Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 13:46

Aluna Éditions

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Perles de Conscience - Dominica

Dominica naît Dominique Pascale Claude Herbin à Neuilly-sur-Seine en 1962. Après des études littéraires à Paris, puis de droit privé à l'Université de Londres et de Paris, elle est admise au Barreau de Paris en1986 et à celui de New York en 1988. Mais le travail de collaboratrice dans des cabinets d'avocats d'affaires ne lui convient pas, elle finit par abandonner. Grâce au conseil de l'écrivain américain Joseph Campbell, elle décide d'explorer sa créativité à travers le dessin, la peinture et plus tard la photographie. Dans le même temps, elle se consacre à l'approche du corps à travers la pratique régulière de l'aïkido et du tai-chi-chuan. Ce faisant, Dominica découvre l'enseignement des grands sages et se rend en Inde pour la première fois en 1992 où elle y rencontre Ramesh Balsekar. De retour en France elle rencontre Arnaud Desjardins qui l'encourage à persévérer dans la photographie. Plus tard, en 1997, Éric Baret l'initie à la tradition non duelle du Shivaïsme du Cachemire. Depuis lors, la pratique du yoga alimente en elle la vie, le feu, la joie, la santé.

Résumé du livre :

Autrefois cinéaste moi-même je suis sensible à l'art photographique et c'est depuis longtemps que j'admire les portraits de Dominica. L'austérité du noir et blanc, sans la distraction qu'apportent les couleurs, révèle la profondeur qu'exprime la surface. Avec rigueur, mais aussi une grande ouverture de coeur et d'esprit, Dominica a réuni en un volume les visages ô combien différents, d'hommes et de femmes témoins de formes différentes elles aussi, de la vie spirituelle. Nous savons que "l'Esprit souffle où il veut". La première vertu est donc l'accueil de l'autre - même si la forme de son engagement diffère de celle du nôtre. C'est à quoi nous appellent les visages que la persévérance de Dominica a réunis ici. Puissent au moins certains de ceux-ci avoir un écho en vous et vous orienter non vers leur "sagesse", mais vers la vôtre. En ce qui concerne ceux et celles que je connais personnellement, ce qui m'a le plus touché en les découvrant dans leur vérité, c'est leur amour des autres, leur bienveillance essentielle - même si celle-ci prend parfois un "visage" inattendu.

Collaboratrice dans des cabinets d'avocats d'affaires à Boston puis New York, Dominica finit par abandonner ce travail qui ne la satisfait pas. Elle suit le conseil de l'écrivain américain Joseph Campbell et cherche sa propre voie à travers le dessin, la peinture et la photographie. En 1992, après avoir rencontré Ramesh Balsekar qui lui fait découvrir la philosophie éternelle de la non-dualité, Dominica, suite aux encouragements d'Arnaud Desjardins, décide de persévérer dans sa vocation de portraitiste, notamment à travers ce magnifique livre où elle dresse le portrait de ces 52 êtres remarquables, conscients de leur nature profonde. À travers ses sublimes photographies en noir et blanc, dont chacune est accompagnée de textes illustrant leur pensée, nous découvrons, avec un véritable enchantement, ces portraits d'hommes et de femmes témoins de leurs différentes formes de vie spirituelle. Tout simplement magnifique !!

 

Extrait de la préface d'Arnaud Desjardins

... Nous savons que "l’Esprit souffle où il veut". La première vertu est donc l'accueil de l'autre – même si la forme de son engagement diffère de celle du nôtre. C'est à quoi nous appellent les visages que la persévérance de Dominica a réunis ici. Puissent au moins certains de ceux-ci avoir un écho en vous et vous orienter non vers leur "sagesse" mais vers la vôtre.


Extrait de la postface de Thierry Janssen

… Chacun des portraits présentés dans ce bel ouvrage m'est apparu comme une fenêtre ouverte sur la beauté de notre humanité. Une invitation à nous réveiller. Un appel à vivre avec sagesse et sérénité. Un but que certains qualifient d'utopie. « L'utopie n'est visible qu'à l'oeil intérieur », écrivait Jorge Luis Borges. C'est avec cet oeil intérieur que Dominica a capté la profonde humanité de ses "amis spirituels". Des amis dont les yeux nous apparaissent comme des perles de conscience. Le reflet de notre propre beauté. Pour cela, je voudrais la remercier. Namasté.

 

Pour aller plus loin :

Si vous désirez en savoir plus sur ce livre, ou découvrir quelques extraits, cliquez sur le lien ci-dessous où sur la photo de couverture :

 

Voir également le site de l'auteur en cliquant ICI

 

Partager cet article

commentaires

Dominica 13/03/2017 22:54

Mon adresse mail: dominical.h@free.fr

Dominica 13/03/2017 22:53

Bonjour, Ce que vous appelez le résumé du livre est en réalité la Préface du livre écrite par Arnaud Desjardins. Pouvez vous réparer cette erreur et mettre le texte d'Arnaud Desjardins entre guillemets. D'avance merci. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante, il y autre chose que j'aimerais partager avec vous au sujet de mon ouvrage. Bien à vous, Dominica

Daniel 15/06/2015 17:52

Les photos semblent magnifiques. Quel bel art que la photographie, j'y suis très sensible.

Florinette 15/06/2015 19:58

Elles le sont ainsi que les pensées qui les accompagnent. C'est un très beau livre !

Alex-Mot-à-Mots 15/06/2015 10:00

Une rencontre qui a changé sa vie.

Florinette 15/06/2015 14:01

Complètement et elle le partage à travers ce très beau livre !!

durgalola 14/06/2015 14:34

ce livre me toucherait beaucoup et j'irais voir sur le lien que tu donnes.
Je t'embrasse et te remercie pour toutes les pistes que tu nous fournis.

Florinette 14/06/2015 19:47

J'en suis persuadée également, ce sont de tellement beaux moments que nous offrent ces êtres remarquables que je relisais plusieurs fois la même page, la même ligne tellement les mots sont puissants, profonds qu'ils me laissaient rêveuse... Je t'en prie Durgalola et merci à toi pour tes messages ! Je t'embrasse en te souhaitant une belle soirée et une belle semaine.

Sandrine L. 14/06/2015 14:12

Je suis aussi très sensible à la photographie et serai très curieuse de feuilleter son ouvrage. Son apparente simplicité laisse deviner une très belle profondeur.

Florinette 14/06/2015 19:48

J'ai dégusté chaque instant en découvrant ces belles personnes, c'est un ouvrage magnifique que je recommande !

L'Instant Présent

 

Recherche