Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 08:51




Tome 1 - Éditions Flammarion, novembre 1987, 159 pages.
Tome 2 - Éditions Flammarion, octobre 1992, 136 pages.


1988 et 1993 - Meilleur album étranger – Angoulême.
1992 - Prix Pulitzer.



Dans ce premier tome, l’auteur relate par alternance sa relation complexe avec son père et la déportation des juifs dans les camps nazis. On apprend à connaître cette famille attachante et puis la nostalgie, l’humour s’évaporent par la progression de la montée du nazisme et son lot d’horreur et de trahison.

Dans le second tome, on se retrouve face à l’enfer que toutes ces personnes ont vécu dans les camps de la mort.


La citation d’Hitler qui figure sur le tome 1 nous met déjà en garde : « Les Juifs sont indubitablement une race, mais ils ne sont pas humains ». Ce témoignage accompagné de dessins en noir et blanc où les Juifs, représentés avec des têtes de souris, sont traqués par les Allemands à tête de chats est pétrifiant et bouleversant et encore les mots sont faibles… En refermant ces tomes, la question qui m’est venue à l’esprit est : comment peut-on survivre à tant d’atrocité ? Même si son père a réappris à vivre, il porte en lui les stigmates de la restriction. Ce roman graphique est incroyablement précis et rempli de détails écoeurants, innommables. À la fin de l’ouvrage, je suis restée un petit moment à regarder avec douleur et compassion les photos de son frère et de son père.




Voir aussi les avis de les avis de Lily, Emmyne, Emeuraude, Saxaoul, Chiffonnette, Alexandra, Kathel, Ori, Féedesagrumes..(si j'en oublie, dites-le-moi !) 




Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article

commentaires

fee des agrumes 11/05/2009 13:35

Mon humble contribution, aussi.
http://www.feedesagrumes.com/article-20635121.html

Passage au hasard

Florinette 11/05/2009 18:24



Je vais venir lire ton article, à tout de suite !



Isa 02/04/2009 11:30

Depuis le temps que je veux le lire celui-là ....

Florinette 02/04/2009 12:15



Surtout n'hésite pas une seconde Isa !!



melaine 29/03/2009 20:16

Je suis une grande fan de cette BD ! A lire !!!!!

Florinette 30/03/2009 11:49



A lire sans hésiter, tout à fait d'accord !!!!!





Lapinoursinette 27/03/2009 23:41

Je crois que tout a été dit dans les commentaires! Dans une des bibliothèques où j'ai travaillé, il était classé à la fois en section jeunesse et en adulte : une très bonne initiative car c'est effectivement une très bon moyen de faire connaître la Shoah aux plus jeunes. j'ai vu aussi des ados qui l'étudiaient en cours. On garde Maus toute sa vie en soi une fois lu...Je viens de lire le dernier livre de Joseph Bialot (qui parle aussi de la déportation) et c'est une vraie réussite. Seulement, à chaque fois que je lis un livre sur le nazisme, cela me plonge dans un état difficile. Je pense que c'est pareil pour toi Florinette, comme pour beaucoup de lecteurs...

Florinette 28/03/2009 12:11



Qu’elles soient sur support graphique ou manuscrit, ce sont des lectures que l'on n'est pas prêt d'oublier. C'est bien de pouvoir la trouver dans différentes sections à la bibliothèque, car
certaines que j'ai consultées n'ont même pas cet ouvrage et je trouve cela bien dommage...



lily 27/03/2009 06:31

Ah oui c'est vraiment un grand grand livre !J'ai eu l'occasion de l'écouter lors d'une conférence au Salon du Livre l'année dernière, c'était passionnant...

Florinette 27/03/2009 10:57



Cela ne m'étonne pas...Maintenant j'ai très envie de découvrir ces autres albums !!



sylvie 25/03/2009 12:24

un classique bouleversant et magnifique que j'ai lu il y a pas mal de temps maintenant...

Florinette 26/03/2009 11:49



Dommage que ce classique ne se trouve pas dans toutes les bibliothèques...



Nina 22/03/2009 23:10

C'est vraiment un témoignage poignant, ce roman graphique est un livre à lire et à faire circuler. Je suis contente de le voir sur un blog. les livres de ce type doivent vivre pour garder les esprits en veille. Bonne nuit !!

Florinette 23/03/2009 12:22



Très poignant !! Je le conseille vivement, il devrait même circuler dans les écoles, car j'ai appris plus de choses dans ce roman graphique que dans certains livres qui se trouvaient en classe !!
Bonne journée Nina !



Angua 22/03/2009 17:15

Un grand moment de lecture pour moi aussi (un billet doit s'être perdu quelque part sur mon blog d'ailleurs!). Spiegelman a réussi là où tant d'autres avaient échoué: me faire lier et apprécier une BD en y trouvant du fond. Et quel fond!

Florinette 23/03/2009 12:15



C'est une très bonne idée d'avoir mis cette histoire sous forme BD, car tout le monde peut s'y intéresser surtout ceux réfractaires à la lecture en général...en plus, Spiegelman explore toutes les
questions que l'on se pose face à tant de cruauté, même si certaines restent encore sans réponse...




sylire 20/03/2009 20:49

Je vais voir si ma biblio le possède.

Florinette 23/03/2009 11:49



J'espère que tu la trouveras sans problème !



BMR & MAM 20/03/2009 17:59

Au best-of de nos lectures 2008 ...C'est autobiographique et Art Spiegelman nous raconte son histoire, ou plus exactement celle de son père, juif en Pologne au pire moment et rescapé d'Auschwitz. Enfin, Art Spiegelman nous raconte aussi son histoire à lui aussi : et c'est même là tout l'intérêt du bouquin, pardon de la BD (ça se lit comme un roman). Art, le fils, part à la recherche de la mémoire de Vladek, le père. Le plus vieux et le plus jeune se chamaillent sans cesse et les deux histoires s'entremêlent habilement.

Florinette 23/03/2009 11:47



C'est vrai que c'est plus un roman graphique qu'une simple BD. En plus, c'est le témoignage d'un fils de déporté qui donne son point de vue sur cette histoire, qui l'a héritée malgré lui, sans
l'avoir réellement vécue.



L'Instant Présent

 

Recherche