Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 23:07




Biographie : (sur le site des
éditions Zulma)

Né en 1949, un 04 juillet à Paris, Pascal Garnier passe son adolescence à voyager à travers le monde. Ses deux premiers livres, L'Année sabbatique et Un chat comme moi, paraissent en 1986. Après La Solution esquimau (réédité par Zulma) et Trop près du bord au Fleuve Noir, il publie L'A26 aux éditions Zulma et décroche en 2001 le prix du festival « Polar dans la ville » de Saint-Quentin en Yvelines avec Nul n'est à l'abri du succès, chez Zulma. Toujours chez Zulma Comment va la douleur ? Et
La Thérorie du panda.

Adepte des textes courts, auteur de romans noirs et de littérature enfantine, Pascal Garnier est un écrivain prolifique et multicartes qui n'a pas d'égal pour mettre en scène des personnages insipides à l'existence terne. Mais le regard, lucide, n'est jamais blessant ni méprisant. « Griffe novatrice dans le paysage du noir » (L'Humanité), Pascal Garnier s'est installé à Lyon, où il continue à peindre et à écrire.

Pascal Garnier par lui-même :

« D'après mes papiers, je suis né le 4 juillet 1949, à Paris, 14ème. Je ne m'en souviens plus, mais admettons. Ensuite... Enfance normale, dans une famille normale de Français moyens comme on dit, mais pour ma part, de plus en plus moyen à mesure que je m'aperçois qu'on m'a vendu le monde sans mode d'emploi et qu'on a abusé de mon innocence par le biais d'une publicité mensongère. Vers quinze ans, l'Education nationale et moi décidons de rompre d'un commun accord. Je n'en peux plus, j'étouffe, la vraie vie est ailleurs. Je vais donc voir si j'y suis. A cette époque, les routes sont encore praticables, l'Afrique du Nord, le Moyen-Orient, est toujours plus loin à l'Est. Comme ça, tête en l'air, pendant une dizaine d'années jusqu'à ce que je m'aperçoive qu'au fond, c'est tout petit le grand monde et qu'en plus, vu sa rotondité, on en revient toujours à la case départ.

Arrive alors la femme et avec elle l'enfant. Autour de moi, mes fidèles compagnons de route rentrent à la niche les uns après les autres, enterrant leurs rêves et leurs illusions comme des os à ronger, pour plus tard, quand ils seront vieux, quand ils n'auront plus de dents. Par défi devant une telle débandade, je me lance dans le rock'n roll et pour dire vrai, je me reçois très mal. Je ne suis pas plus doué pour être pop star que père de famille. Toutefois, en écrivant mes pauvres chansonnettes, j'ai pris goût aux mots. Au fond de moi je nourris le fol espoir d'écrire plus long, un livre par exemple. Mais la pauvreté de mon vocabulaire et ma méconnaissance de l'orthographe et de la conjugaison se dressent devant moi comme d'infranchissables barrières. Alors je divorce, je me remarie, je fais un peu de déco pour des magazines féminins, je bricole par-ci par-là, je m'égare parfois dans des combines plus ou moins avouables, bref, je tue le temps, je me solubilise. Et je retrouve la qualité d'ennui de mon enfance d'une douceur opiacée. J'ai trente-cinq ans.

Ne s'évadent que ceux qui sont incarcérés, et d'une certaine manière c'est mon cas. Je n'ai plus le choix, ma seule issue c'est le format 21 x 27 d'une page blanche. J'y creuse laborieusement mon trou sur un coin de table de cuisine. Je meuble mon vide. Une nouvelle, puis deux, puis trois, puis... Un jour un éditeur au bout du fil, et pas des moindres, POL. Un recueil de douze nouvelles sort sous le titre : « L'année sabbatique ».Une bonne cinquantaine de livres suivront chez différents éditeurs, pour la jeunesse, pour les adultes, en noire, en blanche (cette forme d'apartheid ne me concerne pas). Voilà, tout cela est un peu brouillon, je le reconnais. J'écris parce que, comme disais Pesoa : « La littérature est bien la preuve que la vie ne suffit pas ».


Bibliographie : (Liste non exhaustive)

* 1987 – Surclassement, (Éditions P.O.L.),
* 1988 – L’année sabbatique, (Éditions P.O.L.),
* 1991 – Les naufragés du métro, (Éditions Cle
             International),
* 1995 – Traquée, (Éditions l’École des Loisirs),
* 1998 – Les insulaires, (Éditions Fleuve Noir),
* 1998 – Lili bouche d’enfer, (Éditions Syros),
* 1998 – Mauvais reflet, (Éditions Nathan Jeunesse),
* 1998 – Nono, (Éditions Syros),
* 1999 – L’A26, (Éditions Zulma),
* 1999 – La place du mort, (Éditions Fleuve Noir),
* 1999 – Dico dingo, (Éditions Nathan Jeunesse),
* 2000 – Gare de Rachid, (Éditions Syros),
* 2000 – Chambre douze, (Éditions Flammarion),
* 2001 – Nul n’est à l’abri du succès, (Éditions Zulma),
* 2002 – Les nuisibles, (Éditions Flammarion),
* 2002 – Vue imprenable sur l’autre, (Éditions Zulma),
* 2003 – Laissez-nous Bonnot, (Éditions Nathan
             Jeunesse),
* 2003 – Les Hauts du Bas, (Éditions Zulma),
* 2004 – Mon jour de chance, (Éditions Fernand Nathan),
* 2005 – Flux, (Éditions Zulma),
* 2006 – Les enfants de la nuit, (Éditions Bayard
             Jeunesse),
* 2006 – Comment va la douleur, (Éditions Zulma),
* 2006 – La Solution Esquimau, (Éditions Zulma),
* 2007 – Derrière l’écran, (Éditions Bayard Jeunesse),
* 2008 –
La Théorie du panda, (Éditions Zulma),
* 2008 – Trop près du bord, (Éditions Fleuve Noir),
* 2008 – Case départ, (Éditions Bayard Jeunesse)





Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article

commentaires

Hilde 01/07/2008 09:10

Je ne connais pas non plus. Il y a tellement d'auteurs à découvrir! ça donne un peu le tourni!

Florinette 01/07/2008 21:37



Je comprends, on voudrait tous les lires, mais il nous faudrait plusieurs vies et faire le bon choix n’est jamais aussi simple !!



Quichottine :0059: 29/06/2008 09:07

Je n'ai jamais rien lu de lui... Je vais le noter pour plus tard.Que de trésors chez toi !

Florinette 01/07/2008 21:26



Merci Quichottine !! ;-)



liliba 28/06/2008 19:01

A5Encore un auteur que je ne connais pas, et avec une sacré bibliographie !

Florinette 01/07/2008 19:37



N'hésite pas Liliba, car il mérite d'être connu !



Marianne 28/06/2008 13:24

Beaucoup de sincérité, chez cet auteur.J'aime ça !

Florinette 28/06/2008 17:52



Tout à fait d'accord et cela donne envie d'en savoir plus sur ses ouvrages !



L'Instant Présent

 

Recherche