Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 09:10

 

le flambeau ardent

Editions Le Temps Présent

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

S.-Saint-Clair.jpgSimone SAINT-CLAIR (1896-1975), journaliste, écrivain. Dirigeante au sein d’un réseau de la Résistance, ce qui lui valut son arrestation en décembre 1943 et sa déportation au camp de Ravensbrück. Elle a d’ailleurs écrit à ce sujet un livre terrible : Ravensbrück, l’Enfer des femmes, qui fut couronné par l’Académie française. La Médaille de la Résistance, la Croix de guerre, la légion d’honneur, la croix de Lorraine lui furent décernées. Outre des romans comme Le géant blond et Perceval, Simone Saint Claire a écrit de nombreux autres ouvrages (dont un essai sur les enfants débiles mentaux, Les anges incompris), La route du Graal, Le flambeau ardent, couronné par l'Académie Française dans lequel elle expose son itinéraire spirituel, et Rencontres avec l’anormal et le paranormal.

Résumé du livre :

A ceux qui prétendent qu’il ne faut pas « lever le voile » et que nous pouvons rester aveugles à la vie spirituelle, l’auteur rappelle que Jésus avait, le premier, levé pour nous ce voile et que ses vrais disciples nous avaient eux-mêmes dessillé les yeux. A d’autres, elle ose répéter que la vérité importe plus que le succès et qu’il ne faut pas être effrayé par la Lumière.
Enfin, à ceux dont le coeur saigne, elle fait entendre l’écho des voix chères d’outre-tombe. Pour que la certitude de la survie soit véritablement l’espoir de demain, il faut écarter d’elle toutes les tendances naïves ou vulgaires qui l’empêchent d’être prise au sérieux. Il faut que cet espoir soit apte à tenir ses meilleures promesses, à réaliser ses plus belles possibilités.Tel est le but de ce livre qui a eu le privilège d’être couronné par l’Académie Française.

stylo bleu reduit

Ce qui m'a frappée dans ce témoignage datant de 1952, ce fut le courage de Simone Saint Clair de ne pas sombrer dans le désespoir lorsqu'elle apprend, le jour de son retour de camp de concentration, le décès de son fils Alain et trois ans plus tard celui de son fils Claude.

Tous les trois, mes deux fils et moi, réalisions un équilibre que chaque absence de l'un de nous rompait. Cet équilibre statique de la vie fait partie de la grande loi d'Amour. […] Cet équilibre inconcevable pour beaucoup sans doute, j'ai eu souvent l'impression de ne pouvoir le retrouver que lorsque je Les aurai rejoints. C'est ce besoin intense de Les rejoindre qui m'a amenée Les chercher là où Ils pourraient être. Mais cette recherche ne fut pas aisée. Elle s'avéra longue et difficile.

Cette atroce souffrance l'a donc amenée au spiritisme, plus précisément au « spiritualism » britannique, par suite de contacts pris avec les milieux d’Outre-manche à la faveur de son activité de résistante et de sa parfaite maîtrise de la langue anglaise. Elle joua, de 1947 à 1954, un rôle éminent dans le comité exécutif de la Fédération Spirite Internationale et dans ses congrès.

Elle y soutint aux côtés du signataire de ces lignes, un énergique combat pour une approche scientifique du médiumnisme et du supranormal. Cela malgré les causes affectives qui étaient à la source de son intérêt pour ce vaste domaine dans lequel elle avait retrouvé de nouvelles raisons de vivre, sa vive intelligence lui avait immédiatement fait sentir et comprendre que seule l’étude scientifique peut donner une base solide et une signification valable à cet ordre de préoccupations. Aussi, elle était très liée avec les animateurs du Collège des Sciences Psychiques de Londres et avec les chercheurs de la S.P.R. (voir l'article sur l'I.M.I)

Cette quête spirituelle vers l'inconnu que nous offre Simone Saint-Clair réussit à démontrer la certitude de la survie qui est véritablement l'espoir de demain. Malgré son scepticisme du départ, Simone Saint-Clair arrive à être convaincue de la survivance de ses deux fils par l'extrême précision des messages qu'elle reçoit de la part de certains médiums qu'elle rencontre dans un pays où personne ne la connaît.

Tout a été dit, depuis longtemps, sur nos yeux d'aveugles, nos oreilles de sourds, notre langue de muets, sur l'imperfection de notre entendement, la faiblesse de notre esprit. Bien peu d'entre nous peuvent être appelés “les hommes aux yeux ouverts”, comme ceux qui parlèrent avec “les esprits et les anges”. Je sais que je ne pourrai éclairer de quelque manière valable la question spiritualiste. Pourtant, certains de ces facteurs dont parle le philosophe, facteurs impondérables, d'ordre intuitif, et que, par conséquent, il ne fallait pas négliger, se sont imposés à moi de telle sorte que j'ai dû me mettre au travail. J'ai hésité longtemps avant de rassembler ces notes qui, depuis plusieurs années, m'ont tenu lieu à certains moments, pour ainsi dire, de manne céleste.

Je tiens à repréciser que ce témoignage a été couronné par l'Académie Française !!!!

Je vous laisse avec cette citation que Simone Saint Clair avait noté dans ses carnets, car elle est tellement d'actualité :

« Une prétendue science matérialiste a éteint les lumières du Ciel à l'heure où l'homme en éprouvait le plus urgent besoin, et le résultat en a été que toute vie humaine est désaxée. »

 

Partager cet article

commentaires

Cathy 23/10/2013 17:03

Bonjour Florinette,
Si les académiciens ont été séduits par ce livre - et surtout le sujet abordé - c'est que vraiment il les a "éclairés"...

Bon nombre de personnes en souffrance se mettent en quête de spiritualité, en effet.

Merci pour cette présentation.
Gros bisous,
Cathy.

Florinette 24/10/2013 11:51



Bonjour Cathy,

Franchement, je l'espère !

Oui, c'est bien souvent le déclencheur et l'histoire de cette femme courageuse est vraiment incroyable, déjà par son action au sein de la résistance qui lui a valu d'être arrêtée et déportée et
la perte de ses deux fils qui aurait pu la rendre aigrie, haineuse, alors que c'est tout le contraire qui s’est produit.


Bonne journée Cathy, je t'embrasse


 



Suzanne 22/10/2013 16:41

Je note avec grand intérêt. Merci et belle journée gentille dame.

Florinette 23/10/2013 12:28



Merci Suzanne, belle journée à toi aussi, bisous


 



Plumes d Anges 21/10/2013 09:34

Le contenu de ce livre a l'air aussi puissant que le titre, je prends note et vais faire une recherche sur cette auteure dont je n'avais jamais entendu parler, merci pour cette découverte
Florinette. Bises, bon lundi. brigitte

Florinette 21/10/2013 21:09



Je confirme, c'est un livre incroyable et ne connaissant pas non plus cette auteure, j'ai eu envie, après avoir lu le résumé sur le catalogue de la maison d'édition, d'en savoir plus sur son
parcours !! Bonne soirée Brigitte, je t'embrasse



Alex-Mot-à-Mots 20/10/2013 11:00

Je suis comme toi étonnée qu'un livre sur ce sujet est été couronné par l'académie française.

Florinette 20/10/2013 11:26



Etonnée et ravie !!


 



Daniel 20/10/2013 10:03

Souvent une douloureuse épreuve nous amène à une recherche spirituelle. C'est toujours dans la difficulté que nous progressons. Bon dimanche, Florinette.

Florinette 20/10/2013 11:26



Je suis bien d'accord et ce témoignage le démontre encore une fois. J'avais relevé dans un livre une phrase qui me semble bien juste : "la douleur est ton plus grand professeur".


Merci Daniel, bon dimanche à toi aussi !


 



Aifelle 20/10/2013 06:55

Je suis tout-à-fait d'accord avec la dernière phrase. D'autres l'ont redit depuis d'ailleurs et encore aujourd'hui.

Florinette 20/10/2013 11:24



Heureusement que certains scientifiques commencent également à le dire en s'extrayant, par leur recherche, du dogme matérialiste !



L'Instant Présent

 

Recherche