Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 12:50

Voici un extrait du livre de Gontran Spoulfoch "Qui cherche trouve" que je n'ai pas encore lu, mais ce passage, entendu sur la radio Ici & maintenant, qui relate le quotidien est tellement réaliste, quand on s'enferme dans nos habitudes, que j'ai eu envie de vous le faire découvrir :

 

Qui-cherche-trouve.jpg

Un jour de plus ou un jour de moins :

Ce chapitre s'adresse aux personnes de 40 ans et plus :


"Quand on est jeune, on s'interroge sur tout. Comme de nombreuses questions restent sans réponse, on les oublie. La vie continue, chacun doit prendre sa place au sein de la société : l'école puis le travail, le couple puis la famille, c'est le modèle de base le plus utilisé. Bien entendu, chaque cas est unique, mais les règles biologiques déterminées de la vie sur terre : respirer, dormir, boire, manger, se reproduire valent pour tous. Les applications sociales : se loger, travailler, se marier, consommer, payer ses factures, etc., dérivées de ces règles élémentaires, te conduisent à tomber dans un piège mortel.

Rapidement, et sans que tu t'en rendes compte, tu t'enfermes dans un rythme routinier, écrasé par la mécanique du système. Après ou avant le travail, il faut faire les courses, la cuisine, le ménage, la lessive, etc. Toutes ses occupations obligatoires et nécessaires rongent le peu de temps libre dont tu disposes en dehors de ton travail. Quelques moments de repos, vacances, arrêts maladie ou autres sont une bien maigre consolation.

Les semaines, les mois, les années passent à une vitesse folle, finalement, en deux temps trois mouvements, tu arrives à la retraite, tu es vieux, ta mort est proche, que reste-t-il de ta vie ? Ton corps est usé, ta tête fatiguée et même si tu veux encore, tu ne peux plus grand-chose. Tu t'es bien fait avoir, la multitude des vicissitudes de ton quotidien t’a éloigné des questions fondamentales, tu as subi ta vie. En définitif, tu n'es pas plus avancé que lorsque tu avais 15 ans, bref, tu t'es mal occupé en attendant la mort..."

 

Partager cet article

commentaires

ptitlapin 09/03/2014 09:52

Oh tellement vrai. En ce moment, je pense exactement la même chose mais pas facile de sortir de cette spirale dans laquelle on nous enferme. Un livre que je vais absolument lire. Bon dimanche
Florinette et plein de soleil

Florinette 09/03/2014 13:25



Tout à fait d'accord avec toi, ce n'est pas facile, mais pas impossible, c'est ce qui donne espoir ! ;-)


Gros bisous et bon dimanche Ptitlapin !


 



Alex44 04/06/2011 14:54


J'ai 15 ans, et voilà très précisément la chose que je n'accepterais jamais : la fadeur de l'existence et le brouillard de l'âme. Merci pour ce post.


Florinette 05/06/2011 18:46



Et tu as bien raison !! Merci à toi Alex44 pour ce commentaire.


 



yueyin 14/03/2011 22:39


une position un peu dure mais malheureusement souvent réaliste mais gare a celui ou celle qui ne rentre pas dans le rang, lire au lieu de faire le ménage (par exemple) est en général assez mal
considéré :-)


Florinette 15/03/2011 09:02



C'est certain...à moins de n'avoir aucun objet fragile aux alentours ! ;-)


 



La Pyrénéenne 10/03/2011 14:49


On en prend conscience régulièrement pourtant ( du moins pour certains )et puis on oublie, repris dans le cycle , malheureusement ...


Florinette 10/03/2011 15:32



Ce n'est pas facile, on se laisse facilement emportée par le tourbillon, car trop de personnes le sont encore...


 



claire 09/03/2011 20:24


bonsoir florinette je passe te souhaiter une bonne soirée j'espére que tu vas bien et que tu as du beau temps par chez toi ici il fait bon pourvu que sa dure bonne soirée bizzzz


Florinette 10/03/2011 09:31



Il a fait beau, mais aujourd'hui le temps est un peu couvert, mais les températures restent agréables.


Bises et bonne journée !


 



claire 08/03/2011 09:46


bonjour florinette sa ma fait trés plaisir ta visite car beaucoup de personne réponde dans leur blog mais une petite visite de temps en temps sa fait vraiment plaisir trés bonne journée à toi
bizzzz


Florinette 10/03/2011 09:30



Je t'en prie !


Merci, très bonne journée à toi aussi Claire !


 



Evelyne 06/03/2011 11:55


Ouh que ce paragraphe est réaliste, mais que faire pour sortir de ce tourbillon, on a beau freiner des quatre fers il est tout de même difficile d'en sortir.
bises ma Flo


Florinette 08/03/2011 09:11



Oui ce n'est pas facile, mais d'en prendre conscience c'est déjà un premier pas !


Je t'embrasse très très fort et merci beaucoup pour ce petit message !


 



claire 05/03/2011 22:32


bonsoir florinette je passe te souhaiter une trés bonne soirée et un excellent week end bizzzz


Florinette 08/03/2011 09:08



Merci Claire, je te souhaite une belle semaine, bisous et à bientôt !


 



ptitlapin 01/03/2011 21:54


C'est tellement vrai malheureusement. A chacun d'essayer de ne pas tomber dans le piège de cette société frénétique.
Ce livre a l'air très intéressant. Bonne soirée Florinette. Bisous


Florinette 02/03/2011 10:34



Comme tu le dis si bien, c'est ce piège qu'il faut éviter.


Merci Ptitlapin, bonne journée, je t'embrasse !


 


 



Le Nirvana 01/03/2011 16:31


un peu oui, un peu non...Heureusement que nous prenons conscience que la vie n'est pas qu'une course à....
Les moments où on se retrouve avec soi-même, par la méditation ou en faisant des activités agréables et ressourçantes nous permettent de tenir le rythme imposé par ...la société, la famille, notre
boss, etc....
Je vais méditer là-dessus !
Amicalement et merci pour tes beaux articles !


Florinette 02/03/2011 10:27



Oui heureusement que nous en prenons conscience et de plus en plus, car les moments avec soi-même étaient devenus rares d'où cet état de stress ressentis de part et d'autre...

Merci à toi Le Nirvana et à bientôt !


 



L'Instant Présent

 

Recherche