Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 10:58

 

Sur les pas d'Alexandra David-Neel

Himalayas.jpg

Editions Actes Sud

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

P.Telmon.jpgAprès des études d’ethnomédecine, Priscilla Telmon parcourt le monde de missions humanitaires en voyages aventureux. Photographe, écrivain-voyageur, membre de la Société des explorateurs français. Depuis 1999, elle se consacre plus particulièrement à des voyages au long cours qui mêlent l’histoire et l’aventure. Elle fait partager sa passion de l’exploration et des horizons lointains à travers des films, des reportages et des livres dont La chevauchée des steppes en collaboration avec Sylvain Tesson (Robert Laffont) et Carnets de Steppes (Glénat) sur leur traversée de l’Asie centrale à cheval. Elle publie Himalayas (Actes Sud), Sur les chemins du ciel (Robert Laffont) et Voyage au Tibet interdit (MK2) sur sa dernière expédition en solitaire à travers l’Himalaya, sur les pas d’Alexandra David-Néel… Elle présente la série documentaire Le sens de la marche avec Yves Paccalet sur France5, Rêves de comptoir avec Philippe Gildas sur Voyage. Sur Paris Première: les Lundi EvasionParis d’ailleursUn jour une photo, la planète en danger. Elle réalise la série documentaire Les chemins du Possible dans la collection « Les Nouveaux Explorateurs » pour Canal+ sur l’écologie dans le monde.

Résumé du livre :

En 1924, après deux ans de voyage et une expédition clandestine de cinq mois, l'exploratrice française Alexandra David-Néel est la première Occidentale à atteindre Lhassa, la capitale du Tibet interdit. Quatre-vingts ans plus tard, c'est à pied et en solitaire que Priscilla Telmon part sur les traces de cette célèbre aventurière. Rien n'a changé, ou presque, sur le "toit du monde", ni l'interdiction d'y pénétrer, ni la difficulté d'y voyager. Plus de six mois de marche, du golfe du Tonkin jusqu'à Lhassa et aux rivages sacrés du Gange, 5 000 kilomètres d'aventure, de découverte et de cheminement intérieur pour renouer avec le souffle, l'esprit des grandes expéditions passées.

stylo bleu reduit

Nous sommes en 2007. Voilà 2 mois que Priscilla Telmon marche pour atteindre la petite mission catholique française de Tsedrong au Yunnan, aux portes du Tibet Interdit, d'où les deux explorateurs, Alexandra David-Neel et le Lama Yongden sont partis un jour d'octobre 1923 pour leur équipée historique. C'est ici qu'Alexandra David-Neel fixe le début de la marche qui la mènera à Lhassa. Au rythme du récit Voyage d'une Parisienne à Lhassa qu'elle a emporté dans son sac à dos, Priscilla Telmon met ses pas dans ceux de l'exploratrice en parcourant le même itinéraire réalisé 83 ans plus tôt.

« C'est un double voyage que j'accomplis. L'un à pied, qui dessine dans la poussière des pistes la trace de son itinéraire. L'autre, à travers les textes de Mme Neel. Ainsi, en la lisant, je décrypte dans les plis du terrain, et dans les scènes quotidiennes, les signes de l'évolution et des changements historiques. Le voyage d'une Parisienne est mon vademecum, mon almanach d'un autre temps. Traverse-t-on plus facilement l'Himalaya quand on chemine de concert avec les voix de ceux qui se sont tus ? »

Après plus de 5000 kilomètres, Priscilla arrive au but qu'elle s'est fixé en partageant son aventure par le biais de ses magnifiques photos et documents passionnants réunis dans ce très bel ouvrage. Mais la question que l'on pourrait se poser est "Que cherche-t-on en marchant pendant des jours et sur des centaines de kilomètres à travers l'Himalaya ? " et je trouve que Priscilla y répond avec beaucoup de coeur et d'émotion :

« Cette certitude peut-être que la vérité n'est pas au bout du chemin, ni dans le bonheur de la destination atteinte, mais dans le cheminement lui-même, sur la partition du terrain géographique et dans le tréfonds de soi. Ce soir-là, je songe à cette “escapade” au long cours décidée par gratitude envers Alexandra. Je contemple les étoiles sous la voûte céleste. L'une d'elles s'est peut-être allumée pour moi. La vraie inconscience n'est pas de partir vulnérable sur les pistes lointaines, mais de croire que l'on peut les fouler sans compter sur sa bonne étoile. »

 

Pour aller plus loin : le site et le blog de Priscilla Telmon

 

Partager cet article

commentaires

omnitech guides 19/11/2014 12:31

The footstep of the Alexandra David-Neel in the Himalayas is marked as the beginning of the story of reality that is discussed here in this article. This is all about the world for the humanitarian mission and that says it all.

Florinette 19/11/2014 13:21

Absolutely, and thank you for your message !

Béatrix 04/04/2012 19:32

Superbe voyage intérieur à travers la marche...je n'aurais pas pu la suivre non plus mais son expérience est vraiment enrichissante à découvrir, merci Florinette pour ce bel article, très bel
univers.

Florinette 08/04/2012 12:20



Très enrichissante et incroyable ! Merci à toi Béatrix et je te souhaite de joyeuses Pâques ! Bisous



Cathy 03/04/2012 11:32

Elle a bien du courage ! Sa "quête" se veut noble, mais peu pourraient la suivre.

Merci, Florinette, pour cette découverte.

Bisous,

Cathy.

Florinette 04/04/2012 10:22



Beaucoup de courage et même si j'adore marcher, je n'aurais pas pu la suivre...


Merci à toi Cathy et bonne journée !


 



Reinette 03/04/2012 09:48

très bien présenté et donna envie de lire.
amitiés

Florinette 03/04/2012 11:34



Merci Reinette et bonne journée, à bientôt !


 



keisha 02/04/2012 20:36

Je me demande s'il n'y a pas un de ses livres à la bibli (je scrute toujours le rayon Voyages!)

Florinette 03/04/2012 11:22



J'espère vraiment que tu le touveras ! ;-)


 



Suzanne 02/04/2012 17:39

Un «beau livre» à se procurer , à lire, à «voir» aussi. Je m'empresse de noter.

Florinette 02/04/2012 18:50



Tu fais bien Suzanne, car c'est vraiment un bel ouvrage !


 



Dominique 02/04/2012 14:34

Ah celui là il me le faut, A David Neel est un des premiers écrivains voyageurs que j'ai lu, depuis j'ai vraiment constituer une grosse bibliothèque et j'aime l'enrichir, merci d'avoir attiré mon
attention

Florinette 02/04/2012 18:46



Je t'en prie Dominique, ce livre viendra parfaitement enrichir ta bibliothèque, car Priscilla Telmon dévoile de très belles photos d'Alexandra ainsi que quelques pages de son carnet de voyage...


 



Marie-Christine 02/04/2012 11:17

Merci pour cette nouvelle initiation, ma Chère Florinette que j'embrasse bien fort et à qui je souhaîte une très bonne semaine !

Florinette 02/04/2012 13:27



Merci ma chère Marie-Christine, je t'embrasse très fort également en te souhaitant une belle semaine, à bientôt !


 



Arlette 02/04/2012 10:40

J'avais vu son émission à la télé et j'avais beaucoup aimé , inutile de préciser que je m'empresse de noter ce livre .
Bonne journée et une multitude de bisous . Arlette

Florinette 02/04/2012 13:27



Je ne l'ai pas vu...mais, du coup, je me suis rattrapée avec ce magnifique ouvrage en attendant le jour où je pourrais me procurer le DVD...

Bisous tout plein et belle journée !


 



Aifelle 02/04/2012 07:45

Je n'ai pas l'étoffe de me lancer dans une aventure pareille, mais j'aime lire les périples des autres ..

Florinette 02/04/2012 13:24



Moi non plus, et tout comme toi je préfère les lire !


 



L'Instant Présent

 

Recherche