Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

14 janvier 2008 1 14 /01 /janvier /2008 11:49


TC.Boyle.jpg


Biographie :

Thomas John Boyle est né en 1948 dans une petite ville de l'Hudson Valley, dans l'état de New York. À dix-sept ans, il change son second prénom pour Coraghessan qu'il utilise tout au long de sa carrière littéraire.

Licencié en histoire et en anglais à l'université de New York en 1968, il est admis à l'atelier d'écriture de l'université de l'Iowa. Il devient ensuite éditeur de fiction pour l'Iowa Review et professeur d'anglais à l'université de Californie du Sud à partir de 1978.

Son œuvre reflète sa spécialité, avec son premier roman, Water Music, un énorme pavé polyphonique, aux aventures picaresques et délirantes, qui paraît en 1982. Au Bout du monde est partiellement autobiographique, il évoque sa région d'origine, et aussi son enfance de manière très romancée avant de passer à la pure fiction.

Dès lors, à la fois nouvelliste et romancier, il développe une oeuvre typiquement américaine. Il produit entre 1982 et 2006 de nombreux romans et recueils de nouvelles puisant dans tous les genres et toutes les formes.

Si le puritanisme américain est souvent la cible de ses écrits, plusieurs autres thèmes marquants se dégagent de ses fictions. T.C. Boyle orchestre le crash de l'Amérique des inégalités, des violences urbaines et de la paranoïa. De ce cocktail explosif naît une oeuvre passablement incendiaire. Son sujet favori, la folie et ses dérives. Tout y passe les pseudo-écolos recyclés dans le terrorisme aveugle dans Un ami de la terre, les nababs déchus dans Riven Rock, les abonnés à la trahison dans Au bout du monde, les beaufs endimanchés de la middle class dans América, les rejetons dégénérés de la génération psychédélique dans D'amour et d'eau fraîche. Avec Talk Talk, T.C. Boyle ne change pas de cible : la perversion est au menu de ce roman aux allures polar qui traite de l'usurpation d'identité.

Souvent primé, publiant régulièrement des nouvelles dans The New Yorker, Harper's ou Playboy, T.C. Boyle tient à conserver son poste d'enseignant à l'Université de la Californie du Sud (USC) même si ses droits d'auteur lui ont permis d'acquérir, sur les hauteurs de Santa Barbara, une vaste demeure historique due au célèbre architecte Frank Lloyd Wright. Il est publié par Viking, Penguin, Granta, Bloomsbury en langue anglaise, et en France, par Grasset-Fasquelle.


undefinedLe site officiel de l'auteur

Voir également le site de
maintenu par Sandye Utley destiné aux visiteurs francophones


Bibliographie :

* 1988 - Water Music, (Éditions Phébus),
* 1991 - La belle affaire, (Éditions Phébus),
* 1991 - Au bout du monde, (Éditions Grasset),
* 1992 - Si le fleuve était whisky, (Éditions Grasset),
* 1993 - L'Orient, c'est l'Orient, (Éditions Grasset),
* 1994 - Au bon soins du docteur Kellogg, (Éditions
            Grasset),
* 1996 - Histoires sans héros, (Éditions Grasset),
* 1997 - América, (Éditions Grasset),
* 1998 - Riven Rock, (Éditions Grasset),
* 2000 - 25 Histoires d'amour, (Éditions Grasset),
* 2002 - 25 Histoires de mort, (Éditions Grasset),
* 2002 - Un ami de la terre, (Éditions Grasset),
* 2003 - D'amour et d'eau fraîche, (Éditions Grasset),
* 2005 - Le cercle des initiés, (Éditions Grasset),
* 2006 - 25 Histoires bizarres, (Éditions Grasset),
* 2007 - Talk Talk, (Éditions Grasset)



 

Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article

commentaires

L'Instant Présent

 

Recherche