Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

16 septembre 2007 7 16 /09 /septembre /2007 23:07

Le-journal-de-Ya--l-Koppman.pngM.Rubinstein.png










Éditions Sabine.Wespieser, 217 pages.
cahier2R--duis.jpg



Lors de la soirée d’anniversaire de son colocataire homosexuel Éric, sa cousine Clara, qui travaille dans une maison d’édition, propose à Yaël d’écrire de la chick lit. Étonnée par ce genre de littérature, Yaël se documente en lisant « Le journal de Bridget Jones » et « Le diable s’habille en Prada » afin d’en comprendre les règles.

« Règle n°1 : Ne pas avoir peur de parler de transpiration et de poils sous les bras.
Règle n°2
: Situer le roman dans un milieu glamour (…).
Règle n°3
: Egrener quelques références littéraires au fil du texte(…).
Règle n°4
: Adopter le ton d’autodérision sympathique de la fille qui ne se prend pas au sérieux… »


Mais Yaël, cette femme célibataire de plus de trente ans, craignant d’être limitée sur le sujet choisit de s’intéresser à ce qui la passionne le plus : l’histoire d’Angelica Garnett. L’éducation de cette petite fille qui a grandi silencieusement à côté des monolithes de Bloomsbury tels que Vanessa Bell (sa mère), Virginia Woolf (sa tante), Ducan Grant, Lytton Strachey, Maynard Keynes, n’est pas si éloignée de la sienne, Angelica entretenait également avec sa mère des relations névrotiques.

Elle se lance donc à corps perdu dans les recherches et à travers la vie d’Angelica, c’est la sienne qu’elle voit, ces adultes fascinants étaient en quelque sorte des soixante-huitards avant l’heure, des précurseurs de la vie de ses parents.

Encrier-accueil.pngDans ce journal intime tenu par Yaël, j’ai beaucoup appris sur le mode de vie de ces grandes figures qui menèrent, dans la première moitié du vingtième siècle, une vie quasi communautaire aux relations amoureuses triangulaires. Un roman rafraîchissant au style vif et enjoué sur Bloomsbury et les trentenaires !


Voir l'avis de Marianne
& celui de Lou



Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article

commentaires

Lou 20/09/2007 23:44

Je l'ai lu aussi et j'ai beaucoup aimé ! C'est très agréable à lire et plutôt instructif !Dis moi, pourrais-tu indiquer le lien de ta note sur le livre de Wharton sur mon blog ? je la trouverai plus facilement et cela permettra de faire un petit pont vers un autre récit pour les lecteurs qui tomberont encore sur ma note :o)

Florinette 21/09/2007 10:02

Aucun problème, je vais venir chez toi faire le lien, merci beaucoup Lou !! ;-)

InFolio 19/09/2007 20:13

Je note la règle numéro un pour le jour où je me sentirai l'envie d'écrire un livre ! Elle me parait essentielle :oDBises !InFolio

Florinette 19/09/2007 22:12

Hihihi, c'est ça la chick-list et encore je n'ai pas tout dévoilé des règles à respecter !! ;-o)Bisous !

yueyin 19/09/2007 11:21

Je ne sais pas si je dois l'avouer mais Chick lit ça ne me disait erien non plus comme genre :-) ..; en tout cas c"'est le premier livre de la rentrée littéraire qui m'accroche ! Merci à toit Florinette ! J'espère que la bibliothèque a fait son devoir et l'a commandé :-))

Florinette 19/09/2007 12:25

Je n'aime pas ce genre-là non plus, ce qui m'a interpellée, c'est de voir le nom de Virginia Woolf sur la quatrième de couverture ainsi que toutes ses sources bibliographiques qu'elle cite dans les dernières pages... ;-))

cerise 18/09/2007 22:18

Je prends note, j'ai beaucoup aimé lire les journaux de Virgnia Woolf, certaines biographies à son sujet et sur sa famille, et j'aimerais découvrir ce livre également. merci beaucoup pour ton avis.

Florinette 19/09/2007 12:17

Alors il ne peut que te plaire, car elle parle également du journal de Virginia et révèle plein d'autres choses à son sujet !! ;-)

chiffonnette 18/09/2007 21:55

Ca a l'air alléchant! Je vais peut-être me laisser tenter! D'autant que ce n'est pas la première critique que je lis!

Florinette 19/09/2007 12:15

Il m'a été conseillé et je ne regrette pas, je vais même le garder, car il est plein de références littéraires !! ;-)

antigone 18/09/2007 20:45

Je note, Florinette, cette petite dose de rafraîchissement ! Bises. Je te souhaite une bonne soirée !

Florinette 19/09/2007 12:14

Merci Antigone, ce petit livre est fort sympathique !! Bises et bonne journée !!

nathalie 18/09/2007 20:01

Je passe juste te faire un coucou du soir ... Bisous

Florinette 19/09/2007 12:13

Merci Nath, bisous et bonne journée !!

lily 18/09/2007 12:05

Ah, il me tente, il me tente celui-là encore !!!

Florinette 19/09/2007 12:09

Laisse-toi tenter Lily !! ;-)

Naïk 17/09/2007 23:48

Je n'aurais pas été attirée par ce titre, a priori, mais un lien avec Virginia Woolf... je note !

Florinette 18/09/2007 11:39

Le mot journal fait peur, mais celui-ci dévoile les secrets de Bloomsbury en mentionnant quelques références littéraires !!

Marianne 17/09/2007 23:34

Ravie de lire ton appréciation qui rejoint la mienne. C'était en effet un pari osé de faire le lien entre Vanessa et Yaël, mais Marianne RUBINSTEIN s'en sort haut la main. Parlant de lien, merci beaucoup pour conduire tes lecteurs vers mon blog. J'ajoute immédiatement le lien du tien sous mon article, en retour d'ascenseur.  :-)

Florinette 18/09/2007 11:27

J'ai beaucoup aimé ce livre surtout qu'il m'a appris plein de choses sur ces grands artistes.Je t'en prie Marianne et c'est également très gentil à toi !! :-)

L'Instant Présent

 

Recherche