Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 15:15

Blanche.jpgundefined















Éditions Actes Sud, 117 pages, 1993.


Quatrième de couverture :

Françoise Lefèvre s’en prend ici aux rabat-joie, aux empêcheurs de danser en rond, de donner son amour, d’assouvir ses désirs, d’organiser ses partages. Maîtres d’école, censeurs familiaux, amants fourbes, écrivains avides, éditeurs tyranniques, plombiers défaillants, tous sont exécutés d’une plume vengeresse, tous… pour que réparation soit faite, pour que place nette soit acquise enfin (sous l’œil complice de Victor Hugo) aux choses les plus tendres, les plus belles, les plus sensuelles…


Dans ce livre, Françoise Lefèvre ouvre encore plus son cœur, se met à nu, parle de son métier d’écrivain, sa passion pour l’écriture, ses difficultés…Elle ose dévoiler l’homme à la gabardine qui la protège depuis toute petite, qui marche dans ses pas et lui dicte ses mots.

« Parfois, je regardais derrière moi si on me suivait. Quelqu’un cherchait à me parler. Une présence me collait aux talons. On me soufflait des phrases. On marchait à mes côtés, une main sur mon épaule. Je me sentais invincible. »

Cela m’a fait penser à un passage d’un film que j’ai vu il y a très longtemps. Une femme qui ressent, comme l’auteur, une présence derrière elle « un protecteur, un ange gardien ». Un jour, sentant la solitude la submerger, elle lui demande : « pourquoi quand je marche dans le sable et que je me retourne, je ne distingue que l’empreinte de mes pas ? » et la voix lui répond « car à ce moment-là, c’est moi qui te porte. » L’auteur nous invite à pénétrer dans son intimité la plus secrète et la plus mystérieuse.

C’est aussi un cri, un coup de gueule qu’elle vocifère à tous ces empêcheurs de penser comme elle le désire, de vivre comme bon lui semble, loin de cette société où il faut faire comme tout le monde au risque de se sentir rejetée ou passer pour une illuminée.

Elle revient également sur Blanche, cette cantatrice éloignée de la scène par un mal terrible, qu’elle évoque dans Le Petit Prince cannibale. D’un seul coup, elle dit toute la vérité. J’ai beaucoup aimé cette continuité de l’histoire où elle révèle l’amour de cet homme qui l’attend sur le quai de la gare…
 
Quelque temps après la parution de son livre, Françoise Lefèvre a reçu une lettre émouvante d’une dame très âgée qui termine sa confidence par ces quelques mots : « Blanche, c’est vous, Blanche c’était moi.»







Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article

commentaires

silvi 15/02/2008 14:43

bonjour Florinette, un p'tit coucou en passant, et je vois ce livre que j'ai lu à sa sortie et qui m'a permis de découvrir l'édition Actes sud. Un très bon bouquin.........

Florinette 15/02/2008 15:56

Un magnifique livre comme c'est si bien les écrire Françoise Lefèvre et une maison d'édition que j'apprécie également beaucoup pour la qualité de leurs ouvrages, que se soit pour leur couverture ou les auteurs !!Bonne fin d'après-midi Silvi et bon week-end !

Macha Volodina-Winterstein 07/02/2008 09:42

 Bonjour, Florinette. J'attends avec impatience , que tu nous raconte encore...et encore ..Repose-toi bien,et a bientôt.Macha V. W.

Florinette 11/02/2008 16:01

Merci beaucoup Macha et à bientôt !

goelen 31/01/2008 09:58

si "la grosse" me plaît je poursuivrais par le petit prince cannibale

Florinette 31/01/2008 11:53

Très bonne et sage réflexion !! :-D

Gambadou 31/01/2008 09:08

Alors je note "le petit prince cannibal" mais j'ai peur d'être dérangée par le côté intimiste... je vais essayer...

Florinette 31/01/2008 11:52

Essaye et tu verras bien, c'est un bien joli livre !!

Karine 30/01/2008 23:50

Comme Joelle, me voilà à noter deux titres d'un coup!  C'est ce qui s'appelle se faire avoir... ou "enfirwaper" comme aurait di ma grand-mère!!!

Florinette 31/01/2008 11:51

J'adore l'expression de ta grand-mère !! ;-))

Flo 30/01/2008 23:13

Les billets enthousiastes d'Anne m'ont déjà fait noté le nom de cet auteur. Je surligne...

Florinette 31/01/2008 11:50

Oui, oui surligne !!

antigone 30/01/2008 20:41

Ton article est merveilleusement intéressant Florinette ! Allez, moi aussi, me voilà en train de noter deux titres. Bises.

Florinette 30/01/2008 21:41

C'est un auteur qui devrait te plaire, tu vas bientôt la découvrir en lisant "La Grosse" !Bisous et bonne soirée !

Alice 30/01/2008 19:54

Ah  ! moi après avoir lu le Petit prince Canibal c'est un livre que j'ai envie de lire mais pas encore lu celui là :))) Très touchant l'écriture de Françoise Lefèvre.

Florinette 30/01/2008 21:40

C'est un livre qui peut dérouter, car Françoise Lefèvre parle de tout, de son enfant autiste, de son passé et de cette voix qui la guide...Pour bien la comprendre, il est préférable de lire ses livres dans l'ordre ! :-)

sylire 30/01/2008 18:42

J'ai bien noté cet auteur mais je ne trouve pas le temps de tout lire, c'est frustrant !

Florinette 30/01/2008 21:35

Comme je te comprends !!!

cathulu 30/01/2008 18:22

j'avais lu un texte d'elle où elle raconte une passion amoureuse qui  l'a conduite à  vivre retirée  du monde, sans  chauffage, sans confort ...Elle est vraiment entière et passionnée !

Florinette 30/01/2008 21:35

Complètement !! J'aime beaucoup sa façon de penser et le regard qu'elle porte sur la vie !

L'Instant Présent

 

Recherche