Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 13:28

 

On-peut-se-dire.jpg

Robert Laffont

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

D.-Servan-Schreiber.jpgDavid Servan-Schreiber a été un médecin, chercheur et écrivain scientifique. Après des études de médecine et de psychiatrie, David Servan-Schreiber s’est tourné vers la recherche fondamentale en neurosciences cognitives. Il est ensuite revenu à la pratique clinique tout en poursuivant ses travaux sur la neurobiologie des émotions. Il a créé et dirigé un centre de médecine intégrée à l’université de Pittsburgh aux États-Unis, où il enseignait en qualité de professeur clinique de psychiatrie.
Dans le cadre de ses recherches cliniques Neuropsychologiques, il a fini aussi par étudier les effets des médecines douces complémentaires, en particulier sur les patients atteints de problèmes psychiatriques. David Servan-Schreiber a fondé et dirigé l’Institut Français d’EMDR, ainsi que l’association regroupant les praticiens français de cette méthode de psychothérapie (EMDR-France).  David Servan-Schreiber s'est éteint le 24 juillet 2011 du cancer contre lequel il luttait. Il a écrit à ce sujet des livres ayant rencontré un très grand écho.

Résumé du livre :

Tôt ou tard, il allait revenir. Je connaissais les pronostics de mon cancer. Je pouvais retarder l'échéance, gagner des années, presque l'oublier, mais cette fois c'était « the Big One », comme disent les Californiens qui redoutent un tremblement de terre dévastateur. Cette rechute m'a amené à me poser les questions les plus graves, peut-être les plus importantes, de ma vie : si je suis rattrapé par la maladie alors que je pense, mange, bouge, respire et vis anticancer, alors que reste-t-il d'Anticancer ? C'est pour répondre à cette question que j'écris aujourd'hui. Ce livre est aussi l'occasion, pour moi, de dire au revoir à tous ceux qui ont apprécié mes livres précédents ou qui sont venus m'écouter. Quoi qu'il arrive, j'ai le ferme espoir que cet au revoir ne sera pas le dernier. On peut se dire au revoir plusieurs fois.

stylo bleu reduit

Ce livre court est un condensé d'émotion, d'empathie et d'une sincérité qui nous touche au plus profond de nous-mêmes. Il nous témoigne de son long combat contre le cancer, mais aussi de sa transformation intérieure face à cette maladie.

« Me découvrir fragile, mortel, souffrant, effrayé m'a ouvert les yeux sur l'infini trésor de la vie et de l'amour. Toutes mes priorités en ont été bouleversées jusqu'à la tonalité émotionnelle de mon existence. Le fait est que je me suis senti beaucoup plus heureux après qu'avant, ce qui est tout de même inattendu. »

Après avoir accompagné des malades en fin de vie, ce soignant se trouve à son tour confronté face à sa propre mort, à la douleur, la peur et le courage dont il faut faire preuve, mais aussi l'espoir et la force de vivre qui l'animent et se surprend à découvrir à quel point cette expérience l'a fait grandir.

« J'ai senti également une sorte de naissance spirituelle. Moi qui étais le scientifique type, rationaliste et athée, je me suis trouvé en quelque sorte “en état de grâce”. L'épreuve m'avait rapproché de Dieu, et c'était devenu tellement crucial pour moi que quand je faisais mes exercices de méditation, je me surprenais à essayer de parler à Dieu, de communiquer avec lui. Je lui demandais de me maintenir dans cet état extraordinaire de bonheur et d'ouverture. Je le remerciais de la grâce que m'avait apportée la maladie. Et je lui promettais que je me servirais de cette lumière pour aider les autres dans la mesure de mes moyens.  [...] Je suis heureux d'avoir connu pareille merveille, même brièvement. Quand je pense à la façon dont ma vie en a été transfigurée, je souhaite que tout le monde puisse un jour connaître cette expérience — de préférence sans opération au cerveau. »

Avec lucidité, et de façon lumineuse, cette touchante confidence nous fait prendre conscience de la fragilité de la vie et de l'importance d'adopter un mode de vie respectueux face à tout ce qui nous entoure.

«Si on évite tout ce qui abîme la vie et favorise au contraire tout ce qui la nourrit, on pourra développer les merveilleuses ressources cachées au fond de soi.»

Petite info complémentaire :

Lors d'un entretien sur le thème de la mort, David Servan-Schreiber, en se penchant sur les EMI, avait confié à Stéphane Allix :

« Ce n'est pas plus rationnel de dire : "il y a rien après la mort" que de dire: "il y a quelque chose après la mort." Et comme on a toutes ces expériences racontées par des gens qui sont cliniquement morts, physiquement morts, et qui rapportent des choses étonnantes, consistantes, je dirais que scientifiquement la balance penche peut être plutôt du coté de la probabilité qu'il y ait quelque chose, que de l'autre. »

Je vous invite à lire la suite de cet entretien inédit sur le site de l'INREES :

"autour de la mort"

 

Partager cet article

commentaires

kimcat 26/10/2016 17:13

Ce livre m'a émue... J'ai lu tous ses ouvrages...
Je vais écouter l'entretien.
Je t'embrasse Florinette.
Belle soirée.
Béa kimcat

Florinette 26/10/2016 18:20

J'ai beaucoup aimé ce qu'il disait, je pense qu'il a su aider pas mal de gens à comprendre et à accepter la maladie.
Belle soirée à toi aussi Béa, je t'embrasse

Valérie:) 26/02/2012 10:31

Il y a quelques semaines, je me suis procurée un de ses ouvrages (sur le stress). Je ne l'ai pas encore terminé, mais les quelques lignes que j'ai pu parcourir, "m'interpellent". Bises, et bon
dimanche !

Florinette 26/02/2012 11:38



Il me reste d'autres livres de l'auteur à découvrir et je dois dire que j'ai été étonnée par son dernier livre, je ne m'attendais pas à tant de spiritualité, de sérénité...J'ai donc hâte de
connaître ton avis sur ce livre que tu es en train de lire. Bises et bon dimanche Valérie !


 



witney 22/02/2012 09:13

merci pour ce partage, bises

Florinette 23/02/2012 12:53



Je t'en prie Witney, bisous et bonne journée


 



Edelwe 21/02/2012 18:41

Ma mère est en train de le lire.

Florinette 23/02/2012 12:53



J'espère qu'elle aimera ce livre !


 



Zazimuth 20/02/2012 11:29

Je pense que je le lirai...

Florinette 20/02/2012 15:07



Et je pense qu'il te plaira...


 


 



Turquoise 20/02/2012 00:01

Je passe, pour l'instant, mon moral est trop petit pour supporter ce type de lecture...Mais je le lirai sans doute à un autre moment...
Grosses bises et bonne semaine Florinette !

Florinette 20/02/2012 15:07



Je comprends bien. Je t'embrasse très fort Turquoise en te souhaitant une bonne semaine !


 



Angie B 19/02/2012 20:30

Coucou Florinette,
Ah le cancer ! Un terrible poison. Des proches que j'aime beaucoup ont perdus des êtres qu'ils aimaient à cause du cancer...
Bonne soirée. Bisous

Florinette 20/02/2012 15:06



Coucou Angie B,

Terrible maladie et j'espère que grâce à des médecins comme lui on apprendra à mieux la comprendre et la guérir autrement comme en y intégrant les médecines alternatives et autres méthodes...

Bises et bonne semaine !


 



keisha 19/02/2012 16:21

A ce moment là, en juillet, on en a parlé dans les magazines et j'en ai lu pas mal. Quelqu'un de bien , vraiment.
j'aime bien tes citations!
Bon dimanche!

Florinette 20/02/2012 15:02



Un homme qui savait se remettre en question en ouvrant son coeur, ce qui est assez rare dans ce milieu...


Merci Keisha et bonne semaine !


 



Dominique 19/02/2012 12:34

j'ai acheté et aimé plusieurs de ses livres, je suis juste un peu en retrait par rapport à celui là car j'ai trouvé un peu malsain cet adieu mais ....je suis peut être un peu sévère

Florinette 19/02/2012 13:07



Ah bon ? Je trouve au contraire qu'il ouvre en grand son coeur en s'excusant presque de devoir nous quitter...


 



Cathy 19/02/2012 12:01

Bonjour Florinette,

J'avais lu son livre concernant la guérison du cancer "par soi-même"... Il y croyait, il l'a si bien exprimé et partagé... Dommage pour cet homme qui avait encore tant et tant à nous apprendre.

Je n'ai pas connaissance du livre que tu évoques ici.
Merci pour ce partage.

Bonne journée,

Bisous,

Cathy.

Florinette 19/02/2012 13:06



Bonjour Cathy,

Je n'ai pas lu ses précédents et compte bien le faire.

Je pense que tu aimeras beaucoup ce livre, en tout cas, je te le conseille vivement.

Bon dimanche et à bientôt Cathy, je t'embrasse !


 



L'Instant Présent

 

Recherche