Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 09:15

Librinova

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Mon père au loin - Martine Gercault

Martine Gercault est psychologue clinicienne, psychanalyste-psychothérapeute depuis plus de 30 ans. Formée à la respiration holotropique et à la psychologie transpersonnelle par le Dr. Stanislav Grof, elle est spécialisée dans les états non ordinaires de conscience et leur potentiel de guérison Elle pratique une psychanalyse élargie dans laquelle elle intègre la dimension psycho-corporelle, l’EMDR, l’hypnose, la danse primitive, la gestalt, la méditation, la thérapeutique des sons et certains rituels chamaniques. Son site : www.psyemergence.com

Résumé du livre :

Mon père au loin  est un livre intimiste qui s’ouvre sur un chant d’amour. Ariane, l’héroïne, nous entraîne dans un voyage intérieur dont elle sortira grandie. Elle témoigne, avec sincérité et subtilité, de la douleur psychique : celle d’un père frappé par la maladie d’Alzheimer, et de la sienne, sa fille qui l’accompagne en fin de vie durant les longues années de cette affection dévastatrice, fléau de notre époque. Une maladie qui s’attaque à la mémoire, garante de l’identité psychique, et qui foudroie le patient et son entourage. Ce livre écrin est le portrait d’une femme de son temps, libre et libérée, qui nous invite, avec vitalité, gravité et parfois légèreté, à toujours repousser les limites douloureuses pour rencontrer le plaisir d’être. Le témoignage de la confrontation d’Ariane avec la maladie, le deuil, la mémoire et l’identité ne peut qu’inciter le lecteur à la méditation sur la nature et le sens de l’amour, fil rouge de ce livre.

Ariane, l'héroïne du livre, est née cinq ans après le cataclysme de la Seconde Guerre mondiale dans une famille très aimante, mais fortement stigmatisée par la Shoah. Imprégnée par cette mémoire collective, elle tente de reconstituer la vie de son père, cet homme courageux, très engagé dans la lutte pour les droits de l'homme, mais qui toute sa vie restera hanté par cette terrible épreuve et dont Ariane n'obtiendra que pour seule explication qu'un obscur silence.

La Seconde Guerre mondiale alimenta ma quête, mes questions. Les fantômes erraient autour de nous. J'évoluais dans un univers spectral, tant demeurait proche cette époque qui te colla à la peau toute la vie durant.

C'est à travers ces lignes qu'Ariane se livre en toute sincérité sur la relation très particulière qu'elle vécut avec son père. Frappé par la maladie d'Alzheimer qui s'attaque à la mémoire, Ariane, qui l'accompagne jusqu'à son dernier souffle, tente de reconstituer par l'écriture tout ce que son père a imprimé en elle afin de mieux le connaître pour s'en libérer. Le faire revivre pour mieux le laisser partir.

Ce livre est bien plus qu'un magnifique et émouvant témoignage d'amour d'une fille à son père. Il invite le lecteur à comprendre la souffrance de ces héritages transgénérationnels que peuvent déclencher certains non-dits…

Tout en retraçant le cheminement du deuil, ce témoignage nous fait prendre conscience du travail intérieur qui s'ensuit et qui nous amène à réfléchir sur notre vie, sur ces sacrifices que peuvent engendrer certaines relations affectives nous poussant ainsi à vivre par procuration sans savoir vraiment qui nous sommes :

Dire non à nos besoins nous annule en tant qu'être.

C'est un magnifique hymne à l'amour pour la vie que Martine Gercault nous livre dans une écriture des plus élégante et poétique !

 

 

Partager cet article

commentaires

Plumes d Anges 28/04/2016 11:02

Qui n'a pas à l'heure actuelle autour de lui quelqu'un atteint de cette terrible maladie ? Comment vivre cette épreuve, comment accompagner au mieux ? les questions sont nombreuses et nous nous retrouvons bien démunis ! Ce témoignage est certainement précieux, merci Florinette, je note cette lecture. Je t'embrasse, à bientôt. brigitte

Florinette 28/04/2016 12:41

Cette maladie fait effectivement ressurgir beaucoup de questionnement et de crainte. Ce poignant témoignage devrait beaucoup te plaire. Belle journée Brigitte, je t'embrasse

Aifelle 27/04/2016 06:44

Des thèmes qui me parlent beaucoup. Je note ce livre.

Florinette 27/04/2016 12:00

Ce livre devrait beaucoup te plaire !

durgalola 26/04/2016 20:47

c'est un livre qui m'intéresserait. La maladie d'Alzheimer ou de Parkison touchent beaiucoup de personnes. Bises

Florinette 27/04/2016 11:59

Oui beaucoup et de s'occuper de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer est extrêmement difficile. Je le voyais quand je travaillais en maison de retraite quand j'assistais les aides-soignantes...

Daniel 26/04/2016 14:24

Un livre sans doute bien émouvant. Terrible la maladie d'Alzheimer ! surtout pour ceux qui vivent à côté!

Florinette 27/04/2016 11:56

C'est une maladie étrange qui a certainement une explication. Dans ce livre l'auteur se demande si ce non-dit n'a pas tué la communication interne du corps de son père qui a transformé en maux ce qu'il ne pouvait pas traduire en mots...

Sandrine L. 26/04/2016 14:19

Retrouver les traces du passé, essayer de reconstituer le puzzle d'une vie, voilà bien une aventure difficile a fortiori lorsque le dernier survivant a justement "la mémoire qui flanche". Cette quête me parle beaucoup, elle me renvoie à la vie mystérieuse de mon propre père, décédé alors que j'avais 16 ans, sans avoir vraiment pu partager beaucoup de choses avec lui.

Florinette 27/04/2016 11:50

C'est vraiment dommage ce silence, car on aimerait tellement les connaître davantage. Mon père est encore là, mais il s'est confié assez tardivement et encore, il y a quelque temps, j'ai su par l'une de mes tantes qu'il avait subi, dans sa jeunesse, l'ablation d'un rein... C'est peut-être des petites choses, mais cela m'a quand même interloquée.

L'Instant Présent

 

Recherche