Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

6 juillet 2007 5 06 /07 /juillet /2007 23:02
La-vie-devant-soi.pngRomain-Gary.png














Éditions Mercure de France, 1975, 270 pages

Prix Goncourt 1975



Roman Gary publie chez Mercure de France en 1975 son second roman sous le nom d'Emile Ajar.
 
Quatrième de couverture :

« La première chose que je peux vous dire c'est qu'on habitait au sixième à pied et que pour Madame Rosa, avec tous ces kilos qu'elle portait sur elle et seulement deux jambes, c'était une vraie source de vie quotidienne, avec tous les soucis et les peines. Elle nous le rappelait chaque fois qu'elle se plaignait pas d'autre part, car elle était également juive. Sa santé n'était pas bonne non plus et je peux vous dire aussi dès le début que c'était une femme qui aurait mérité un ascenseur. »

C’est une belle histoire d’amour d’un petit garçon, surnommé Momo, pour Madame Rosa, une ancienne prostituée devenue, par la force des choses, sa mère adoptive. Avec son franc-parler, le visage peinturluré, cette vieille femme juive au grand coeur est une survivante des camps d’Auschwitz. Elle habite au sixième étage d’un immeuble sans ascenseur, mais avec son âge avancé elle ne peut plus gravir ces nombreuses marches et préfère rester cloîtrer chez elle dans son « trou juif » que d’aller finir ses jours à l’hôpital, ainsi, elle peut bénéficier du droit sacré « des peuples à disposer d’eux-mêmes » qui n’est pas respecté par L’Ordre des médecins.

« Maintenant le docteur Katz essayait de convaincre Madame Rosa pour qu'elle aille à l'hôpital. Moi, j'avais froid aux fesses en écoutant le docteur Katz. Tout le monde savait dans le quartier qu'il n'était pas possible de se faire avorter à l'hôpital même quand on était à la torture et qu'ils étaient capables de vous faire vivre de force, tant que vous étiez encore de la barbaque et qu'on pouvait planter une aiguille dedans. La médecine doit avoir le dernier mot et lutter jusqu'au bout pour empêcher que la volonté de Dieu soit faite. Madame Rosa est la seule chose au monde que j'aie aimée ici et je ne vais pas la laisser devenir champion du monde des légumes pour faire plaisir à la médecine. »

Alors Momo, avec l’aide du peuple de Belleville résidant dans le quartier, va tout faire pour garder sa nounou en vie « Madame Rosa avait des ennuis de cœur et c'est moi qui faisait le marché à cause de l'escalier. Chaque matin, j'étais heureux de voir que Madame Rosa se réveillait, car j'avais des terreurs nocturnes, j'avais une peur bleue de me trouver sans elle. Je devais aussi penser à mon avenir, qui vous arrive toujours sur la gueule tôt ou tard, parce que si je restais seul, c'était l'Assistance publique sans discuter. »

Mais Momo se sent de plus en plus impuissant devant la lente et pitoyable déchéance de Madame Rosa dont l’issue ne peut être que fatale.

« Lorsque je suis rentré j'ai bien vu que Madame Rosa s'était encore détériorée pendant mon absence. Le docteur Katz est venu la voir et il a dit qu'elle n'avait pas le cancer, mais que c'était la sénilité, le gâtisme et qu'elle risquait de vivre comme un légume pendant encore longtemps. »

petit_coeur.gifCe livre peuplé de personnages pittoresques et inoubliables, vivants dans une misère cachée, est un magnifique roman triste et drôle. Cette histoire racontée par un enfant avec ses propres mots, dictés par le regard qu’il porte sur la vie, est un cocktail plein d’humanité, de solidarité entre différentes ethnies. À conseiller vivement !


Existe en format poche
La-vie-devant-soi-poche.png













Ce roman a été porté à l'écran par Moshé Mizrahi en 1977, avec Simone Signoret dans le rôle de Madame Rosa. Pour ce rôle, elle a reçut, en 1978, le césar de la meilleure actrice.

Affiche-la-vie-devant-soi.png


L'avis de tous celles et ceux qui ont aimé : Sylvie, Kalistina & Patch (si j'en oublie dites-le-moi)






Partager cet article

Publié par Florinette
commenter cet article

commentaires

hélène 02/02/2009 19:34

J'ai lu ce livre il y a bien longtemps. C'est l'un des plus beaux du monde. L'histoire de Momo, le petit arabe et de Madame Rosa, celle qui l'élève, une juive... C'est un hymne à la tolérance ! La fin est terriblement émouvante... Et le langage du petit Momo, savoureux. Je conseille également La promesse de l'aube, de Gary : autobiographique. Gary y évoque sa mère et tout l'amour qu'il lui porte. C'est très beau.    

Florinette 03/02/2009 11:11



C'est un magnifique livre, il va falloir que je me trouve le DVD, mais j'ai toujours peur d'être déçue par les adaptations...Merci du conseil Hélène, j'en prends note !



Misss-bouquins 07/09/2008 12:26

Dans ma pile à lire ...A bientôt, bonne journée =D.

Florinette 07/09/2008 20:06



Une magnifique histoire qui j'espère te plaira autant qu'à moi !
A bientôt et bonne soirée ! :-D



Naïk 11/09/2007 14:18

Bonjour Florinette, j'ai passé un excellent moment de lecture avec  "Les enchanteurs" : je viens de mettre mon avis sur mon blog ;-)à bientôt !

Florinette 11/09/2007 17:06

Chouette, alors j'arriiiiiive !!A tout de suite !!

Corso 24/07/2007 10:59

Un très beau livre qui traversera les siècles.Si quelqu'un a le film en VHS, je suis preneur.Faites un petit tour sur mon blog, j'y ai publié une photo rare de Romain Gary.

Florinette 19/08/2007 11:38

Merci Corso pour ta visite, je vais allez voir sur ton blog !

Nanne 19/07/2007 21:58

Je ne sais si tu as vu le film, mais il est magnifique d'émotions et de sentiments. Simone Signoret y révèle une fois de plus tout son talent. Le livre doit être à la hauteur de ce film et à la lecture de son billet, je n'en doute pas une seconde.

Florinette 20/07/2007 14:29

Je n'ai pas vu le film, mais je compte bien le louer prochainement ! Merci Nanne !

Naïk 18/07/2007 00:40

Je m'absente quelque temps mais j'emporte "Les enchanteurs"  ! Je ne sais pas quand je pourrai mettre un avis sur mon blog...  mais je te laisserai un message lorsque ce sera fait  ;-) 

Florinette 18/07/2007 12:28

Oh oui, oui alors, n'hésite pas, ton avis m'intéresse !Je te souhaite de bonnes vacances Naïk !A bientôt ! ;-)

Sylvie 15/07/2007 19:04

Je suis contente que tu aies adoré ! C'est l'un de mes films cultes !

Florinette 16/07/2007 18:46

Le livre oui, il me reste à voir le film ! ;-D

Naïk 14/07/2007 19:41

Romain Gary décrit des personnages émouvants, mais toujours avec pudeur. Il a une écriture subtile, touchante, magnifique. J'ai prévu de lire bientôt  "Les enchanteurs" . En revanche je n'ai pas vu le film... il faut que je répare cet oubli ! (Je découvre ton blog,  et  j'aime beaucoup ta présentation des auteurs !)

Florinette 15/07/2007 12:46

Merci beaucoup Naïk !!! :-DRomain Gary est un écrivain attachant, que dès que l'on commence un de ses livres, on a envie de tous les lire. J'attends avec impatience de connaître tes impressions sur "Les enchanteurs" !A bientôt Naïk !

malaurie 11/07/2007 12:00

Vieille lecture adolescente qui m'est resté en travers de la mémoire : un livre qui ne s'oublie pas, un visage (celui de Simone Signoret) qui restera à jamais celui de Madame Rosa. Comment te dire combien ce livre a été important pour moi ? C'est une véritable splendeur. merci d'en reparler et de nous offrir quelques extraits.

Florinette 11/07/2007 20:44

Je t'en prie Malaurie. C'est un livre qui restera longtemps dans un coin de ma tête et que je relirai certainement dans quelques années, mais avant cela j'ai vraiment envie de voir le film !

Delphine 10/07/2007 19:43

Je me souviens avoir vu le film en partie et c'était très émouvant.Le livre me tente beaucoup surtout après ton article!

Florinette 10/07/2007 23:16

Alors le livre te plaira certainement !

L'Instant Présent

 

Recherche