Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 00:04



© Arturo PATTEN - Opale

Biographie :

Né à Newark en 1947, Paul Auster grandit dans les banlieues de cette ville, mais apprend à aimer New-York où il passe ses week-ends. Dès l'âge de 13 ans il décide de devenir écrivain, un désir qui lui vient du plaisir qu'il a à lire. Depuis cette époque, les livres ont pour lui toujours la première et la plus grande importance. Les siens reflètent la vie quotidienne des américains, comme les matchs de base-ball, sport si emblématique de cette nation, qui reviennent souvent dans ses lignes.

Quand il a 18 ans, il étudie le français et l'italien, et publie ses premiers articles sur le cinéma dans la revue « Colombia Review Magazine ». Il écrit aussi des scénarios pour des films muets, montrant un attrait pour le cinéma qui se retrouvera dans sa pratique mais surtout dans son dernier roman Brooklyn Follies, où il revient à ces premiers amours.

En 1970, Paul Auster découvre l'histoire dramatique de sa famille paternelle : sa grand-mère a assassiné son grand-père. Cette révélation ainsi que le poids de la guerre du Vietnam lui font perdre ses certitudes. Il commence alors une vie d'errance. Il exerce plusieurs petits métiers, il est marin pendant 6 mois, il dort dans les parcs à Dublin.

Entre 1971 et 1975, Paul Auster s'installe à Paris car il parle le français couramment et devient standardiste au bureau parisien du New York Time ainsi que "nègre" et traducteur (de Jacques Dupin, Edmond Jabès, Stéphane Mallarmé et André du Bouchet). Ces années sont très difficiles et il décide de rentrer aux Etats-Unis.


De retour au pays, il se marie avec Lydia Davis qui lui donne un fils, Daniel, deux ans plus tard. En 1979 le père de Paul Auster meurt, ce qui déclenche l'écriture du livre L'Invention de la solitude. La même année, il divorce. Jusqu'en 1980, aucune de ses productions : essais, articles, poèmes et scénarios, n'est publiée. C'est finalement l'éditeur Maeght, à Paris, qui publie son premier recueil de poèmes Unearth.

En 1981, il rencontre sa deuxième femme Siri Hustvedt, elle aussi écrivain. Un an plus tard, L'Invention de la solitude est enfin publié aux Etats-Unis, après avoir essuyé de nombreux refus. En 1985 son premier roman et premier volet de La Trilogie new-yorkaise, La cité de verre , parait : c'est un succès immédiat. La Trilogie new-yorkaise plonge des personnages dans une quête mystique, au coeur d'une ville qui devient un échiquier géant et insaisissable.
Une nouvelle période commence pour Paul Auster. Il enseigne l'écriture à Princeton, puis la traduction. C'est en 1987 que l'auteur signe chez « Actes Sud », officialisant ainsi le succès qu'il connaît auprès des lecteurs français.

En 1989 parait Moon Palace, un roman d'initiation au volume conséquent, réel succès aux Etats-Unis. Dans ce roman l'auteur quitte New-York pour accompagner son héros Marco Stanley Fogg dans un voyage solitaire long de sept années. Paul Auster est cette fois reconnu dans son pays. Il est aussi traduit dans plus de 15 langues, et sa femme publie "Les yeux bandés", également un succès.

L'année de la publication de La musique du hasard, en 1990, Paul Auster a aussi un projet de film avec Wim Wenders. Malheureusement les fonds ne peuvent êtres réunis. Le scénario est alors publié dans le « New York Times » : c'est le réalisateur Wayne Wang qui le remarque et se lance dans le tournage de Smoke.

En 1993 Paul Auster reçoit le "Prix Médicis étranger" pour son huitième roman Léviathan (dédié à Don DeLillo). La musique du hasard, le film adapté du roman par Philippe Haas, sort en salles, c'est un échec commercial. En 1994, parution de Mr Vertigo ainsi que de la BD City of Glass adaptée du livre de l'écrivain.

En 1995, le film Smoke sort en salles et rencontre un grand succès. Présenté au Festival de Berlin en 2004, Smoke y reçoit "l'Ours d'argent", ainsi qu'un Prix Spécial du jury pour la prestation de Harvey Keitel. L'année suivante, le film est nommé au Cesar du meilleur film étranger. L'auteur, le réalisateur et l'acteur décident de poursuivre l'aventure et tournent, en quelques semaines à peine, Brooklyn Boogie, fait presque entièrement d'improvisations. Paul Auster alterne cinéma et écriture.

En 2001, publication de Je pensais que mon père était Dieu, une anthologie composée de 172 histoires véridiques, lues à la radio et réunies par l'écrivain.

En 2002, il publie Le livre des illusions, salué par la presse comme son meilleur ouvrage.

En 2003 il se lance dans la réalisation de son film Lulu on the Bridge, avec son ami et acteur préféré, Harvey Keitel. Un an plus tard sort La Nuit de l'Oracle, et en 2005 Brooklyn Follies. Paul Auster décide de se consacrer à l'écriture et de laisser de côté la réalisation, un choix fait, selon lui, par nécessité artistique.

En 2006, il s'est vu attribuer le prix "Prince des Asturies des lettres", prestigieuse récompense décernée en Espagne. Il réalise un film la même année, adaptation de son roman La Vie intérieure de Martin Frost.

L'année 2007 débute pour lui avec la sortie d'un nouveau roman, Dans le scriptorium, roman psychologique sur la quête d'identité.


Drapeau-am--ricain.pngLe site officiel de Paul Auster


Bibliographie :

Trilogie new-yorkaise :
* 1987 - Cité de verre, (Éditions Actes Sud),
* 1988 - Revenants, (Éditions Actes Sud),
* 1988 - La Chambre dérobée, (Éditions Actes Sud),

* 1988 - L'Invention de la solitude, (Éditions Actes
              Sud),

* 1989 - Le Voyage d’Anna Blume, (Éditions Actes
              Sud),

* 1990 - Moon Palace, (Éditions Actes Sud),
* 1991 - La Musique du hasard, (Éditions Actes Sud),
* 1991 - Le Noël d'Auggie Wren, (Éditions Actes
              Sud-Junior
),

* 1992 -  L'Art de la faim, (Éditions Actes Sud),
* 1993 -  Le Carnet rouge, (Éditions Actes Sud),
* 1993 -  Léviathan, (Éditions Actes Sud),
* 1994 -  Disparitions, (Éditions Actes Sud),
* 1994 -  Mr Vertigo, (Éditions Actes Sud),
* 1995 -  Smoke / Brooklyn Boogie, (Éditions Actes
               Sud),

* 1996 -  Le Diable par la queue, (Éditions Actes Sud),
* 1997 -  La Solitude du labyrinthe (Éditions Actes Sud),
* 1998 -  Lulu on the bridge (le film)
              Lulu on the bridge, (Éditions Actes Sud),

* 1999 -  Tombouctou, (Éditions Actes Sud),
* 2000 -  Laurel et Hardy vont au paradis suivi de
               Black-Out et Cache-Cache, (Éditions Actes
               Sud-Papiers),

* 2001 -  Je pensais que mon père était Dieu (Éditions
               Actes Sud),

* 2002 -  Le Livre des illusions, (Éditions Actes Sud),
* 2003 -  Constat d’accident, (Éditions Actes Sud),
* 2004 -  La Nuit de l’oracle, (Éditions Actes Sud),
* 2006 -  Brooklyn follies, (Éditions Actes Sud),
* 2006 -  Pourquoi écrire ?, (Éditions Actes Sud),
* 2007 -  Dans le scriptorium, (Éditions Actes Sud)
* 2007 -  La vie intérieur de Martin Frost, (Éditions Actes
               Sud),


En collection Thesaurus :

* 1996 - Œuvre romanesque, t.I, (Éditions Actes Sud),
* 1999 - Œuvre romanesque et autres textes, t.II,
             (Éditions Actes Sud),




Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article

commentaires

Nina 04/11/2008 23:12

C'est vrai que tu es une vraie fan de Paul Auster, mais moi qui ne connaissait pas cet auteur, j'avoue être conquise et je vais continuer à lire ses livres.

Florinette 05/11/2008 09:59



Chouette tu m'en vois ravie !!



Jules 01/11/2008 17:27

Merci pour la biographie, je me l'imprime à l'instant! C'est mon nouveau chouchou!

Florinette 01/11/2008 22:21



Je t'en prie Jules et bienvenue au club !! ;-))



L'Instant Présent

 

Recherche