Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 09:42

Les abeilles, cet insecte pollinisateur agricole le plus important de la planète, continuent de disparaître par millions chaque année à travers le monde et en France aussi.

Or, un tiers de notre nourriture dépend directement de l'abeille domestique ou sauvage. En cause, les pratiques agricoles intensives notamment, le frelon asiatique et l'emploi massif de pesticides. Il faut savoir qu'aux États-Unis, dans un minuscule échantillon de pollen pas moins de 25 pesticides, 30 fongicides et on ne sait combien d'herbicides ont été retrouvés…

« Si l’on veut imaginer une vie sans abeille, il faut la penser longue comme un jour avec pain, mais sans rien d’autre. La seule chose qui resterait, ce seraient les céréales. Alors, le choix semble vite fait, non ? »  Natacha Calestrémé, réalisatrice et environnementaliste.

Natacha Calestrémé a publié un livre aux Éditions Albin Michel intitulé Le Testament des abeilles, un thriller angoissant dont le prologue raconte la triste fin d’un pharmacien victime de 874 piqûres d’abeilles… S’il s’agit d’un vrai roman policier, son auteur ne cache pas, dès les premières lignes, sa motivation : mettre la littérature au service de la cause des abeilles. « Elles ne savent pas s’exprimer, alors il faut bien que quelqu’un écrive à leur place » constate Natacha Calestrémé.

Son roman, qui vient de sortir en poche, prend le relais du documentaire Disparition des abeilles, la fin d’un mystère qui a été diffusé sur France 5 en 2009 et qui est disponible en DVD aux Éditions Montparnasse.

 

Depuis une vingtaine d'années, un mal mystérieux frappe les abeilles. Les pertes se chiffrent en millions. Les conséquences en sont désastreuses : faute de pollinisation, les arbres ne produisent plus de fruits et tout l'écosystème est menacé. Natacha Calestrémé mène l'enquête afin de démasquer le vrai coupable de cette catastrophe écologique annoncée.

 

Dans son livre L'Énigme des abeilles, le Pr Rémy Chauvin, qui a prolongé les travaux de Karl von Frisch (voir ci-dessous), avait également lancé cet avertissement dans les années 1970 « Quand l'homme perd la boussole, les abeilles deviennent folles » et c'est bien ce qui est en train de se produire… Alors quand on sait que 80 % des fruits et légumes n'existent que par la pollinisation des abeilles il serait tant de réagir !

« Si l'abeille disparaissait de la surface du globe, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre » Albert Einstein

 

Pour aller plus loin :

Dans Les Aventuriers de l'Impossible sur RTL, Jacques Pradel, Didier Van Cauwelaert en compagnie de deux autres invités, nous en apprennent un peu plus sur l'incroyable mode de vie des abeilles avec des anecdotes surprenantes !

 

Pour aller encore plus loin :

Karl von Frisch, prix Nobel de physiologie et de médecine en 1973, passa plus de cinquante ans à observer les abeilles, à étudier leur langage et leur poser des problèmes pour essayer de mieux les comprendre. Il fut le premier à mettre en évidence les paradoxes de leur intelligence.

Film muet de Jean Benoit-Levy décrivant les stratégies des abeilles qui ont trouvé une source de nourriture et avertissent les autres par des rondes en forme de 8

Au printemps 1919, Karl von Frisch découvre la danse des abeilles et leur façon de communiquer les sources de nourriture. Ce jour-là, il est assis dans le jardin de l'Institut de zoologie de Munich et surveille sa ruche, une boîte spéciale munie de deux fenêtres de verre lui permettant de voir des deux côtés le mouvement des abeilles sur leur rayon de miel. Après en avoir attiré quelques-unes hors de la ruche et afin de pouvoir les reconnaître, il les marque avec de la peinture pendant qu'elles se gorgent d'eau sucrée.

« J'interrompis l'apport de nourriture. Quand tout fut redevenu tranquille près de la coupelle, je la remplis de nouveau et j'observai le retour à la ruche d'une abeille qui était venue en éclaireuse et avait bu à la coupelle. Je n'en crus pas mes yeux ! L'abeille se mit à danser en rond, entourée des abeilles marquées qui témoignèrent d'une grande excitation, et provoqua leur envol vers la coupelle pleine. Cette observation fut la plus féconde de toute ma vie. »

Ultérieurement, von Frisch parviendra à décrypter le “langage” des abeilles et établira que les butineuses, par leur danse, indiquent à leurs congénères la direction et la distance d'une source de nourriture.

Pour information :

En ce moment Agir pour l'environnement fait circuler une pétition pour l'arrêt immédiat des pesticides et non en 2022 comme le Parlement le prévoit. Si cela vous intéresse, voici le lien vers cette pétition : Stoppons la vente des pesticides sans attendre 2022 !

 

 

Partager cet article

commentaires

fadieze 08/05/2016 20:24

laissez nos nos abeilles , c'est VITAL

Florinette 08/05/2016 20:33

Oh oui alors !!

durgalola 08/06/2015 21:54

bonsoir et merci pour tes visites ; hier nous étions à Bure (où est prévu l'ouverture d'un centre d'enfouissement nucléaire) - il y avait également un stand de la confédération paysanne.
bises et encore merci pour cet article (triste tout de même)

Florinette 09/06/2015 11:11

Ce projet d'enfouissement nucléaire est une véritable abomination !!! Et j'espère de tout cœur que cette mobilisation à laquelle tu as participé portera ces fruits. Merci à toi Durgalola et bonne journée !

Cathy 08/06/2015 15:57

Si j'en crois certains articles que j'ai pu lire ailleurs aussi, et les dispositions qui commencent à être prises pour la préservation des abeilles, ce sujet préoccupe beaucoup de personnes sensibilisées à l'éco-système. Et c'est très important !
Ton article en témoigne, Florinette. Il ne faut pas négliger cela c'est trop grave.
Je t'embrasse,
Cathy.

Florinette 08/06/2015 16:21

J'ai vu également pas mal de mobilisation concernant la sauvegarde des abeilles et j'espère que leur appel sera entendu, car maintenant il y a vraiment urgence ! Surtout que le nombre d'abeilles diminue d'année en année et il faut rappeler que la première alerte avait été donnée en 2006 par les apiculteurs. Mais rien n’y fait, on continue à arroser copieusement les cultures de toutes sortes de pesticides...

Merci Cathy, je t'embrasse également en te souhaitant une belle journée !

Plumes d Anges 08/06/2015 09:39

Je suis toujours stupéfaite que les gouvernements ne prennent pas conscience de ces problèmes, et nous les élisons, quelle fumisterie !!! Merci Florinette pour les références de ce livre, bisous. brigitte

Florinette 08/06/2015 10:45

Moi aussi, surtout que cela nous concerne tous, car c'est bien beau de se réjouir devant le taux de natalité, mais quand il n'y aura plus rien à manger, ou que des céréales, car il n'y aura plus d'abeille, ils diront quoi, qu'ils ne le savaient pas !!! Dans ce documentaire, à un moment, il y a une personne qui explique, en prenant l'exemple d'un hamburger, ce qu'il restera... et bien que le pain, car plus de tomate, plus de salade, plus de viande... Et cela peut arriver plus vite qu’on ne le pense !! Je t'en prie Brigitte, je t'embrasse en te souhaitant une belle semaine !

Aifelle 06/06/2015 07:31

Il semblerait que les Etats-Unis commencent à s'inquiéter !! (entendu ces jours-ci). Il serait plus que temps. J'ai signé la pétition et d'autres aussi avant, mais il semblerait que les lobby ont toujours le dessus.

Florinette 08/06/2015 10:40

Il serait tant, car, quand on regarde ce documentaire (disponible en intégral sur YouTube), dans certains états américains ils sont obligés de louer des ruches pour polliniser leurs plantations, car il n'y a plus d'abeilles !! Mais tant que les gouvernements seront trouillards (ou intéressé financièrement) devant ces lobbys tels que Monsanto, il n'y aura pas de changement... C'est à nous de le provoquer en aidant au mieux les abeilles, comme planter des plantes mellifères, ne plus acheter d'engrais, etc...

Suzanne 05/06/2015 21:14

J'avoue que j'ai une peur bleue des abeilles mais jamais, ô grand jamais je ne leur ferai de mal. C'est à moi de ne pas les déranger et de les laisser vivre. Elles sont indispensables à notre Mère Terre tout comme chaque être vivant.

Merci de ce partage Florinette et espérons que l'être humain se réveille au plus sacrant!

Florinette 08/06/2015 10:33

L'abeille n'est pas agressive, dans l'émission de RTL Didier van Cauwelaert et Nataché Calestrémé raconte des anecdotes incroyables qui prouvent l'intelligence de l'abeille qui est capable de ressentir ton intention. Si tu leur envoies de belles pensées, elles ne t'attaqueront pas. Je me suis régalée à écouter cette émission !!

Je l'espère de tout coeur que l'être humain prendra vite conscience de l'urgence. Car nous pouvons tous aider les abeilles en mettant par exemple sur les balcons ou dans les jardins des plantes mellifères sans aucun apport d'engrais bien entendu ! ;-)

Daniel 05/06/2015 18:35

Un vrai problème dont peu de gens se sentent concernés. Une catastrophe écologique !

Florinette 08/06/2015 10:28

J'ai même l'impression que les gens ne se rendent pas compte du rôle primordial des abeilles !!

Sandrine L. 05/06/2015 17:32

C'est un désastre écologique! Ici, en montagne, nous en avons encore quelques unes qui viennent butiner et cela me fait de la peine de réaliser combien elles sont devenues vulnérables. Mon Dieu mais qu'avons-nous fait de cette terre!

Florinette 08/06/2015 10:27

C'est vraiment terrible, les gens ne se rendent pas compte à quel point la situation est catastrophique et ce documentaire, qui est disponible sur YouTube, montre bien le carnage que provoquent les cultures intensives. Par exemple, aux États-Unis des agriculteurs sont obligés de faire appel à des apiculteurs afin de pouvoir louer leurs ruches, car il n'y a plus du tout d'abeilles...

durgalola 05/06/2015 15:40

nous devons mieux faire attention à notre monde , tous et ensemble.
Nous avons besoin de la nature pour nous nourrir, pour vivre tout simplement.
Bonne journée

Florinette 08/06/2015 10:49

Tout à fait d'accord avec toi, mais j'ai l'impression que les gens ne se rendent pas compte de l'urgence de la situation. Il faudrait que ce documentaire repasse à la télé. Si tu es intéressée, tu peux le trouver dans son intégralité sur YouTube. Merci Durgalola, belle semaine !

Alex-Mot-à-Mots 05/06/2015 14:26

Chaque fois que j'en vois une, je me dis que tout n'est pas encore perdu.

Florinette 08/06/2015 10:48

Et pourtant...

L'Instant Présent

 

Recherche