Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 12:58

Le Livre de Poche

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Où cours-tu ? Ne sais-tu pas que le ciel est en toi ? - Christiane Singer

Christiane Singer, née à Marseille en 1943 et décédée le 4 avril 2007 à Vienne en Autriche, à 64 ans, était une écrivaine, essayiste et romancière française. Lectrice à l'université de Bâle, puis chargée de cours à l'université de Fribourg, Christiane Singer se consacrait depuis plusieurs années à ses activités littéraires. Épouse du Comte Georg von Thurn-Valsassina, architecte, elle vivait dans son château médiéval de Rastenberg, non loin de Vienne. Ses parents étaient originaires d'Europe Centrale. Elle a également suivi l’enseignement de Graf Karlfried Dürckheim (disciple de C.G.Jung). Ses romans comme ses essais sont autant de réflexions sensibles pour approcher cette connaissance de soi sans laquelle le monde nous reste opaque et incompréhensible.

Résumé du livre :

Il est difficile au milieu du brouhaha de notre civilisation qui a le vide et le silence en horreur d'entendre la petite phrase qui, à elle seule, peut faire basculer une vie : «Où cours-tu ?» Il y a des fuites qui sauvent la vie : devant un serpent, un tigre, un meurtrier. Il en est qui la coûtent : la fuite devant soi-même. Et la fuite de ce siècle devant lui-même est celle de chacun de nous. «Où cours-tu ?» Si au contraire nous faisions halte - ou volte-face -, alors se révélerait l'inattendu : ce que depuis toujours nous recherchons dehors veut naître en nous.

Le titre résume l'essence de ce livre, puisque Christiane Singer nous invite à nous échapper du brouhaha de notre civilisation afin de mieux nous retrouver. Nombreux sont ceux qui cherchent un sens à la vie et ce n'est pas en courant ainsi que l'on changera ou améliorera notre condition, on va juste finir par s'essouffler. Comme s'essouffle déjà notre civilisation, puisque le monde du dehors ne reflète que l'état du monde intérieur...

Tout sur terre nous interpelle, nous hèle, mais si finement que nous passons mille fois sans rien voir. Nous marchons sur des joyaux sans les remarquer. Les sens nous restituent le sens. Quand l'instant lâche sa sève, la vie est toujours au rendez-vous.

Chercher un sens à tout prix nous empêche de voir les choses essentielles qui peuvent surgir dans notre existence, mieux vaut ne rien chercher du tout, juste accueillir la vie puisque tout est déjà en nous.

La vie n'a pas de sens, ni sens interdit, ni sens obligatoire. Et si elle n'a pas de sens, c'est qu'elle va dans tous les sens et déborde de sens, inonde tout. Elle fait mal aussi longtemps qu'on veut lui imposer un sens, la tordre dans une direction ou dans une autre. Si elle n'a pas de sens, c'est qu'elle est le sens.

 

Pour aller plus loin :

Deux ans avant sa mort, Christiane Singer parle de comment retrouver la gratitude dans les moments les plus difficiles de notre vie. Comment chaque être peut faire la différence sur cette Terre, et pourquoi s'aimer soi-même dans tous ses opposés est la clé la plus importante et la plus difficile pour cheminer et manifester vers la paix ? De nombreux indices pour avancer vers la guérison au sens global et spirituel du terme.

Émission de 2005, par André Kolly et Daniel Wettstein, avec Evelyne Thevenaz

 

Je vous invite également à écouter cette petite et magnifique histoire d'un vieux rabbin de Vienne qui, sentant la mort s'approcher, se demande comment il pourrait faire pour aider l'humanité une dernière fois...

Un grand merci à Camille Ré pour cette belle et émouvante découverte !

Partager cet article

commentaires

Sandrine L. 20/01/2016 17:24

C'est vrai qu'il est toujours utile de rappeler que la course et l'agitation ne mènent nulle part sinon à davantage de confusion et de stress. Ce qui est terrible, c'est que dans ces moments là, nous sommes totalement conscient de cela, nous savons que nous gâchons en vain une précieuse, nous savons que nous nous faisons du mal. Mais passer des mots aux actes est une étape très difficile...

Florinette 20/01/2016 20:12

Très difficile effectivement de sortir de cette spirale et pourtant c'est essentiel, vital, car il y a de plus en plus de burn-out je trouve...

Plumes d Anges 20/01/2016 09:07

Cette femme était un bijou ! La lecture de ses livres est toujours enrichissante et son époux continue dans son sillage avec ses merveilleux projets d'architectures, des lieux de paix et d'harmonie pour mieux se connaître. Bises Florinette, à bientôt. brigitte

Florinette 20/01/2016 13:05

On ressort de ces écrits émerveillés par tant de poésie. Je ne savais pas que son mari faisait ces lieux de paix, une magnifique initiatique, car on a tant besoin de se retrouver dans de tels lieux !! A bientôt Brigitte, je t'embrasse

Acouphene 19/01/2016 19:59

Petit regret de n'avoir pu la rencontrer...
http://spinescent.blogspot.fr/search/label/Christiane%20Singer

Acouphene 20/01/2016 22:00

Merci Florinette !

Florinette 20/01/2016 13:00

Pour ma part aussi je regrette...
Merci beaucoup Acouphene pour votre lien, je me suis régalée à lire vos articles sur Christiane Singer, je les ai trouvés tous passionnants ! ;-)

Alex-Mot-à-Mots 19/01/2016 11:29

J'aime bien quand tu me rappelles de faire le silence de temps en temps. Bises

Florinette 20/01/2016 12:55

On oublie souvent que ça fait un bien fou !! ;-)
Bises et belle journée Alex

durgalola 18/01/2016 20:16

c'est une personne extraordinaire. Je vais relire ses livres. Bises

Florinette 18/01/2016 20:41

Dès que l'on plonge dans l'un de ses écrits, on a envie de lire tous les autres ! ;-) Bises et belle soirée Durgalola

Daniel 18/01/2016 16:42

Quelqu'un qui ne parlait pas pour ne rien dire. Et en plus c'était une belle femme qui dégageait une vibration particulière.

Florinette 18/01/2016 20:39

J'aime l'écouter et j'ai adoré lire ce livre, ce qu'elle dit est si enrichissant...

Aifelle 18/01/2016 13:54

J'ai lu plusieurs livres de Christiane Singer, mais pas celui-ci. Je l'ai vu au moins deux fois en conférence également, c'était une femme lumineuse. Déjà huit ans qu'elle est partie, c'est une voix qui manque.

Florinette 18/01/2016 20:37

J'aurais adoré pouvoir assister à l'une de ses conférences, car je trouve cette femme passionnante !! Dommage qu'elle soit partie si vite... Heureusement qu’il nous reste ses écrits et ses vidéos, car on ne s’en lasse pas de l’écouter !!

L'Instant Présent

 

Recherche