Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 00:04





Biographie :

Fils d'un peintre paysagiste renommé, William Wilkie Collins est né à Londres le 8 janvier 1824. À l’âge de 17 ans, il abandonne l’école pour devenir apprenti dans une entreprise de négoce de thé. Après cinq ans, durant lesquels il écrira son premier roman, il entre à la
« Lincoln's Inn » afin d’étudier le droit. Ces études seront sanctionnées par un titre d'avocat en 1851. Après la mort de son père en 1847, Collins publie son livre, « Mémoires et Vie de William Colllins, Esquire » (1848), en exécution du testament paternel, et commence une carrière de peintre, exposant à la « Royal Academy Summer Exhibition » de 1849. Mais c’est avec la publication de son roman Antonina, en 1850, que sa carrière d’écrivain commence véritablement.

En 1851, grâce à un ami commun, Collins est présenté à Charles Dickens. Une longue amitié et collaboration naissent entre ces deux hommes. Plusieurs des romans de Wilkie Collins sont publiés dans l’hebdomadaire de Charles Dickens :
« All the Year Round », sous forme de feuilletons. Charles Dickens publie et édite ensuite lui-même les romans de Collins.

Un soir de 1855, dans le brouillard de Londres, le romancier est attiré par des cris. Il voit sortir d'une maison sombre une forme blanche, une femme en détresse. C'est Caroline Graves, qui se prétend enfermée par son mari dément. Collins qui ne s'est jamais marié en fait sa compagne, élève sa fille et s'inspire de son histoire pour écrire
La Dame en blanc. À la suite de la publication, en 1859, Il connaît une dizaine d’années de grand succès.

Son roman suivant, Armadale, provoque une vive critique pour son immoralité, mais connaît parallèlement de très bonnes ventes. Son roman Sans nom combine, quant à lui, une critique sur l’absurdité de la loi à propos du sort des enfants de couples non mariés, avec une intrigue digne d’un thriller. The Moonstone (
Pierre de lune) publié en 1868 peut être considéré comme le premier roman policier de la littérature anglaise. D'innombrables copies de ces romans sont distribuées à travers l'Angleterre, l'Amérique et l'Europe.

Collins souffre de la goutte et devient dépendant de laudanum qu’il prend afin de soulager sa douleur. Il en résulte des crises de paranoïa où il est convaincu d’être poursuivi par un Doppelgänger (son double fantomatique)… Son roman
Pierre de lune, considéré comme son chef-d’oeuvre, décrit les effets de laudanum et sa dépendance. Collins admet, après avoir écrit ce roman, que sa consommation était telle, qu’il ne se souvenait plus avoir écrit la majeure partie du roman.

Après avoir quitté Mrs Graves en 1868, il rencontre Martha Rud, avec qui il a trois enfants. Deux ans plus tard, il revient vers Mrs. Graves, leur relation durera jusqu’à sa mort en 1889.

En 1870, Dickens meurt. Wilkie Collins passe de mode, se voit accuser d'écrire des « romans à sensation ». Sa popularité commence à décliner.

Wilkie Collins meurt le 23 septembre 1889, il repose au Kensal Green Cemetery à Londres. Son épitaphe l’identifie comme l’auteur de
« The Woman in White » (La Dame en blanc).

Beaucoup d'oeuvres de Wilkie Collins sont publiés en français aux éditions Phébus.


Le site Wilkie Collins


Bibliographie : (œuvres traduites en français)

* 1995 – Pierre de lune , (Éditions Phébus),
* 1996
Armadale, (Éditions Phébus),
* 1996 – Sans nom, (Éditions Phébus),
* 1998 – Histoires regrettables, (Éditions Phébus),
* 1998 – La Dame en blanc, (Éditions Phébus
),
* 1999 – Seule contre la loi, (Éditions Phébus),
* 2000 – Cache-cache, (Éditions Phébus),
* 2001 – Basil, (Éditions Phébus),
* 2002 – Secret absolu, (Éditions Phébus),
* 2003 – Mari et Femme, (Éditions Phébus),
* 2003 – La Reine de Cœur, (Éditions Terre de brune),
* 2003 – La Robe noire, (Éditions du Masque),
* 2004 – Une belle canaille, (Éditions Phébus),
* 2005 – Pauvre Miss Finch, (Éditions Phébus),
* 2006 – L’hôtel hanté, (Éditions de L’Aube),
* 2006 – Quand la nuit tombe, (Éditions Phébus),
* 2007 – Voie sans issue, avec C.Dickens, (Éditions de
              L’Aube),
* 2007 – Passion et repentir, (Éditions Phébus),
* 2008 – Profondeurs glacées, (Éditions Phébus)



Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article

commentaires

InFolio 07/01/2009 16:10

Ah oué... il ne semble vraiment pas en avoir 50 sur la photo

Florinette 07/01/2009 18:40



C'est une photo que j'ai prise sur Wikipédia et c'est bien cette date qui est indiquée en dessous...dommage qu'il se vieillissait par cette barbe, comme ça, il ressemble un peu à un de mes anciens
profs d'histoire...



InFolio 05/01/2009 21:28

Quand tu regardes sa date de naissance et la date de publication du livre, il avait 35 ans en l'écrivant. Mais de quelle année est la photo ? Il n'a pas de rides visiblement, ça fait bien un visage de trentenaire. C'est surtout la barbe qui le vieillit...

Florinette 06/01/2009 14:30



La photo date de 1874, il avait 50 ans...C'est juste, si tu l'imagines sans barbe il ne fait vraiment pas son âge...



InFolio 04/01/2009 20:08

un commentaire absolument sans intérêt : il a une belle barbe le monsieur... Un peu une barbe de père noël ! Et je venais surtout pour te remercier de tes bons voeux et te souhaiter une excellente année 2009 riche en découvertes littéraires (et autres si tu les souhaites). Bises !

Florinette 05/01/2009 12:25



C'est bizarre, mais en lisant le livre je m'imaginais un auteur au visage plus jeune...quel choc ce fut !!

Merci beaucoup InFolio plein de belles et bonnes choses pour toi aussi.

Bonne journée bisous !



Brize 04/01/2009 14:30

Heureusement que tu as mis cette photo de l'auteur... car j'étais persuadée (je ne sais pas pourquoi, peut-être le "ie" de "Wilkie" !) qu'il s'agissait d'un auteur féminin !!!

Florinette 04/01/2009 16:58



On est bien souvent surpris par les photos...bien souvent, je les imagine tout à fait différemment ! ;-)



sybilline 03/01/2009 10:40

Oui, oui, c'est promis : en 2009 je lirai un Collins!Je te souhaite une infinité de bonnes choses en 2009, Florinette!

Florinette 03/01/2009 12:39



Belle résolution !
Merci Sybilline, plein de belles et douces choses pour toi aussi, bonne et heureuse année 2009 !



jumy 02/01/2009 11:48

très intéressante cette biographie...merci de nous en apprendre plus sur cet auteur. J'aime savoir dans quelles circonstances les livres sont écrits, mais souvent je n'ai pas assez de temps pour chercher.

Florinette 03/01/2009 12:33



Je t'en prie Jumy, merci à toi d'avoir pris le temps de la lire !



anjelica 01/01/2009 18:13

J'utilise ce billet pour venir te souhaiter une année 2009 la meilleure possible. Bises Florinette

Florinette 03/01/2009 12:19



Ooooh comme elle est belle cette image !!!
Merci beaucoup Anjelica, à mon tour de te souhaiter une belle et heureuse année 2009, gros bisous !



keisha 31/12/2008 08:39

J'en ai bien lu 6 dans la liste (qui a dit LCA ?) ...J'espère que tu y piocheras aussi, je te recommande Pierre de lune - que j'ai choisi au lieu de La dame en blanc.

Florinette 31/12/2008 12:26



Waouh, tu m'épates, moi qui viens juste de découvrir cet auteur ! Mais je compte bien ne pas m'arrêter en si bon
chemin et attends avec impatience ton avis sur "Pierre de lune" !



Marianne 31/12/2008 06:43

Je n'ai pas lu ce livre, mais "la dame en blanc" me rappelle une légende qui m'a été contée lors d'un séjour en Corse : elle était enfermée dans une chapelle là-bas et certains promeneurs nocturnes l'auraient aperçue...En tçus cas, merci de nous avoir présenté cet auteur.

Florinette 31/12/2008 12:20



Je ne connaissais pas cette légende...Merci pour cette part de mystère Marianne !



L'Instant Présent

 

Recherche