Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

5 octobre 2007 5 05 /10 /octobre /2007 21:59
Dernière partie
La-saga-des---migrants-T7.pngV.Moberg.png














Éditions Gaïa, 2000, 275 pages.
Traduit du suédois par Philippe Bouquet.




Tome 7 – Les épreuves du citoyen :


Les années ont passé depuis que les Suédois partis de la paroisse de Ljuder ont débarqué dans le port de New York et gagné les terres lointaines du Minnesota.

Tandis que l’exploitation de Karl Oskar et de Kristina prospère, et que la maisonnée s’agrandit, Robert, le chercheur d’or revenu parmi les siens, est de plus en plus déprimé, un mal mortel le hante.

En l’espace de sept ans, sept cents villes furent fondées dans le Territoire. Depuis le traité de 1851 avec les Sioux, tout l’espace situé à l’ouest du Mississippi est ouvert à la colonisation, et le 11 mai 1858,
Le Minnesota devient le trente-deuxième État des États-Unis d’Amérique. Mais dix ans après leur installation, les bases de leur existence se trouvent menacées, la révolte gronde dans le Sud. Et lorsque la guerre civile éclate, Karl Oscar est confronté à la difficulté d’être un citoyen libre, et non plus le sujet souverain. D’autant qu’il est aussi époux et père de famille et que d’autres difficultés le guettent…

Le 17 août 1862, c’est un autre affrontement interne qui éclate, les tribus sioux, affamées, dépossédées de leurs terres et abusées par le gouvernement du Minnesota (qui ne leur a pas versé la somme promise en échange de leurs territoires) se soulèvent. Pour Karl Oskar, la question se pose : peut-il partir à la guerre alors que Kristina est affaiblie par une nouvelle grossesse ?






La-saga-des---migrants-T8.png
Éditions Gaïa, 2000, 279 pages.
Traduit du suédois par Philippe Bouquet.



Tome 8 – La dernière lettre au pays natal :


Voici la dernière partie de l’histoire de ces gens qui ont quitté leur foyer de Ljuder, en Suède, pour émigrer en Amérique du Nord.

Les dix années de leur existence qui se sont déroulées en Amérique leur paraissent très longues maintenant, parce qu’elles ont vu de grands bouleversements. Le travail lui-même est aussi dur et pénible dans leur nouveau pays que dans l’ancien. Mais il y a une grande différence entre la Suède et l’Amérique, ici on recueille le fruit de ses peines et c’est pour cette raison que Karl Oskar a changé de patrie.

Les épreuves passées, les immigrants s’aperçoivent que la nouvelle génération s’est mêlée, jusqu’à en oublier sa langue d’origine, à celle qui est issue d’autres pays d’Europe pour former la jeune Amérique.


petit_coeur.gifEt voilà, c’est ici que prend fin cette magnifique saga. Laissez-vous charmer, envoûter par le témoignage de Vilhelm Moberg. On l’écoute, subjugué, conter le destin de tous ces émigrants partis si loin de leur terre. Croyez-moi, cette fabuleuse aventure humaine restera longtemps ancrée dans votre mémoire !



Existe en format poche
regroupant les Tomes 7 & 8.

Saga-des---migrants-T5.png
















La saga des émigrants - Tome 1 - Au pays,
La saga des émigrants - Tome 2 - La traversée,
La saga des émigrants - Tome 3 - Le Nouveau Monde,
La saga des émigrants – Tome 4 - Dans la forêt du
                                               Minnesota
,
La saga des émigrants – Tome 5 - Les pionniers du
                                               Ki-Chi-Saga
,
La saga des émigrants - Tome 6 - L'or et l'eau,


Fin.


Retrouvez les avis de celles qui ont aimé cette saga : Flo & Cuné



Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article

commentaires

Bernadette 27/12/2008 19:32

Moralité : profite du nouvel an pour ouvrir une rubrique "romans norvégiens" de façon à y déposer la critique du livre que tu te seras fait offrir pour les étrennes !Le style d'écriture est "spécial" mais l'histoire est intéressante parce que il y est question de l'Amérique des années 1960.

Florinette 28/12/2008 13:24



Merci du conseil Bernadette, j'en prends bonne note !



Bernadette 27/12/2008 18:56

Je suis bien obligée de répondre "à côté" puisque je n'ai pas vu de rubrique "romans norvégiens" : j'ai donc choisi "les romans suédois" pour te demander si tu connaissais "Rita, New York, 1964" d'Unni Nielsen ?

Florinette 27/12/2008 19:23



Non pas du tout !



Bernie 18/07/2008 14:40

J'ai un autre romancier suédois à te proposer : Stig Dagerman. Tu n'auras qu'à essayer, à ton retour de la plage, Tuer un enfant . Il y a plusieurs histoires, c'est la dernière qui donne le titre. Elle invite à la prudence quand on conduit une voiture ou traverse une rue.

Florinette 26/08/2008 14:16



Merci Bernie !
J'en prends note au cas où, mais je ne pense pas avoir beaucoup de temps devant moi et, pour l'instant, il me reste encore beaucoup de livres en attente !



anjelica 07/10/2007 21:36

 8 tomes, je suis épatée :) Bonne semaine et bisous Florinette :))

Florinette 08/10/2007 18:16

Et oui ça en fait !!! :-))Merci Anjelica, bonne semaine à toi également, bisous !!

la Pyrénéenne 06/10/2007 14:42

C'set vrai que 6 tomes , il faut quand même du temps !!!Bon début de week-end , Florinette ....

Florinette 06/10/2007 19:41

8 tomes tu veux dire !!! Mais j'avais calculé mon coup et lu toute la saga cet été !! ;-)Merci Véro, bon week-end à toi également !

BelleSahi 06/10/2007 14:04

Ah voilà les deux derniers tomes ! Ils sont notés. Bon week-end !

Florinette 06/10/2007 19:38

Oui, hélas, les bonnes choses ont une fin...Bon week-end à toi également !

Choupynette 06/10/2007 10:40

Eh allez! ça recommence! tu me harcèles!!! ;o))

Florinette 06/10/2007 11:15

Hihihi, mais ça y est, mon harcèlement prend fin ici, et j’espère que vous aurez tous bien compris que cette saga est à lliiiiiirrrre !! ;-o)))

mammig 06/10/2007 09:51

je prends note mais effectivment il va falloir trouver du temps :-)

Florinette 06/10/2007 11:11

Oui il en faut... ;-))

sylire 06/10/2007 09:19

Moi aussi je suis assez tentée,  mais il faut du temps, car j'imagine qu'il ne faut pas laisser trop de temps entre les différents tomes pour ne pas perdre le fil.

Florinette 06/10/2007 09:27

Je pense que l'on doit s’y retrouver assez facilement, car l'auteur revient sur certains passages pour effectivement éviter que l'on se perde ! Mais bon, pour ma part, j'ai profité des vacances pour lire les tomes, après il faut aussi trouver le temps pour faire les articles... ;-)

yueyin 05/10/2007 23:58

Une très belle lecture que tu as partagée avec nous, merci Florinette... Cette saga me fait très envie grâce à toi (à garder pour un moment calme quand mêm car c'est de la lecture copieuse quand même :-))

Florinette 06/10/2007 09:14

Cela m'a fait très plaisir de parler encore une fois de cette saga, c'est le coeur serré que j'ai dû refermé le dernier tome, mais tu as raison cette histoire se déguste et les grandes vacances pour ça c'est très bien ! ;-))

L'Instant Présent

 

Recherche