Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 11:38

Editions Gallimard

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Le Livre des Tables - Victor Hugo

Victor Hugo né le 26 février à Besançon et décédé le 22 mai 1885 à Paris, est un poète dramaturge et prosateur romantique considéré comme l'un des plus importants écrivains de langue française. Il est aussi une personnalité politique et un intellectuel engagé qui a joué un rôle majeur dans l'histoire du XIXe siècles.

Dans ce 1er ouvrage Patrice Boivin, professeur de lettres, aborde une période méconnue de la vie de Victor Hugo en exil volontaire à Jersey durant la période de 1853 à 1855.

Résumé du livre :

De 1853 à 1855, en exil à Jersey, Victor Hugo se livre quasi quotidiennement à des séances de spiritisme. Il discute avec les esprits les plus illustres, Jésus-Christ, Dante, Molière, Shakespeare, ou les formes les plus abstraites (l'Ombre du sépulcre, le Drame ou l'Idée). Les séances sont consignées sur des procès-verbaux qui serviront à établir Le Livre des Tables dont Hugo envisageait une publication posthume. Quatre cahiers manuscrits forment Le Livre des Tables ; seuls deux d'entre eux nous sont parvenus, dont un inédit. Cette édition reproduit pour la première fois les quatre cahiers en s'appuyant, pour les deux cahiers perdus, sur les procès-verbaux originaux et inédits, que nous avons retrouvés. «Tout grand esprit fait dans sa vie deux ouvres : son ouvre de vivant et son ouvre de fantôme», affirme l'esprit de la Mort. C'est un Victor Hugo rare et mystérieux qui se dévoile ici.

À partir du mardi 6 septembre 1853, les jours et les nuits de Victor Hugo vont prendre un tour nouveau. Delphine de Girardin vient rendre visite à la famille Hugo exilée à Jersey. Dès son arrivée, elle s’avoue impatiente de les initier aux Tables dites tournantes venues des États-Unis et qui venaient de gagner la France. Ces Tables, qui pouvaient faire parler les morts des plus anciens au plus célèbres, suscitaient un grand mouvement de curiosité.

Ce n’était qu’une mode qui distrayait le Tout-Paris, qui se remettait tout juste du coup d’État, mais que Delphine de Girardin s’était prise de passion. Victor Hugo, qui venait de publier Les Châtiments et préparait Les Contemplations, se montra très réticent à participer à ses séances. Delphine de Girardin se tourna alors vers Adèle Hugo qui accepta de faire parler la table. Les premiers tâtonnements furent difficiles et donnèrent peu de résultats, mais cela ne découragea pas Mme de Girardin qui, l’avant-veille de son départ, voulut refaire une dernière tentative.

« Le dimanche soir, 11 septembre 1853, après le dîner, soit dix ans et sept jours exactement après la mort de Léopoldine*, dix convives sont présent à Marine-Terrace : Delphine de Girardin, Mme Hugo, Victor Hugo, Charles Hugo, François-Victor Hugo, Adèle Hugo, le général Le Flô et son épouse, le comte Henri de Tréveneuc, ami du général, et Auguste Vacquerie. […] Léopoldine vint à la table de Marine-Terrace. La véracité de la présence de sa fille ne faisait aucun doute pour Mme Hugo qui avait posé, hors compte rendu, une question à sa fille dont la réponse avait été décisive pour elle. Elle comportait en effet la révélation d’un fait qui n’était connu que de sa fille et d’elle-même. »

Cette révélation va donc garantir la véracité des voix futures. Victor Hugo, très bouleversé par ce contact, s’intéressera dès lors au spiritisme en reconnaissant le talent médiumnique de son fils Charles. Les séances seront scrupuleusement consignées sur des procès-verbaux qui serviront à établir Le Livre des Tables.

Cet ensemble de feuillets témoigne des questions, des observations avec les esprits des grandes figures de la littérature, de l’Histoire, de la philosophie ainsi qu’avec certaines formes abstraites tels que la Mort, le Drame… Ces séances spirites s’achèveront le 8 octobre 1855 suite à un arrêté d’expulsion obligeant la famille Hugo à quitter définitivement Jersey pour Guernesey. De cette période spirite l’œuvre hugolienne en portera la trace. Il ne faut pas oublier que Victor Hugo, à lui seul, était déjà un grand visionnaire comme le démontrent ses écrits sur l’Europe, la justice sociale, la peine de mort…

Ce qui m’a vraiment étonnée ce sont certaines révélations faites par les esprits des Tables, car ce qui est dévoilé est par moment très proche des témoignages de l’au-delà… Il y a aussi de très beaux poèmes dictés par eux, des réflexions pertinentes et incroyables et surtout la certitude pour Victor Hugo de l’existence et la survie de l’âme.

 

*Léopoldine, première fille de Hugo, est morte noyée dans la Seine au lieu-dit « Le Dos d’Âne », à Villequier, le 4 septembre 1843.

 

Pour aller plus loin :

Sur la WebTV Etoiles du Coeur, Christine André nous parle de Victor Hugo...

 

Spiritisme et art de Hugo à Breton à la Maison de Victor Hugo

Partager cet article

commentaires

Damien 15/02/2016 21:54

Un grand merci Florinette pour cet avis. Car il est bien rare d'en trouver sur la toile. On croirait que cet Hugo là il faut le cacher.
C'est en partie grace à tes avis que je valide ou non mes choix parfois.

Florinette 17/02/2016 16:30

Merci à toi Damien pour ton commentaire qui me fait très plaisir. Effectivement on n’en entend pas beaucoup parler alors que c’est une période qui a été très importante dans la vie de Victor Hugo !!

Aifelle 06/01/2015 13:04

Je connaissais cet aspect de la vie de Victor Hugo, mais je ne savais pas qu'il y avait un livre. Je le note, c'est aussi le portrait d'une époque, curieusement plus ouverte que la nôtre à l'égard de nouvelles expériences.

Florinette 06/01/2015 15:24

Cette édition est récente, car l'auteur y a inclus les originaux des procès-verbaux des dernières séances et quand tu les lis, effectivement, tu te rends compte que nous avons régressé en ce qui concerne ces expériences, surtout qu'il y avait du beau monde autour de la Table...

witney 05/01/2015 19:03

j'aime bien cet homme, je l'ai souvent cité (extraits de poésie), belle soirée et bises

Florinette 05/01/2015 19:16

Cela ne m'étonne pas, il a écrit de magnifiques poèmes qui parlent au cœur et à l'âme. Merci Witney, belle soirée à toi aussi, je t'embrasse

Florinette 04/01/2015 18:41

Cela m'est arrivé aussi de trouver dans des livres des expressions qui correspondaient exactement à ce que je n'ai jamais réussi à exprimer... J'ai beaucoup aimé cette lecture qui m'a fait découvrir une autre facette de Victor Hugo que j'ai beaucoup appréciée ! Merci Sandrine pour ta visite et bonne soirée !

Sandrine L. 04/01/2015 15:01

C'est en lisant quelques compte-rendus de Victor Hugo après ses séances que je suis tombée un jour sur une expression de lui: "la bouche d'ombre". J'étais estomaquée. C'était exactement l'expression qui formulait le mieux des sensations et des visions que j'avais eues, jeune, en priant. Une "bouche d'ombre" traduisait avec précision les images et les impressions que j'étais incapable alors de formuler. Il faut être poète pour trouver les mots justes! En tout cas, c'est bien d'avoir sorti ces séances en poche!

L'Instant Présent

 

Recherche