Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 14:50

Dans une société en quête de sens et de renouveau, remettre l’humain au centre semble devenu fondamental. Comment amorcer la dynamique ?

En partenariat avec les Editions Belfond, l’INREES et Inexploré magazine organisent le 23 avril 2013 la Journée de la compassion.

Ce web documentaire, réalisé par Sébastien Lilli, est composé d’un film de dix minutes et de vingt témoignages de personnalités issues du monde de la philosophie, de la spiritualité, des arts, et des sciences.

Et si la compassion n’était pas une valeur morale, mais un changement radical de façon d’être ? Et si notre bonheur en dépendait ? Et si le monde en avait besoin ? Et s’il était possible de la faire vivre au quotidien ?

Les médecins Christophe André, Thierry Janssen et Olivier Chambon, le moine bouddhiste Matthieu Ricard, l'écrivain Bernard Werber, les philosophes Frédéric Lenoir, Fabrice Midal, et Leili Anvar, le réalisateur Jan Kounen, les actrices Véronique Jannot, Vahina Giocante et Philippine Leroy-Beaulieu... Tous sont attachés à la valeur de compassion, tous ont accepté d’en transmettre leur vision.

 

 

Comment pouvons-nous devenir un être de compassion ? Commencer par traiter l’autre comme nous souhaitons nous-mêmes être traités. Transcender l’égoïsme, afin d’atténuer la souffrance qui nous entoure et créer les conditions favorables au bonheur de chacun. Une idée forte, étudiée par la science, et au centre de toutes les traditions éthiques et spirituelles, qui nous invite à mettre plus de cœur dans notre quotidien pour retrouver l’humanité heureuse et épanouie dont nous rêvons tous.

La compassion nous incite à nous engager sans relâche à soulager les souffrances de tous les êtres et à apprendre à ne pas nous considérer nous-mêmes comme le centre du monde, mais à être capables de placer autrui à cette place centrale. Elle nous enseigne à reconnaître le caractère sacré de chaque être humain, et à traiter chacune et chacun, sans aucune exception, avec un respect inconditionnel et dans un esprit de justice et d’équité.

Alors… êtes-vous prêts à aimer ?

Site de la Journée de la compassion

Site de la Charte de la compassion où vous pourrez y découvrir cette Charte et la signer !

Lire l'article sur l'Inrees.com 

Pour aller plus loin :

Également au programme de l'INREES : une conférence de la spécialiste britannique Karen Armstrong, auteur de Compassion – Manifeste révolutionnaire pour un monde meilleur ; des articles sur ce que disent les neurosciences de la compassion, ses effets concrets dans nos vies, la manière d’en faire une habitude et un pilier de l’éducation.

L’occasion de découvrir et mieux comprendre cette idée forte, au cœur de toutes les traditions éthiques et spirituelles, dont les effets ont été testés et approuvés par la science comme une source de bien-être, voire de guérison. Pour soi, pour le monde.

C'est dans cette dynamique que Karen Armstrong a publié Compassion – Manifeste révolutionnaire pour un monde meilleur (éditions Belfond). Ce livre n’est pas une incantation ni une présentation théorique de plus sur les vertus de la compassion, mais une explication argumentée de l’universalité de cette éthique, et une invitation pratique à la mettre en œuvre, pour nous et pour les autres.

 

 

 

Partager cet article

commentaires

witney 16/04/2013 21:50

très belle initiative et merci d'en parler, bravo !

Florinette 18/04/2013 20:52



Merci beaucoup witney et bonne soirée !


 



Cathy 16/04/2013 12:01

Bonjour Florinette,

Beaucoup confondent "compassion" et "misérabilisme"... Voire, même, répondre à du chantage affectif... Peu de gens comprennent véritablement le sens de ce mot. C'est par la définition qu'il faut
commencer, je crois...

Après une crise d'épilepsie que j'avais déclarée en rue, il y a quelques années (je m'étais assise sur un seuil pour ne pas tomber plus bas !), lorsque j'ai repris connaissance, deux dames étaient
là et j'ai entendu l'une d'elles dire à l'autre : "laisse-la, elle a bu"...

Je peux t'en citer tant et tant comme cela !

Notre société marche sur la tête, il faut des initiatives comme cela pour tenter de la remettre sur les pieds, mais il y a du travail !

Bonne journée.
Je t'embrasse,
Cathy.

Florinette 18/04/2013 20:51



Bonsoir Cathy,


Je suis bien d'accord avec toi, la compassion est mal comprise et bien souvent confondu avec la pitié... Sur le site de "la journée de la compassion", il y a de très bons articles sur la
compassion : "la découvrir", "la comprendre" et "la cultiver" !


Il y en a beaucoup trop d'exemples comme celui que tu racontes et j'espère de tout coeur que des initiatives comme celle de Karen Armstrong porteront ces fruits, mais il faudra du temps pour que
les choses changent...


Belle soirée Cathy, je t'embrasse


 



Daniel 13/04/2013 09:54

La compassion.....Tout le monde devrait la pratiquer.....Et tout irait mieux sur terre. On en est encore loin....

Florinette 13/04/2013 10:49



Cela devrait même être un comportement inné que l'on a occulté puisque maintenant il faut des personnes comme Karen Armstrong pour raviver ce sentiment...


 



Plumes d Anges 13/04/2013 09:02

Comme j'aimerais assister à cet "évènement" !!! La compassion est, il me semble, un des domaines essentiels qu'il nous faut cultiver et c'est formidable d'en parler, merci Florinette, doux week
end. brigitte

Florinette 13/04/2013 10:46



Et moi donc !!! À défaut, je te conseille de visionner sa conférence qu'elle a donnée au Ted Prize où elle explique le pourquoi de cette Charte... un beau moment !

Merci Brigitte, je t'embrasse en te souhaitant également un doux et beau week-end


 



Jeanmi 13/04/2013 08:21

J'ai un témoignage extraordinaire de compassion :
Pendant un "run" autour de l’hippodrome de Longchamps, haut lieu pour les amateurs de vélo qui y tournent tous les jours, un malheureux s'écrase sur un coin de trottoir. Le peloton s'écarte en
continuant son chemin et l'un des derniers a cette parole hautement compassionnelle: "Alors Ducon toujours par terre ?"

Florinette 13/04/2013 10:39



Même si ce témoignage peut prêter à rire, car cela reste dans le domaine de la compétition qui, hélas, règne également dans notre société, ce comportement est le reflet de notre société actuelle
et c'est pour cela qu'il est grand temps que ça change !!


 



Alex-Mot-à-Mots 12/04/2013 17:51

Tu vas y participer ?
Biz et bon week-end.

Florinette 12/04/2013 23:12



Je ne peux, hélas, pas aller à la conférence, mais j'ai signé la Charte de la compassion !


Merci, bises et bon week également


 



L'Instant Présent

 

Recherche