Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

19 mars 2016 6 19 /03 /mars /2016 10:23

Les méthodes de Pascal Poot, loin de l’agriculture moderne, sont aussi très productives que naturelles et peu coûteuses. Des scientifiques pensent y trouver des réponses au changement climatique.

Sur les hauteurs de Lodève, en Languedoc-Roussillon, le terrain est si caillouteux et le climat si aride que l'on penserait trouver une nature hostile. Pourtant, à l’entrée de la ferme de Pascal Poot trône une vieille pancarte en carton : « Conservatoire de la tomate », car, chaque été, les tomates poussent dans une abondance folle, sans aucun arrosage malgré la sécheresse, sans tuteur, sans entretien et bien sûr sans pesticide ni engrais… Ses milliers de plants produisent jusqu’à 25 kg de tomates chacun !!

Son secret  ? Il est simplement dans les graines...

C’est le début de la fin de l’hiver dans la région, le temps est venu pour lui de confier ses graines à la terre. Ce sont ses premiers semis de l’année. Il dissémine ses graines sur du terreau, dans des jardinières, puis il place ces dernières sur un énorme tas de fumier en décomposition, dont la température atteindra bientôt 70 degrés pendant plusieurs jours, chauffant la serre et permettant la germination des graines.

La technique, appelée couche chaude, est très ancienne. C’est elle qui permettait aux maraîchers parisiens du XIXe siècle de récolter des melons en pleine ville dès la fin du printemps. C’est elle qui permet à Pascal Poot de faire germer chaque année des milliers de plants de tomates, aubergines, poivrons... Avant de les planter sur son terrain et de ne plus s’en occuper jusqu’à la récolte. (Lire l'article sur rue89.nouvelobs.com)

 

« La plupart des plantes qu’on appelle aujourd’hui “mauvaises herbes” étaient des plantes que l’on mangeait au Moyen-Age, comme l’amarante ou le chiendent... Je me suis toujours dit que si elles sont si résistantes aujourd’hui c’est justement parce que personne ne s’en est occupé depuis des générations et des générations. Tout le monde essaye de cultiver les légumes en les protégeant le plus possible, moi au contraire j’essaye de les encourager à se défendre eux-mêmes. J’ai commencé à planter des tomates sur ce terrain plein de cailloux il y a une vingtaine d’années, à l’époque il n’y avait pas une goutte d’eau. Tout le monde pense que si on fait ça toutes les plantes meurent mais ce n’est pas vrai. En fait, presque tous les plants survivent... »

 

Pour aller plus loin :

D'autres agriculteurs ont adopté les pratiques de Pascal Poot. Vous allez être étonné de voir que le maïs peut, lui aussi, pousser sans eau…

 

 

 

Partager cet article

Publié par Florinette - dans Le saviez-vous
commenter cet article

commentaires

Arlette 23/03/2016 20:39

J'avais vu dans un premier temps un reportage sur ce passionné , fait un article sur sa passion , impossible de commander car la plupart des graines sont en rupture de stock . Je t'embrasse ma chère Flo

Florinette 25/03/2016 10:10

Ça ne m'étonne pas qu'il soit en rupture de stock, j'ai regardé également son site et vu tout ce qu'il proposait de sain ! Belle journée, je t'embrasse

durgalola 21/03/2016 20:42

et bien c'est surprenant ! il n'existe pas une seule recette pour vivre dans notre monde (celui du marché mondial) il en existe plein à utiliser selon ses compétences, selon sa terre. Merci de ce partage très intéressant. Bises

Florinette 22/03/2016 11:56

Surtout que celle-ci avait déjà fait ses preuves, mais au nom du "progrès" on a préféré l'enterrer... Je t'en prie Durgalola et belle journée, je t'embrasse !

Alex-Mot-à-Mots 21/03/2016 14:19

Revenir aux techniques du Moyen Age ? Pas pour tout !
Bises

Florinette 25/03/2016 10:12

Pas pour tout, mais pour ce qui est de cette technique, c'est plutôt intéressant, car au moins on ne gaspillerait pas autant d'eau et les OGM n'auraient plus de raison d'être... Bisous

Plumes d Anges 20/03/2016 12:41

Je crois fermement en l'intuition paysanne, ce sujet est passionnant, j'ai mis dans mes favoris le site de Pascal Poot et vais faire circuler ces infos, merci Florinette, en ce premier jour du printemps et à quelques jours de Pâques, la germination est importante. Bisous, à bientôt. brigitte

Florinette 20/03/2016 14:00

Comme toi, ce que fait Pascal Poot me passionne, on revient à la nature dans toute sa beauté et son intelligence, car elle sait mieux que quiconque faire face aux caprices du temps... J'ai visité son site hier et je vais commander des graines, il en propose également pour les personnes qui veulent cultiver des tomates sur leur balcon. J'ai hâte de goûter ses produits !! Bisous et à bientôt Brigitte

witney 20/03/2016 12:21

bon témoignage, ça commence à bouger un peu avec des choses saines et naturelles, que cela srve d'exemple ! bon dimanche et bises

Florinette 20/03/2016 13:56

J'espère que cette culture se répandra afin qu'on ne voie plus tout ce gaspillage d'eau dans les champs de maïs !!

Daniel 20/03/2016 11:37

C'est très bien. Ce genre d'initiative doit être encouragé par les consommateurs. Evitons les grandes surfaces et achetons les produits locaux. Tout le monde sera gagnants( sauf les grandes surfaces). Ce qu'il fait est très sensé. Encore un pionnier !!

Florinette 20/03/2016 13:55

Bien d'accord !! En faisant un tour sur son site, j'ai vu que l'on pouvait commander des graines et comme je cultive, à l'approche de l'été, des tomates cerises, je ne vais pas m'en priver !! ;-))

Sandrine L. 20/03/2016 10:39

Réjouissant, tout ça! On se rend compte que le "progrès" technologique, en matière agricole, a plutôt viré en régression. Les choses simples sont les plus efficaces. On le vérifie tous les jours et dans tous les domaines...

Florinette 20/03/2016 13:53

Tu as raison, il y a tellement de choses oubliées qui refont surface et il est devenu impératif de les remettre au goût du jour !

Aifelle 20/03/2016 06:55

En fait, on s'aperçoit que l'on invente rien et qu'il faut seulement retrouver les méthodes que l'on utilisait jadis et qui ont été balayées au nom du progrès !

Florinette 20/03/2016 09:06

C'est exactement la réflexion que je me suis faite !! En plus à trop vouloir contrôler les plantations on a fini par les fragiliser, par leur faire perdre leurs vitamines...

Quand j'ai vu la plantation de maïs, je n'en revenais pas !! Et dire que l’on nous rabâche les oreilles avec les OGM, c'est vraiment hallucinant !!

L'Instant Présent

 

Recherche