Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 10:23


E.Kubler-Ross



Biographie :


Elisabeth Kübler-Ross, née le 08 juillet 1926 à Zurich en Suisse, est décédée le 24 août 2004 à son domicile de Scottsdale, en Arizona (Etats-Unis d’Amérique). Elle était âgée de 78 ans.

 

Affectée par plusieurs accidents vasculaires cérébraux, handicapée de longue date, Elisabeth est morte paisiblement, entourée de son fils Kenneth, de sa fille Barbara et de deux de ses proches amis, après quelques jours à peine de coma.


Travailleuse infatigable, pionnière de la thanatologie moderne, du mouvement des soins palliatifs et de l’accompagnement des personnes en deuil, Elisabeth Kübler-Ross, qui supportait mal l’inaction, attendait depuis longtemps cet évènement ! Enfin libérée de son handicap, elle peut désormais danser parmi les galaxies comme elle se plaisait à l’imaginer.


Personnage internationalement reconnu, parfois controversé, Docteur Honoris Causa d’un très grand nombre d’universités à travers le monde, Elisabeth Kübler-Ross n’a laissé personne indifférent à son travail. Elle figure parmi une liste dressée par la presse américaine des 100 personnalités ayant le plus marqué le 20ème siècle.


Son œuvre est considérable : une vingtaine d’ouvrages traduits dans plus de 30 langues, des articles, des séminaires, des conférences par centaines. Ses travaux sont aujourd’hui enseignés dans toutes les facultés de médecine et de psychologie, les écoles d’infirmières et d’aides-soignantes…  Elle demeure chère aux cœurs de nombreux soignants qui trouvent en elle une source d’inspiration.


Elle continue par ses écrits à soutenir nombre de malades et de familles confrontées à la maladie grave, la mort et aux difficultés de l’existence.

 

 

Voir le site Elisabeth Kübler-Ross France



Bibliographie des romans traduits en français :

(Liste non exhaustive)

 


* 1986 – Ce qu’ils ont vu au seuil de la mort, (Édition du

              Rocher),

* 1989 – Les derniers instants de la vie, (Éditions Labor

              & Fides),

* 1990 – La mort est un nouveau soleil, (Éditions du

              Rocher),

* 1990 – La mort et l’enfant, (Éditions du Rocher),

* 1990 – La mort porte de la vie, (Éditions du Rocher),

* 1993 – Apprendre à mourir, apprendre à vivre,

              (Éditions Courrier du Livre),

* 1994 – La mort dernière étape de la croissance,

              (Éditions du Rocher),

* 1997 – Vivre avec la mort et les mourants, (Éditions

              du Rocher),

* 1998 – Mémoires de vie, mémoires d’éternité,

              (Éditions France Loisirs),

* 1999 – Avant de se dire au revoir, (Éditions Presse du

              Châtelet),

* 2000 – La mort est une question vitale, (Éditions Albin

              Michel),

* 2002 – Leçons de vie, (Éditions JC Lattès),

* 2009 – Sur le chagrin et sur le deuil, (Éditions JC

              Lattès)

 

 


Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article

commentaires

dasola 10/01/2010 09:39


Bonjour Florinette, d'abord excellente année 2010 (je suis déjà un peu en retard pour ces voeux). C'est grâce à ton billet que j'entends parler pour la première fois Mme Kübler-Ross. Je suis en
effet sûre que la religion stricto sensu n'entre pas en ligne de compte et c'est temps mieux. C'est universel pour les croyants et non croyants. La mort touche tout le monde. Merci pour ce billet
et bon dimanche.


Florinette 10/01/2010 12:20



Bonjour Dasola, et merci pour tes voeux, très belle année 2010 à toi aussi.
J'ai découvert cet auteur récemment et je dois dire que ses livres sont passionnants. Ils offrent une ouverture sur la vie qui nous aide à mieux l'appréhender pour essayer d'en retirer que le
meilleur. Merci, bon dimanche à toi aussi.



Marie 09/01/2010 14:49


Je ne connaissais pas du tout cette grande dame. J'espère toutefois que ses récits ne sont pas trop basés sur la religion car ça ne rencontrerait pas beaucoup d'écho chez moi...


Florinette 09/01/2010 20:34



Non ne t'inquiète pas. C'est vrai que l'on confond bien souvent la spiritualité avec la religion alors que ce sont deux mondes différents. Il y a même certains religieux qui n'ont pas de scrupule à
se servir de la spiritualité pour détenir le pouvoir sur les gens, tout en les maintenant dans une certaine peur afin de mieux les contrôler...





L'Instant Présent

 

Recherche