Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

6 décembre 2006 3 06 /12 /décembre /2006 08:31















Natalène, Tome 1


Éditions XO, 2004, 478 pages.


Quatrième de couverture :

    « Le jour où sa mère l’a abandonné dans la vaste maison de Blajan, Tristan s’est mis au piano et a joué six heures d’affilée. Il n’a plus jamais cessé.
    Tristan grandit avec sa musique à Blajan, sous l’aile de son grand-père, inflexible et extravagant chef de clan, avec ses cinq cousins, nichée turbulente semée là par la génération précédente.
    Parmi eux il y a Natalène. Elle a l’âme farouche et les yeux jaunes, elle est brune de peau et légère comme un oiseau. La même liberté, la même brûlure coulent dans leurs veines. Peu à peu la force qui les unit va devenir la plus secrète des histoires d’amour.
    Mais Natalène a un père bohémien qui chaque année l’arrache à Blajan et à Tristan sans jamais dire quand il la leur rendra. Et chaque automne la ramène à l’improviste, obstinément muette sur cette autre vie, couverte de bleus, sale et provocante, chaque fois différente de celle qui était partie, donnant à leur amour des couleurs sombres, mystérieuses et ensorcelantes. »



Natalène, Tome 2

Éditions XO, 2004, 440 pages

Quatrième de couverture :

    « Le plus fort de la tempête semble passé sur les habitants de Blajan. Natalène a pu y revenir, Tristan et elle s’aiment au grand jour et seules les vieilles tantes s’en étonnent encore.
    Mais dans le monde de la jeune fille, les ombres ont-elles vraiment renoncé ? Le Copte a-t-il perdu son pouvoir ? Et qu’est devenu Vanik, ce sauvage auquel on avait marié Natalène ?
    Peut-être la menace vient-elle de Natalène elle-même, car la jeune femme ne pourra ignorer toujours cette part d’elle qui aspire à reprendre la route. Et Tristan le sait. Elle rêve de revoir les Yémaches, ces bohémiens mystiques qui ont choisi de vivre dans la misère et la poésie… et qui « font la route » dans d’antiques roulottes, vers le Bout du Nord, un îlot de dunes des Pays-Bas. Là, croient-ils, le vent est fou et s’engouffre par une déchirure du ciel pour chercher des hommes au cœur fort et tendre, et les appeler, des années s’il le faut, jusqu’à ce qu’ils viennent.
    Si un jour se lève le vent d’Orfenor qui suit Tristan et Natalène, qui les habite et les traque, nul ne peut savoir où il les emportera... »


Pour Myrielle Marc, Orfenor est le livre de toute une vie. Elle a écrit à 18 ans la première version, sur des cahiers d'écolier, et a repris le roman trois fois, à 35, 45 et 55 ans, créant avec Tristan et Natalène deux personnages inoubliables.


Ce roman d’une incroyable richesse est un bonheur de lecture que je ne suis pas prête d’oublier, on s’attache aux personnages du plus âgés aux plus jeunes, les suivants pas à pas sur le chemin de la vie à la rencontre d’incroyable évènements. L’atmosphère mystérieuse que dégage ce roman est magnifiquement décrite dans un langage d’une crudité adolescente. Dans cette saga familiale naît une belle histoire d’amour qui nous promène, le cœur battant, de la première page à la dernière du second tome.  Il y a même un arbre généalogique situé en première page qui nous aide à comprendre et à prendre connaissance de leur avenir. À travers ces quelques lignes, je ne peux que vous exhorter à lire cet envoûtant roman qui ne vous décevra pas et comme Barbabella et Cuné, vous n’en ressortirez pas indemne.


Et également l’avis de Majanissa sur le Tome 1 et le Tome 2


Le site de Myrielle Marc




Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article

commentaires

Schlabaya 21/05/2009 10:26

Enfin un blog qui parle de Myrielle Marc ! y en a pas beaucoup. J'ai découvert cet auteur avec "Petite fille rouge avec un couteau", lu à l'adolescence, et à la rentrée 2008 j'ai dévoré "Les portes de Louviers". Elle a vraiment un style particulier, une écriture qui emporte... J'ai très envie de lire "Orfenor" ainsi que "Le Maudit". sinon, je recommande aussi le forum qu'elle tient avec deux autres auteurs (le lien est sur le site)

Florinette 21/05/2009 10:47



C'est une romancière, hélas, peu connue dans l'univers de la blogosphère et c'est bien dommage...pour l'instant, je n'ai lu que Orfenor, qui a fait le tour de ma famille tellement cette saga a plu,
mais je pense qu'un jour j'en lirais un autre comme ceux que tu cites.
Merci pour ta visite Schlabaya et à bientôt !



Theoma 02/03/2009 14:43

Merci chère Florinette de me faire partager depuis quelques années tes découvertes. Grâce à toi, Orfenor est devenu un de mes livres préférés. Je me lance à mon tour dans l'aventure du blog. Merci de m'en avoir transmis l'envie !

Florinette 02/03/2009 19:27



Merci à toi Theoma, ton message me touche beaucoup et je te souhaite la bienvenue dans l'univers de la blogosphère ! Par contre, en cliquant sur ton nom, je n'arrive pas à accéder à ton blog !!



pom' 30/01/2007 11:55

les personnages sont en effet très attachants, on a envie d'être invitée chez les blajans, y passer quelques temps entourée de ses cousins et cousines, partager leurs secrets; j'ai passé un très bon moment de lecture, tout doucement pour prolonger le séjour.

Florinette 30/01/2007 12:29

J'ai ressenti la même chose que toi pendant la lecture, cette famille est très attachante et on aimerait rester encore un peu avec eux. Tellement j'ai aimé ce livre que je m'en souviens encore très bien, comme-ci que la dernière page je l'avais tournée hier. Merci d'être venue en parler !

yueyin 09/12/2006 21:32

Super critique... impossible de résister... En plus, mon p'tit loup s'appelle Tristan... Ce livre-là je me l'offre à la prochaine occasion (je fais semblant d'avoir besoin d'occasion...) ...

Florinette 10/12/2006 09:59

De toute façon toutes les occasions sont bonnes !!! :0055:

agapanthe 07/12/2006 23:31

Je vais finir par céder, j'avais juré que jamais je ne pourrais l'acheter, trop de pub. Pourtant tu es la goutte d'eau, trop de bonnes critiques sur les blogs,  je me parjure.

Florinette 08/12/2006 08:25

Comme quoi il ne faut jamais juré... Mais ton parjure sera récompensé, tu ne le regretteras pas. :0055:

patch 07/12/2006 15:37

Arf, florinette, moi aussi je me ruine...;o )) Mais bon, l'époque étant aux cadeaux, je note....(Le cadeau, c'est pour moi ;o )) )

Florinette 07/12/2006 16:59

Alors si c'est pour toi, note, note fait toi plaisiiirr ! :0055:

Bellesahi 07/12/2006 10:53

Bienvenue dans mes liens Florinette !

Florinette 07/12/2006 10:56

Merci Bellesahi, et bienvenue à toi également ! :0055:

Thémis 06/12/2006 23:00

Bonsoir, c'est drôme que tu utilise se terme de quatrième de couv., c'est un terme dont j'ignorais l'existence avant de traavailler dans une imprimerie!

Florinette 07/12/2006 10:55

Et pourtant c'est un terme assez courant que j'entends lors des émissions sur les livres et je préfère mettre ce titre au lieu de : au dos du bouquin, je trouve que c'est mieux. :0055:

majanissa 06/12/2006 18:40

Florinette dit : je ne peux que vous exhorter à lire cet envoûtant romanTon commentaire aussi est envoutant, si je n'avais pas déjà dévoré ces deux livres, je me serais jetée dessus après ton post :-).

Florinette 06/12/2006 18:46

Merci du compliment Majanissa. C'est un livre qui nous restera en mémoire. :0055:

Bellesahi 06/12/2006 12:15

Florinette je te découvre ! Je reviendrai ce soir, j'aurai plus de temps ! A bientôt !

Florinette 06/12/2006 18:13

Merci de ta visite !A bientôt ! ;-)

L'Instant Présent

 

Recherche