

Gaelle 23/01/2008 11:49

Très beau billet sur une auteure que je ne connais pas même si pour l'avoir croisée sur plusieurs salons dernièrement, je peux dire qu'elle est très sympathique !Ce que tu dis de ce roman m'attire beaucoup à priori et me rappelle certains passages d'Hiroshima mon amour. (j'aime et le livre et le film !)Ce sont des thèmes qui me touchent depuis longtemps. Il y a d'ailleurs un livre qui parle très bien des femmes punies et humiliées à la Libération : "Les Tondues, un carnaval moche" de A Brossat. Ce n'est pas un roman mais c'est très intéressant aussi.Très bonne journée et encore très belle année à toi ! 

Florinette 23/01/2008 18:28

Merci beaucoup Gaelle, j'ai découvert cet auteur en lisant "La note sensible" et je suis de suite tombée sous le charme de son écriture qui a encore une fois opéré !! Je prends note du conseil de lecture qui me semble effectivement très intéressant.Bonne soirée et très belle année à toi aussi, bises !

Lune de pluie 23/01/2008 10:00

Livre que je note, même si je connais déjà ma révolte... Florinette, en ce qui concerne le flux, je n'ai pas encore utilisé ce moyen, j'examine et te fais part du résultat. Bonne journée.

Florinette 23/01/2008 18:24

Merci beaucoup Lune de pluie, j'attends de tes nouvelles en espérant que ça marchera !!

L'Instant Présent

 

Recherche