Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

1 janvier 2007 1 01 /01 /janvier /2007 22:40















Éditions du Seuil, coll. Points hors série,
2001, 140 pages.



Dans cette parution se trouvent deux nouvelles intitulées Coïncidences et Rigor Mortis. Cette dernière est parue pour la première fois dans le journal « Le Monde » en août 1997.

Coïncidences met en scène le personnage d’Antoine qui se morfond près d’un téléphone silencieux. Cela fait bientôt deux heures qu’il attend Julia pour aller dîner, ni tenant plus, il appelle chez des amis de sa femme mais hélas sans succès, jusqu’à ce que la  sonnerie tant attendu le fait sursauter. Ce n’est pas la voix de Julia, mais celle d’un homme qui lui apprend être en compagnie de sa femme et que, s’il souhaite la revoir vivante, il doit suivre ces instructions : se munir de son arme, prendre un train pour Paris-Montparnasse, aller à la brasserie alsacienne et tirer sur son vice-président…Antoine a des soupçons, cet inconnu à l’air de le connaître parfaitement et surtout pourquoi doit-il tuer son patron ?!!, ne s’agirait-il pas d’une machination, d’un coup monté…

Dans Rigor Mortis ce sont des jeunes filles de nationalité étrangère, venues étudier à Paris, qui disparaissent. La police est sur le qui-vive et travaille en étroite collaboration avec la presse. Au bureau de la rédaction c’est l’affolement depuis qu’Andréa a reçu l’appel du tueur schizophrène, et en prime, une photo de ses exploits. Il joue avec leurs cadavres, les aime, se serre contre eux, leur parle, vie avec, et dès qu’ils sentent trop mauvais les enterre sous son parquet. Ce ravisseur très discret qui nargue la Police semble être au courant de tous leurs agissements. Mais qui peut-il bien être pour être si prêt d’eux et en même temps invisible ?…

Encrier-accueil.pngJ’ai refermé ce livre dans un état de stupeur, je ne connaissais pas le style de cette écrivaine, elle sait manipuler et entraîner à merveille le lecteur sur des fausses pistes avec plus d’un rebondissement qui l’attend au tournant et qui le plonge dans une vision cauchemardesque à lui en donner des frissons. Cette petite lecture m’a donné envie de continuer à explorer l’univers de Brigitte Aubert.


Citation :

« Si toutes les choses que vous n'avez jamais vues n'existaient pas, le monde serait bien petit. » Brigitte AUBERT - Eloge de la phobie.



Le site officiel de Brigitte Aubert




Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article

commentaires

aril 20/07/2007 23:38

j'aime beaucoup Brigitte Aubert!!! elle a un style bien à elle qui allie suspense et humour(noir souvent)

Florinette 19/08/2007 11:53

En tout cas, c'est ce que j'ai remarqué en lisant ces deux nouvelles, il faudrait que je lise d'autres de ses romans !

hydromiel 11/05/2007 08:08

Haaaaaa Brigitte Aubert.... j'adore sans aucune limite. Mon préféré restant le tout premier que j'ai lu d'elle "Funerarium". Mais les autres sont tout aussi bien. Notamment le dernier que j'ai lu d'elle "Une âme de trop", excellent

Florinette 11/05/2007 18:49

Je comprends tout à fait ton engouement pour Brigitte Aubert, j'ai été bluffée par son style et je compte bien poursuivre avec cet auteur ! ;-)))

Jo Ann v. 12/01/2007 01:54

Et bonne année! :)

Florinette 12/01/2007 08:56

Merci Jo Ann, Bonne année à toi également !

clarabel 03/01/2007 14:09

Ton état de stupeur m'intrigue !!! Je n'ai encore rien lu de Brigitte Aubert, ce n'est pas faute d'avoir envie, juste ... euh ... juste ... Je sais que ça viendra, mais j'ai hâte de cette rencontre ! :-))

Florinette 03/01/2007 20:07

Je ne m'attendais pas à une lecture aussi stupéfiante, j'ai été happée par son style, elle a le don de balader le lecteur à lui en faire perdre la tête et j'aimerai bien dans un proche avenir recommencer cette expérience... ;-))Je ne sais pas si tu as lu sa bibliographie, elle écrit également des romans pour la jeunesse et comme j'ai vu que tu en lisais pas mal, tu peux, peut-être, y trouver ton bonheur !

pom' 02/01/2007 13:12

j'ai rencontré B. Aubert lors d'une foire aux livres, elle est trés dynamique et sympa, j'ai eu du mal à choisir, tous ses livres parlent du sujets différents et interressants, j'ai opté pour une âme de trop mais je ne l'ai pas encore lu.

Florinette 02/01/2007 18:43

Tu m'en diras des nouvelles, en faisant sa biographie, j'ai vu que c'était son dernier. Cela ne m'étonne pas qu'elle soit comme cela, avec tout ce qu'elle entreprend et la sympathie elle la porte sur elle...

Jos du Livrophile 02/01/2007 11:48

illusions, faux-semblants, aubert a un style dérangeant mais terriblement envoûtant... comme elle le dit : "Je mets en scène des hallucinations plutôt que des idées ou des expériences, voilà mon secret".

Florinette 02/01/2007 18:41

J'ai été stupéfaite par sa façon de manipuler le lecteur, impossible de lâcher le livre jusqu'au dénouement final, c'est, comme tu le dis, terriblement envoûtant.

Bellesahi 02/01/2007 09:25

Je ne suis pas très policier non plus !

Florinette 02/01/2007 18:38

Tu devrais, si tu en as l'occasion, lire La femme en vert d'Arnaldur Indridason un très bon polar Islandais. ;-)

Turquoise 01/01/2007 23:49

Ton billet est intéressant, mais je n'accroche toujours pas aux romans policiers... Mais cela ne m'empêche pas de te souhaiter une très heureuse année 2007, pleine de bons livres !

Florinette 02/01/2007 00:14

Avant moi non plus, mais depuis que j'ai lu La femme en vert d'Arnaldur Indridason, dont je ferais un article bientôt, je m'y remets et là je n'ai pas été déçue.Merci Turquoise pour tes voeux, je te souhaite également plein de bonnes choses pour 2007.

valdebaz 01/01/2007 23:21

ça y est  ! Florinette est repartie sur les chapeaux de roues ! Félicitations ! En pleine forme ! J'ai un "brigitte Aubert" en attente que la libraire m'a chaudement conseillé (le dernier mais je n'ai pas le livre sous les yeux) !

Florinette 02/01/2007 00:12

C'est peut-être une âme de trop ? c'est le dernier que j'ai noté dans sa biographie, tu peux y jeter un coup d'oeil en cliquant sur son nom en haut de sa photo. ;-)

L'Instant Présent

 

Recherche