Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 16:35

 

Pierre-Rabhi.jpg

 

Cette vidéo est un extrait d’une intervention de Pierre Rabhi, prononcée lors d’un séminaire organisé sur le thème Comment nos actions locales peuvent-elles influer sur la société ? en octobre 2009, où il met l’accent sur l’aspect psychologique comme fondement de la crise actuelle.

Même si extérieurement la crise est bien financière (par le rôle des banques, de la FED, de Wall Street, des paradis fiscaux, des dérégulations multiples, etc.), il faut comprendre qu’elle est d’abord et avant tout interne et psychologique, c’est-à-dire que ses causes profondes initiales résident à l’intérieur de l’homme : perte des valeurs, perte de l’éthique, perte du sens commun et de l’intérêt général, etc.

Et ceci est le résultat, la conséquence, de défauts multiples qui habitent l’homme : la cupidité, l’égoïsme, l’avidité, l’avarice, l’appât du gain, le désir de pouvoir, de contrôle et de domination sur l’autre, etc.

Force est de constater que l’homme occidental est devenu essentiellement matérialiste, asocial et égoïste ; il a oublié et/ou renié ses valeurs fondamentales, il s’est écarté de la droiture et de l’éthique, il a fait fi de sa véritable nature spirituelle pour se vouer un culte à lui-même, il s’est laissé séduire et corrompre par ses propres désirs, envies, et perversions, il a cherché à jouir et à accumuler autant qu’il le pouvait, en oubliant l’essentiel : le bonheur est un état interne, quelque chose d’intimement relié à la conscience, qu’on ne peut donc pas trouver à l’extérieur, et encore moins en s’abandonnant à une concupiscence sans fin, c’est le résultat d’une harmonie avec la Nature, tous les êtres vivants qui la constituent, et l'Univers.

Une vidéo qui nous invite à la réflexion : tant que nous portons au dedans de nous-mêmes les causes de la guerre, de l’égoïsme et du tous contre tous, alors notre civilisation est perdue, car rien ne changera. Pour que le monde change durablement et sainement, il faut au préalable que nous nous changions nous-mêmes...

 

 

Le problème, c'est l'être humain, si l'être humain ne change pas… Je dis souvent aux gens : vous pouvez manger bio, recyclez votre eau, vous chauffez à l'énergie solaire et exploiter votre prochain, ce n'est pas incompatible… Donc, attention au changement qui serait simplement un changement structurel qui ne serait pas un changement humain. Si l'être humain ne change pas, rien ne changera.

 

Pour une insurrection des consciences, le blog de Pierre Rabhi

 

 

Partager cet article

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 23/10/2014 09:12

Tout le problème vient de l'homme, malheureusement.
Bises

Florinette 24/10/2014 13:35



Et les solutions également comme celles que proposent Pierre Rabhi, donc gardons espoir !

Bises et belle journée


 



Arlette 22/10/2014 20:07

Soyons positifs , croyons dans la force de la prise de conscience . Retrouvons les véritables valeurs sur tous les plans . Ne nous laissons pas berner par les " faussaires " .

Florinette 22/10/2014 20:46



En lisant la dernière phrase de ton commentaire, c'est la chanson de Francis Cabrel "Les faussaires” qui m'est venue en tête, des paroles tout à fait d'actualité :


Fausses infos, fausses poitrines
Fausses photos pour de faux magazines
Faux guérisseurs, fausses fortunes
Faux électeurs dans les fosses communes
Faux soldats dans les fausses guerres
Ça va finir, ça va finir
Qu'on sera tous des faussaires

Faux marteaux, fausses faucilles
Faux garçons aux bras de fausses filles
Faux serments pleins de "forever"
Faux calmants pour de fausses douleurs
Faux pur-sangs sous de fausses crinières
Ça va finir, ça va finir
Qu'on sera tous des faussaires

Pour en sortir c'est du délire
C'est un vrai casse-tête
Même tes faux sourires
Te font de vraies fossettes

Fausses rumeurs, fausses annonces
Faux sauveur donnant de fausses réponses
Fausses amours, fausses postures
Faux chanteur dans sa fausse voiture
Faux bijoux donnant de fausses rivières
Ça va finir, ça va finir
Qu'on sera tous des faussaires

Pour en sortir c'est du délire
C'est un vrai casse-tête
Même tes faux sourires
Te font de vraies fossettes

Faux prêcheur, faux prophète
Faux joueur mimant la fausse défaite
Fausse Bible ou bien sa fausse lecture
Faux touristes dans la fausse nature


 



Daniel 22/10/2014 17:33

J'adhère ! Il faudrait encore plus d'hommes comme lui. Mais le monde change et le changement émane d'en bas et non d'en haut.....ça pousse, ça pousse. Plein d'innovations sont entrain de se mettre
en place.

Florinette 22/10/2014 20:01



Oh oui alors !! Bien d'accord avec toi beaucoup de choses se font et un jour tout basculera, en tout cas c'est ce que je pense également !


 



ptitlapin 22/10/2014 10:09

Un grand monsieur, que j'écoute souvent avec avidité et joie. L'humain est-il prêt à changer ? je pense que la grande majorité non malheureusement. Bonne journée Florinette

Florinette 22/10/2014 20:00



Coucou Ptitlapin !


J'aime aussi écouter ce grand monsieur qui montre que tout est possible si l'on veut bien agir... Tu sais, je pense qu'il y a de plus en plus d'initiatives, de révolutions silencieuses qui un
jour apparaîtront au grand jour ! Merci Ptitlapin pour ton message et bonne soirée, je t'embrasse.


 



Aifelle 22/10/2014 06:26

Je l'écouterais pendant des heures tellement il est passionnant ... et si simple, alors que les medias nous déversent à longueur de journée une logorrhée incompréhensible.

Florinette 22/10/2014 19:56



Ce qu'il dit est tellement plus “réel” si j'ose dire et accessible en comparaison à notre société ou tout est bâtie sur du mensonge déclenchant des peurs dans le seul et unique but de faire le
plus de profit possible.


 



kéa 21/10/2014 21:06

C'est exact : "Si l'être humain ne change pas, rien ne changera." et trop souvent on finit par accepter de changer quand la douleur est devenue insupportable.

Florinette 22/10/2014 19:49



C'est pour cela que Pierre Rabhi dit souvent que l'insécurité est une bonne chose, car elle nous oblige à sortir de notre conditionnement à nous réveiller afin de penser, d’agir autrement. Merci
Kéa pour ton commentaire et bonne soirée !


 



L'Instant Présent

 

Recherche