Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 10:29


Biographie
:


Duong Thu Huong est née en 1947 au Vietnam dans une famille bourgeoise traditionnelle, sa mère est institutrice et son père ingénieur dans la téléphonie mobile. Elle reçoit une éducation féodale stricte. Elle est une enfant de la guerre et du communisme.

Dès l'âge de vingt ans, elle se rend sur le front, à la tête d'une brigade de jeunes « soldats chanteurs », où elle reste près de dix ans et s'évertue à remonter le moral des troupes. Très vite, elle découvre l'horreur de la guerre civile et aussi les privilèges dont bénéficient les dignitaires du parti.

Mariée de force, en 1967, à un homme brutal qui ne peut s'empêcher de la battre. « Quand j'étais très jeune, j'ai dû me marier avec un homme qui m'aimait et que je n'aimais pas. Il a mis son fusil sur mon cou, il m'a demandé de l'épouser, sinon il me mettait une balle dans la gorge, il se tuerait ensuite. J'avais peur, j'avais 20 ans, c'était un homme fou amoureux, mon père était loin. Vous savez bien que dans une famille le père est toujours le premier soutien des filles. Mes frères étaient petits, je suis l'aînée, j'ai eu peur de mourir, et je ne pouvais pas m'en sortir. J'ai vécu comme une esclave, une vie végétale, assez longtemps. Après la naissance de deux enfants, j'ai demandé le divorce, mais mon père est intervenu. Il m'a obligée à rester avec cet homme, parce que pour une famille féodale, un divorce c'est salir l'honneur des siens. J'ai dû rester dans ce carcan jusqu'en 1980. »

Ses premiers écrits, poèmes à la gloire de la Révolution, articles et pamphlets, coïncident avec son adhésion au parti communiste dont elle est exclue en 1990 pour sa trop grande ferveur envers la démocratie.

Démunie de tous ses droits civiques, Duong Thu Huong décide alors d'être écrivain, mais ses romans dénoncent le régime totalitaire qui sévit au Vietnam, et elle est arrêtée et emprisonnée sans procès en 1991. Amnesty International et l'Association internationale d'écrivains, sensibles à sa cause, concourent à sa libération. Elle envoie ses manuscrits, interdits de sortie au Vietnam, aux éditeurs français, qui traduisent et publient Histoire d'amour racontée avant l'aube et Paradis aveugles (1991), Roman sans titre (1992), Au-delà des illusions (1996),
Myosotis (1998) ou encore Terre des oublis (2006) - sélectionné pour le prix Femina du roman étranger. Les écrits de Duong Thu Huong, poétiques et profonds, témoigne des difficultés de l'existence et de l'engagement de cette femme courageuse et charismatique oeuvrant pour le bien de l'être humain.

Aujourd'hui Duong Thu Huong est également traduite en allemand et en anglais. À ce jour, elle est la seule écrivaine vietnamienne dont l'oeuvre a été intégralement traduite en français. Son style est fluide, éblouissant, d'une grande beauté ! On ne peut que se réjouir de l'excellente traduction de Phan Huy Duong.


Bibliographie :

* 1991 - Histoire d'amour racontée avant l'aube,
             (Éditions de l'Aube),

* 1991 - Paradis aveugles, (Éditions des Femmes),
* 1992 - Roman sans titre, (Éditions des Femmes),
* 1996 - Au-delà des illusions, (Éditions Philippe
             Picquier),

* 1998 - Myosotis, (Éditions Philippe Picquier),
* 2006 - Terre des oublis, (Éditions Sabine Wespieser),
* 2007 - Itinéraire d'enfance,
(Éditions Sabine
             Wespieser
)
,
* 2009 - Au Zénith, (Éditions Sabine Wespieser)



Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article

commentaires

aredius44 04/05/2007 23:29

Merci pour vos pages. Je vous cite sur mon blog où je parle de Phan Huy Duong.

Florinette 05/05/2007 10:03

Merci aredius de votre visite, je vais aller faire un petit tour sur votre blog !A tout de suite !

L'Instant Présent

 

Recherche