Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 16:19



Biographie :

Né de parents d'origine irlandaise, Donald Edwin Westlake voit le jour à Brooklyn , dans l'Etat de New-York, le 12 juillet 1933. Passionné de science-fiction et de romans d'aventures, il se met à écrire dès l'âge de 11 ans. Cependant, il ne publie son premier roman policier Th
e Mercenaries qu'à l'âge de 27 ans.

En 1960, le jeune Westlake, après des études universitaires, travaille comme lecteur dans une agence litérraire. Comme s'il cherchait à cacher sa véritable identité, Westlake débute sa carrière de romancier sous le pseudonyme de Richard Stark, en créant le personnage de Parker, un truand cynique confronté au crime organisé. Très rapidement il signe d'autres livres sous divers pseudonymes : Curt Clark, Timothy J. Culver, J. Morgan Cunningham, Samuel Holt, Richard Stark et Tucker Coe, pour raconter les aventures du détective Mitch Tobin. Puis, il rédige un unique roman de, science-fiction Anarchaos, une histoire d'amour Ordo, avant de publier des oeuvres signées de son vrai nom.


Spécialiste du roman de « casse », ces deux personnages préférés et récurrents sont John Dortmunder, cambrioleur professionnel aux aventures rocambolesques poursuivi par la poisse et Parker (sous le pseudonyme de Stark), jumeau sérieux de Dortmunder, un cambrioleur froid, cynique et efficace.

Ce qui caractérise son style d'écriture, c'est son sens permanent de l'humour, même dans les situations les plus graves. Les polars de Donald Westlake ont été très souvent adaptés au cinéma et leur auteur a écrit de nombreux scénarios pour le grand et le petit écran.


Il a remporté par trois fois le Edgar award, et a été désigné en 1993 Grand Master de l'association Mystery Writers of America.

Le monde du polar perd une de ses grandes figures, car Donald Westlake, ce père de sept enfants et époux d'Abigail, également écrivain, est mort dans la nuit du 31 décembre 2008 au premier janvier 2009 d'un infarctus, à l'âge de 75 ans.
 
Selon ses proches, Donald Westlake « écrivait sept jours par semaine », et uniquement sur des machines à écrire manuelles. L'écrivain, dont certaines oeuvres ont été traduites en français par Jean-Patrick Manchette, sera resté créatif jusqu'à sa mort : la parution de son dernier roman, « Get Real », est prévue pour le mois d'avril 2009.



Drapeau-am--ricain.pngLe site officiel de l’auteur



Bibliographie :

Livres disponibles en français :

Romans :

* 1960
Le Zèbre, (Indisponible),
* 1962
Bon app' !, (Éditions Gallimard),
* 1967
Pris dans la glue, (Éditions Gallimard),
* 1969
Kidnap-party, (Éditions Gallimard),
* 1970
Crédit est mort, (Éditions Gallimard),
* 1973
Gendarmes et voleurs, (Éditions Denoël),
* 1974
Place au gang !, (Éditions Gallimard),
* 1987
Festival de crêpes, (Éditions Gallimard),
* 1987
Drôles de freres, (Éditions Rivages),
* 1987 – Levine, (Éditions Rivages),
* 1989
Pour une question de peau, (Éditions
              Minerve),

* 1990
Adios Scheherezade, (Éditions Minerve),
* 1991 – Anarchaos, (Éditions Denoël),
* 1993
Un jumeau singulier, (Éditions Rivages),
* 1995
Un loup chasse l'autre, (Éditions Gallimard),
* 1995
Ordo, (Éditions Rivages),
* 1997
Le pigeon d'argile (Éditions Gallimard),
* 1997
Aztèques dansants, (Éditions Rivages),
* 1997
Kahawa, (Éditions Rivages),
* 1998
L'assassin de papa, (Éditions Gallimard),
* 1998
Faites-moi confiance, (Éditions Rivages),
* 1999
Château en esbrouffe, (Éditions Gallimard)
* 1999
Trop humains, (Éditions Rivages),   
* 2000
Le couperet, (Éditions Rivages),
* 2001 – Smoke, (Éditions Rivages),
* 2001 – 361, (Éditions Rivages),
* 2002
Moi, mentir ?, (Éditions Rivages),
* 2003
Le contrat, (Éditions Rivages),
* 2004 – Moisson Noire, (Éditions Rivages),
* 2004
La mouche du coche, (Éditions Rivages), 
* 2005
Motus et bouche cousue, (Éditions Rivages),
* 2006
Le pigeon récalcitrant, (Éditions Gallimard),
* 2006 – Mort de trouille, (Éditions Rivages),
* 2007
– Argent facile, (Éditions Rivages),
* 2008 – Divine providence,
(Éditions Rivages),


Série Dortmunder :

* 1978
La Joyeuse magouille, (Éditions Gallimard),
* 1984
Ça n'arrive qu'à moi, (Éditions Gallimard),
* 1988
Le Paquet, (Éditions Gallimard),
* 1988
Le ciel t'aidera ?, (Éditions Gallimard),
* 2000
Histoire d'os, (Éditions Rivages),   
* 2003
Dégats des eaux, (Éditions Rivages),
* 2004
Au pire qu'est-ce qu'on risque ?, (Éditions
              Rivages),   

* 2004
Mauvaises Nouvelles, (Éditions Rivages),
* 2005
Jimmy the Kid, (Éditions Rivages),
* 2006 – Les sentiers du désastre, (Éditions Rivages),
* 2006
Transgressions : Volume 1, (Éditions
              Calman-Lévy
),
* 2006 – Pourquoi moi ?, (Éditions Rivages),

* 2007 Pierre qui roule, (Éditions Rivages),
* 2007
Personne n'est parfait, (Éditions Rivages),
* 2008
– Voleurs à la douzaine, (Éditions Rivages),

Série Parker : (sous le pseudonyme de Richard Stark)

* 1963
Comme une fleur, (Éditions Gallimard),
* 1964
La clique, (Éditions Gallimard),
* 1964
Pour l'amour de l'or, (Éditions Gallimard),
* 1965
En coupe réglée, (Éditions Gallimard),
* 1966
Rien dans le coffre, (Éditions Gallimard),
* 1966
Le septième homme, (Éditions Gallimard),
* 1966
Sous pression, (Éditions Gallimard),
* 1968
Travail aux pièces, (Éditions Gallimard),
* 1968
Le divan indiscret, (Éditions Gallimard),
* 1969
Blanc-bleu noir, (Éditions Gallimard),
* 1969
Un petit coup de vinaigre, (Éditions
              Gallimard),

* 1971
Le défoncé, (Éditions Gallimard),
* 1973
Portraits gratis, (Éditions Gallimard),
* 1974
Parker fait Peau Neuve, (Éditions
              Gallimard),   

* 1975
Signé Parker, (Éditions Gallimard),
* 2001
Comeback, (Éditions Rivages),
* 2001
Backflash, (Éditions Rivages),
* 2005
Flashfire, (Éditions Rivages),
* 2005
Firebreak, (Éditions Rivages),

Série Grofield : (sous le pseudonyme de Richard Stark)

* 1971
L'oiseau noir, (Éditions Gallimard),
* 1971
Les citrons ne mentent jamais, (Éditions
              Gallimard),

* 1988
La demoiselle, (Éditions Rivages),
* 1993
La dame, (Éditions Rivages),


Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article

commentaires

L'Instant Présent

 

Recherche